BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

GOD BLESS ZOMBIES (GBZ)

Assurons le lancement de cette web-série trash et fun !

À propos du projet

MISE À JOUR DU 26 OCT. 2015 : Financement terminé, merci à tous ! Nous annonçons ce jour que GBZ sera finalement diffusée sur MYTF1 ! Rien ne change pour ce Ulule ni pour vous, toutes les infos → ICI

Une fulgurante invasion de zombies terrorise le pays. Étonnement, quatre jeunes marginaux - François, Christian, Marcus et Jean-Luc - ne demandaient que cela pour enfin s'éclater, et s'épanouir !


DÈS LE 03 NOVEMBRE 2015 SUR YOUTUBE

Forte de trois ans de production dont deux de tournage, cette web-série caennaise profite de son indépendance pour proposer du contenu décomplexé vraiment trash et fun. Pensée par et pour des passionnés, elle aura mobilisé plus de 200 bénévoles (techniciens, figurants, acteurs,...) afin de délivrer une vision alternative de la "mythologie zombie", où l'action et l'enthousiasme remplacent l'ambiance glauque et fataliste auxquelles nous ont habitué les dernières productions. L'essentiel de l'équipe est fraichement diplômée d'écoles de cinéma, d'actorat, de communication (etc.), travaille ensemble depuis déjà huit ans, et entreprend ici son premier véritable projet ambitieux.


(retrouvez toutes nos photos de tournage sur notre compte instagram)

  • Titre : God Bless Zombies (GBZ)
  • Genre : Comédie / Horreur
  • Saison : 1
  • Première diffusion : le 3 novembre 2015 sur Youtube MyTF1
  • Format : 6 épisodes (12min) + 4 spin-off (5min)
  • Support de tournage : Canon 550D et 600D
  • Production : 2013-2015 (terminée)
  • Affiche :


(design par Aurélien Loevenbruck)

Durant cette levée de fonds (en attendant la diffusion), retrouvez chaque mardi un journal de bord sur la chaine Youtube de God Bless Zombies ! Il s'agit de six making-of thématiques résumant nos deux années de tournage.

Dans la culture populaire, une « apocalypse zombie » est souvent synonyme de chaos, survie, souffrance, pertes, déshumanisation et fin du monde. L'objectif de God Bless Zombies est de proposer une alternative à ces postulats : et si certains, au contraire, y trouvaient leur bonheur ?

En effet, le projet GBZ met en scène des héros qui ne se contentent pas de survivre à l'apocalypse, mais qui en profitent pleinement et vivent les meilleurs moments de leur vie. Car au delà du gore et des scènes d'actions, c'est bien de personnages dont il est question dans cette web-série. Avant l'invasion, les quatre héros étaient témoins d'une société qui ne leur permettait pas de s'accomplir : trop oppressante, cynique, hypocrite et finalement ennuyeuse. Ils étaient en marge d'un système dans lequel ils ont tenté d'évoluer, mais en vain. C'est pourquoi les six épisodes de God Bless Zombies sont accompagnés de mini-épisodes (spin-off) centrés sur le passé de chaque personnage. Nous y constatons un monde en contraste avec celui des zombies, présentant l'influence parentale sur les déboires des héros, arrivant à leur paroxysme à l'aube de l’apocalypse. En l'absence de parents, les héros sont livrés à eux-même et peuvent évoluer, grandir et s'accomplir. Ainsi la « période zombie » sera une aventure initiatique pour eux.

Le succès des séries étant croissant, l'intérêt de God Bless Zombies est de se démarquer également de ses homologues télévisés, en proposant une absence de ressorts dramatiques et de cliffhangers à chaque fin d'épisode, censés donner envie de voir la suite. Rien de tout cela : GBZ fait table rase de ces artifices narratifs, et invite le spectateur à simplement partager le quotidien de ces quatre jeunes marginaux, qui vont s'amuser en colocation, s'épanouir, torturer et tuer des zombies à volonté.

Paul GERMAIN.

Amis avec le créateur de God Bless Zombies depuis de longues années, nos acteurs principaux affichent des profils professionnels divers et compémentaires.

LES QUATRE HÉROS :

Florent EDEN est "FRANÇOIS" :
Passionné de Cinéma dès le berceau, Florent affiche une dizaine d’années de cours de théâtre au compteur, avant d'intégrer une section audiovisuelle dans son lycée du Calvados. Il entre ensuite au réputé Cours Florent - l’école de formation professionnelle d’acteurs, sur Paris - où il intègre en deuxième année la (très sélective) section "Cinéma", afin de se spécialiser dans ce type de jeu plutôt que dans celui du théâtre. Actuellement en troisième et dernière année, il consacre toujours beaucoup de temps aux projets personnels de Paul Germain, avec qui il travaille depuis 8 ans

Paul-Henri VIEL est "MARCUS" :
Durant son enfance, Paul-Henri a participé (dans un cadre scolaire) à plusieurs projets de théâtre. En 2010 il entre au Collège Lycée Expérimental d'Hérouville-St-Clair, où il s'oriente vers la section Cinéma. Il y rencontre Paul Germain et fera régulièrement des apparitions dans ses courts-métrages les années suivantes. Parallèlement, il renoue avec le monde théâtral en fréquentant pendant 2 ans l'association AMAVADA et LA FERMETURE ÉCLAIR (compagnie  caennaise d'artistes). De 2013 à 2015 il rejoint l'aventure God Bless Zombies, où Paul Germain lui confie le rôle de Marcus. Entre temps, durant l'été 2014, Paul-Henri tourne dans La Cérébreusele troisième court-métrage de Baptiste Rambaud  (cadreur et responsable de la communication sur GBZ). Enfin, en septembre de cette même année 2014, Paul-Henri intègre la première année du Cours Florent à Paris.

Aurélien SOUCHEYRE est "JEAN-LUC" :
Aurélien Soucheyre pratique le théâtre depuis 15 ans. En formation à l'ACTEA de Caen (association de comédiens) en 2006-2007, Il sévit sur les planches depuis 2010 auprès de l'Association Macédoine, où il exerce sa discipline favorite : l'improvisation ! Régulièrement acteur pour divers projets de courts-métrages avec Paul Germain depuis 2009, il repasse une nouvelle fois devant sa caméra sur GBZ, sous les traits de Jean-Luc.

Vincent ROBLES est "CHRISTIAN" : 
Achevant ses trois années d'études à l'ESRA Bretagne, il s'y est spécialisé dans l'image pour devenir directeur de la photographie et cadreur. Vincent a souvent eu l'occasion d'assurer la lumière sur différents courts-métrages - ainsi que sur GBZ - lumière qui a généralement généré de bons retours. Paul Germain et lui se connaissent également depuis 8 ans, et ont souvent collaboré pour des courts-métrages. Ainsi, Vincent a déjà joué plusieurs petits rôles dans ceux-ci, afin d'apporter une nouvelle corde à son arc. Cette fois, Paul lui a proposé un des quatre rôles principaux, écrit sur mesure.

MAIS ENCORE :

Elise DIVARET est "ANNE" : 
Arrivée à Paris en 2014 pour commencer le fameux Cours Florent (à l'instar de Paul-Henri et Florent), Elise DIVARET est une jeune actrice ayant déjà eu quelques expériences dans les courts-métrages de Paul Germain en tant que second rôle ou silhouette, comme Moby Dick et Raphaël, ainsi que dans le court-métrage de Baptiste Rambaud La Cérébreuse comme rôle principal aux côtés de Paul-Henri. Elle rejoint alors l'équipe de God Bless Zombies pour jouer le personnage d'Anne.

Stéphanie LEMARCHAND est "MARY" :
Stéphanie a 29 ans : la doyenne du groupe. Petite, elle avait également fait ses premiers pas au théâtre, jusqu'à intégrer une troupe. C'est en 2013, après une longue pause, qu'elle foula de nouveau les planches, pour enfin candidater à un casting lancé par Paul Germain en 2014. À la clé : le rôle de Mary dans GBZ. L'audition passée a su convaincre l'équipe, enthousiasmée par le goût prononcé par Stéphanie pour le post-apocalyptique, dans sa démarche d'actrice comme de spectatrice. 

EQUIPE TECHNIQUE

  • Créateur / Réalisateur : Paul Germain (voir plus bas pour la biographie)
  • Scénaristes : Paul Germain et Florent Eden
  • Directeurs de la photographie : Curtis Fresnel et Vincent Robles
  • Cadreurs : Paul Germain, Baptiste Garga, Baptiste Rambaud, Vincent Denis
  • Son : Baptiste Garga
  • Monteurs : Paul Germain, Clément Labarre
  • Effets spéciaux : Clément Labarre, Esaie Zymanski, Baptiste Rambaud
  • Compositeurs : Rémi Lesueur & Bruno Languille

A quoi va servir le financement ?

C’est une levée de fonds un peu particulière que nous vous proposons ici. En effet, dans un contexte où il est de plus en plus aisé de produire des fictions audiovisuelles, mais de plus en plus compliqué d’atteindre son public, l’équipe de God Bless Zombies a souhaité investir dans la promotion de la web-série plutôt que dans sa production.

BUDGET TOTAL = 4 000€

Les fonds récoltés nous permettront :

  1. D'effectuer une tournée dans différentes grandes villes françaises.
  2. De financer des campagnes de publicité sur les réseaux sociaux​

BUDGET : 773€ TTC

Notre tournée française permettra à l’équipe de venir présenter de vive voix le projet aux français, afin de témoigner de notre motivation à offrir un nouveau souffle aux fictions du genre. Cette communication « humaine » nous permettra de nouer des liens concrets avec notre public, de lui présenter la web-série, et nous l’espérons de discuter voire de débattre avec lui.

Afin d'accroitre l'efficacité de ces opérations, au delà des frais de déplacement (606€), nous comptons investir dans les supports de communication nécessaires : tracts de qualité (67€), affiches (50€) et tee-shirts (50€).

Six villes ont été sélectionnées, l'équipe se rendra à : Caen, Rennes, Paris, Nantes, Rouen et Le Havre. Retrouvez toutes les dates et infos concernant la tournée sur gbz.fr, de nouvelles dates et villes peuvent s'ajouter suivant les fonds récoltés et l'efficacité effective de ces rencontres.

BUDGET : 2 587€ TTC

Le publicité sur les réseaux sociaux mobilise la somme restante du budget (65%), ce qui explique sa valeur à l'euro près.  Il s'agit d'un montant aussi arbitraire que raisonnable (nous pourrions, dans l'absolu, investir n'importe quelle somme).

L'intérêt d'un tel type de publicité réside dans la maîtrise du budget (pas d'investissement minimum imposé, contrairement à d'autres solutions de pub), la personnalisation des campagnes en temps réel suivant leur efficacité, l'accès aux plateformes de pub proposée aux particuliers (pas besoin d'être une agence professionnelle) et le ciblage pertinent des internautes (s’assurer que ceux potentiellement intéressés par GBZ voient nos publications). Le budget publicité se déclinera en deux catégories :

  1. Les opérations « éclair » : visant à lancer la web-série et son bouche-à-oreille via des publications impactantes (vidéos, visuels, etc.) de courte durée (une semaine) lors du lancement de la série.

  2. Les opérations de « branding » : visant à imposer l’univers God Bless Zombies au long terme sur son secteur (la fiction zombie) via des publications de réputation (articles de presse, site officiel, avis,…) sur une longue durée (les six semaines de diffusion).

Suivant le type de contenu sponsorisé (vidéo, page facebook, article de presse, lien youtube, etc.), le réseau social choisi (Facebook ou Twitter), la période/durée de chaque publicité, et le public visé (fans de zombies ou résidents en Normandie par exemple), le nombre de clics généré par nos différentes publicités diffèrera énormément. C’est pourquoi nous ne pouvons pas estimer à l'avance les retombées générées. Notre responsable de communication Baptiste Rambaud (voir sa biographie plus bas) cherchera donc à diversifier ces annonces et à optimiser nos campagnes au maximum.

Tout euro récolté au-delà des 4 000 espérés permettra d'intensifier cette publicité.

Un dernier journal de bord intitulé « promotion » sera diffusé début 2016 sur notre chaine Youtube, afin de présenter aux contributeurs ulule comment l’argent récolté aura finalement été dépensé, et quelles retombées cela aura généré en terme de vues, de likes, d’abonnés, etc.

Quel que soit le résultat de cette levée de fonds, GBZ paraitra bien sûr le 3 novembre.

Un lancement efficace de la web-série permettra, à terme, de prétendre à financer une saison 2 plus ambitieuse auprès d'investisseurs, afin que l'aventure ne fasse que commencer !

À propos du porteur de projet

Paul GERMAIN - Créateur, Réalisateur et Scénariste
Paul Germain réalise des courts-métrages depuis l'âge de 11 ans. Il intègre en 2007 le CLE (Collège Lycée Expérimental d'Hérouville-St-Clair) en section cinéma proposée au Bac L. Il y rencontrera les quatre acteurs principaux de God Bless Zombies. Ayant près d'une trentaine de courts-métrages (!) à son actif, il achève en 2014 un cursus de 3 ans dans l'école de cinéma ESRA Bretagne. C'est pendant ces années d'études que Paul développe le projet GBZ, première de ses fictions à atteindre internet.

Baptiste RAMBAUD - Responsable de Communication
Tout juste diplômé d’un Master 1 en Communication à l’EFAP Paris, Baptiste Rambaud a expérimenté différentes formes de communication - gestion de communauté, communication interne, relations presse - dans différents secteurs du cinéma - respectivement chez Vodkaster, au Centre National du Cinéma et de l'Image Animée (CNC), et au Forum des images. Arrivé comme cadreur sur GBZ alors qu’il tournait son propre troisième court-métrage, le voici responsable de la communication de la web-série (stratégique + opérationnel) : positionnement du projet, planning de sa diffusion, animation des réseaux sociaux, relations presse, publicité digitale (suivant les fonds récoltés) et site web. Actuellement, Baptiste aborde un Master 2 "Cinéma, Télévision, Nouveaux Médias" à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et aspire à exercer dans le marketing du cinéma.

NOS ZOMBIES SONT CONNECTÉS :

e-mail : [email protected]