Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Grandir et nous réinventer avec vous.

Continuer pour faire vivre nos valeurs d’un mieux vivre ensemble

  • 6 jours pour exister encore... !

    Bonjour à toutes et à tous, 

    6 jours pour donner à voir de nos diversités et essaimer cette idée d'un mieux vivre ensemble.

    6 jours c'est peu mais avec votre soutien nous devons y arriver !

    Demain nous envoyons une lettre d'information spéciale campagne Ulule, un concentré des raisons pour lesquelles Grandir d'un Monde à l'Autre doit continuer d'exister encore.

    Contribuez - Partagez - Diffusez. 

    Merci pour votre engagement ! 

    L'équipe de "Grandir"

  • "Les embruns de la vie" : le singulier coming out d'Olivier

    Dernière ligne droite pour notre projet, cette actualité peut être une occasion de le faire connaître à votre réseau et de les sensibiliser à notre projet. Nous sommes proches de relier tous ces petits ruisseaux entre eux pour former cette grande rivière et gagner cette campagne... !

    Question : pourquoi avoir choisi d’écrire sous le nom de plume d'Yvan Obris au lieu du votre : Olivier Raballand ?

    Réponse : pour plusieurs raisons :

    1/ À l’époque,  je n’arrivais pas à stopper l’écriture du livre de « Grandir – Dans un monde différent », témoignage sur cette paternité avec un premier enfant né trisomique. L’idée de pouvoir écrire un roman m’a permis de mettre un point final au récit de “Grandir”.

    C’était un tout autre travail que d’inventer une histoire, plus facile à vivre, avec moins de liens intimes, moins d’implication personnelle au quotidien. Je ne voulais pas associer ces deux formes d’écriture sous un même nom.

    2/ L’histoire du livre « Les embruns de la vie », est un croisement de plusieurs destins de personnages, sur plusieurs époques. Il y a, notamment, l’histoire de Michel, père d’un enfant avec un handicap et qui a beaucoup de mal à assumer cette paternité là. Ce sont les moments d’écriture où j’ai eu le plus de mal à arriver à formuler une pensée qui n’était pas mienne. Même sans m’en rendre compte je le rendais parfois sympathique (et je crois réellement qu’il l’était finalement) mais il me fallait toujours revenir sur les traits de ce personnage, de sa psychologie pour arriver à ce qu’il fonctionne différemment de moi. C’était vraiment très difficile, je me faisais violence.

    Personnellement, humainement, je ne voulais pas être associé à ce personnage. Un peu comme si mon premier livre témoignage et ce premier roman c’était docteur Jekyll et Mister hyde…

    Lire la suite ici :https://docs.google.com/document/d/1PX5bZlOwePbMPUxvgJHems8-BKGs4L9-vQVDVj3qICY/edit?usp=sharing

    Écoutez un extrait audio ici : https://drive.google.com/drive/folders/1ly_GqRALEDSaBqXTH-NJmoqZt2sYf6fw?usp=sharing

    Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec votre entourage.

  • Grandir d'un Monde à l'Autre : 10 ans de colloques sur le handicap ! Stéphane Guillemot témoigne...

    Stéphane Guillemot, psychologue à l'ADAPEI et co-organisateur historique parmi les membres du comité de pilotage de "Grandir" nous raconte cette aventure de 10 années de colloques.

    Comment professionnels - parents - personnes avec handicap croisent leurs regards et leurs réflexions...

    Comment toutes ces thématiques abordées dépassent la question du handicap et finalement nous concernent tous... !

    Découvrir les DVD des colloques et des autres DVD de Grandir : https://docs.google.com/document/d/1B57gjQkJEJrCgXAAInbxmlEHSkpzHIIAIrSExFBKqDk/edit?usp=sharing

  • Visite à Quito (Équateur) : la Fondation "Reina de Quito" nous ouvre ses portes !

    Croisons les doigts pour que cette campagne soit un succès car notre prochain grand projet de film va se dérouler à Quito (Équateur) grâce à un partenariat avec la Fondation "Reina de Quito".

    120 enfants de quelques mois à 6 ans, tous trisomiques, sont accompagnés par la Fondation pour leur permettre un meilleur éveil psycho-moteur. Un travail en étroite collaboration avec les parents qui prennent part aux soins et aux excercices.

    Ce film aura pour but de mieux connaître le quotidien des familles avec un enfant en situation de handicap.

    À terme, nous envisageons de faire un seul et même film de nos tournages au Benin, à Quito et en France pour un regard croisé sur l'enfance et le handicap sur les trois continents. Que l'on soit à quelques mètres ou à des milliers de kilomètres, l'expérience humaine face au handicap pose des questions, nous fait réfléchir et nous enrichit.

    Nous vous proposons une visite de la Fondation, réalisée par skype il y a quelques semaines. Vous découvrirez les différentes activités proposées aux bébés et enfants porteur de la trisomie. Vous allez voir, ils sont adorables !

    Pour découvrir nos autres films documentaires et DVD de captations de nos colloques : https://docs.google.com/document/d/1B57gjQkJEJrCgXAAInbxmlEHSkpzHIIAIrSExFBKqDk/edit?usp=sharing

  • Alzheimer : le regard d'un enfant sur sa mamie...

    Il existe bien peu de livres qui traitent de la maladie d'Alzheimer et qui soit accessible aux enfants. Sans cacher la vérité, mais en douceur, avec une histoire qui soit à leur portée. Pourtant, il y a beaucoup de familles touchées par cette maladie, et un vrai besoin de sensibilisation, de communication sur ce sujet. L'association Grandir d'un Monde à l'Autre a choisi d'éditer cette histoire : 

    Le gâteau aux noyaux : un très beau texte de l’auteure Eléonore Bailly sur la  maladie d’Alzheimer racontée à travers les yeux d'un petit garçon très gourmand qui découvre les changements de comportement de sa grand-mère liés à cette maladie. C'est tendre et léger.  

    L'ouvrage sera notre 28ème publication... Si nous arrivons au bout de notre financement participatif, GRANDIR pourra mettre en place ce projet éditorial.

    Toutes les contributions sont bienvenues ! (et elles sont déductibles des impôts : une aide de 100 euros ne vous coûte en réalité que 33€) 

    Lire l'interview d'Éléonore Bailly https://docs.google.com/document/d/1FUsHQ5d3tWSn3Z0r3r200rY9SFCQZ2LLyj50S928_Ys/edit?usp=sharing