BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Graine de femme

Pour une agriculture coopérative et vivrière à Tambacouda

À propos du projet

Hey! 

Nous sommes 5 BTSA en Aménagement Paysager et en Production Horticole et nous arrivons au terme de notre formation. Nous souhaitons mettre en pratique nos connaissances dans une démarche humanitaire et solidaire. Grace à l’association ICD Afrique, nous partons au Sénégal, pour apporter notre aide et notre savoir dans la région de Tambacounda.

Au Sénégal les femmes se chargent de la plus grande partie des travaux agricoles, nous nous rendons dans la région de Tambacounda pour y soutenir 600 femmes et les aider à développer une agriculture plus respectueuse de l'environnement tout en s'organisant en coopérative. 

Le but est de leur permettre de produire suffisamment pour nourrir leur famillemais aussi pour retirer un revenu complémentairede leurs productions.

 


NOS PRINCIPALES ACTIONS

 

  • Orienter vers des pratiques d'agriculture biologique cohérentes : Il n'existe que très peu de paysans de formation, il y donc un grand manque de connaissances techniques sur place. De par nos formations nous pouvons apporter des savoirs théoriques et techniques à adapter ensuite en fonctions des exigences climatiques sur place. Ce sont des pratiques simples : arroser aux heures les moins chaudes, échelonner les semis, pailler les cultures. Tout en étant respectueuses de l'environnement : limiter puis abandonner tout intrants, ne pas utiliser de produits phytosanitaires. 

 

                                             

 

  • Développer l'Agroforesterie : En associant arbres et cultures plus basses il est possible de créer des agrosystèmes ne nécessitant plus l'usage d'intrants. Une pépinière est mise en place à cet effet, elle sert de nursery pour les jeunes arbres qui seront ensuite implantés dans les cultures : des arbres fertilitaires pour préserver le sol, des essences pour haies vives afin de protéger les cultures, des arbres ombrage pour protéger les cultures et modérer les températures, des arbres mellifères. La mise en place de  ce mode d'agriculture permettrait de préserver les ressources en eau tout en maximisant la production dans le respect des sols et de la terre. 

 

 

  • Mettre en place un système d'irrigation : ce système de goutte à goutte Irrigasc permet d'arroser plus efficacement les cultures, y compris les arbres, en utilisant moins d'eau. Donc de préserver une ressource précieuse en qualité et quantité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Promouvoir la coopération et le petit entreprenariat rural: En aidant les femmes à s'associer en coopérative, elles pourront mutualiser les moyens de production afin d'être plus productives. Le but étant de retirer un revenu complémentaire de subsistance pour elles, cette mise en commun permettrait aussi de dégager plus de ressources et de temps.

 

Une grande partie de notre action se réalisera dans l'échange et le partage avec la population sur place. Par notre présence et notre participation aux activités de productions nous souhaitons valoriser leur travail et les aider à prendre confiance en elles. C’est une démarche solidaire, multiculturelle et riche d’expérience.

C’est pour mettre en place toutes ces actions que nous avons besoin de vous et de vos dons !

A quoi va servir le financement ?

A quoi vont servir vos dons ? 

240 € : commission Ulule 

300 € : contreparties 

2640 € : pour soutenir le projet : interventions sur place et notre transport dans la région ! 

 

 

À propos du porteur de projet

Nous sommes en fin de BTS et ensemble nous voulons monter un projet mélant l'aide humanitaire à nos formations, c'est un projet qui nous rassemble mais nous partons tous avec des raisons convergentes.

Alexandre : "J'ai toujours voulu réalisé une mission humanitaire, aujourd'hui en fin d'étude je souhaite découvrir d'autres cultures afin d'enrichir ma vision du monde, de compléter ma formation et surtout de pouvoir échanger et partager avec des personnes ayant un mode de vie, des idées et des savoirs différents. Méler le personnel au collectif."

Lauriane :"Les études supérieures sont à la fois un changement professionnel et personnel. Ce BTS m'aura permit de développer ce côté professionnel ; le Sénégal me donnera l'opportunité d'avancer le personnel tout en me rendant utile à travers ce projet qui reste en lien avecmes études."

Maxime :"Aujourd'hui, la chance m'est donnée de pouvoir pousser mes limites. Le fait de pouvoir apprendre, participer, échanger et voyager au sein d'un continent comme l'Afrique, d'approcher ses cultures et modes de vies serait pour moi un enrichissement sur tellement de points. En bref, une immersion totale pour embrasser la vie."

Matthieu : "M’immerger progressivement dans une culture et des mœurs différentes, pour tenter de vivre avec un œil nouveau que celui que nous avons façonné durant tant d'années. Laisser de côté ce que l'on croit connaître et ce que nous sommes, pour apprendre et découvrir."

Charlotte : "Ce projet est pour moi l'occasion de découvrir d'autres modes de vie, d'autres rythmes. C'est aussi l'opportunité d'éprouver et d'enrichir ma formation sur le terrain, appliquer et faire vivre ces savoirs pour mettre en place des procédés utiles."

Lien de l'association ICD Afrique :

www.icd-afrique.org

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet