BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

GLOBE TROUTTER New Zealand - Aotearoa

BEAU LIVRE SUR LA PÊCHE A LA MOUCHE EN NOUVELLE ZELANDE

À propos du projet

  """ DISPONIBLE SUR """

 http://www.zw-fishing.com/index.php

 

 

LE LIVRE

« Ce livre est un magnifique hymne à la nature et plus particulièrement ici à celle où il reste encore des poissons et des rivières sauvages » Nicolas Vanier

Zarn (Patrick Martin) pratique la pêche à la mouche en « no kill » et en globe trotter. Il passe notamment plusieurs mois par an en Nouvelle-Zélande.
J’avais, depuis longtemps, une envie grandissante d’accompagner Zarn, depuis 30 ans mon ami, pour le suivre au fil des rivières du monde, moi, le non pêcheur. Nous avons partagé beaucoup de choses dans notre vie mais jamais nous étions partis aussi loin, aussi longtemps ensemble : La NOUVELLE-ZÉLANDE : Le bout du monde vu de notre petit coin de France. Et les pays les plus loins m’ont toujours fait rêver. Et je n’ai pas été déçu !
Rapidement, à notre retour, en mélangeant mes photos aux siennes, nous est venue l’envie de partager ces moments poétiques de nature, de pêche, de passion et d’amitié dans un beau livre.
Avec ce livre nous vous emmenons avec nous dans l’île du sud de Nouvelle-Zélande,  en longeant des rivières cristallines et poissonneuses dans une nature luxuriante entre lacs et fougères arborescentes, un décor à faire rêver. Nous partageons aussi avec vous la douceur de nos bivouacs en immersion dans ces paysages d’Eden.
Nos rencontres avec Marcello Pettineo qui réalise la maquette et les illustrations originales et Nicolas Vanier (aventurier, écrivain, réalisateur) qui signe la préface ont été déterminantes pour éditer ce beau livre qui se présente à la manière d’un carnet de voyage, avec la pêche et Zarn comme guides. Nous sommes très heureux du résultat pour ce livre de pêche qui ne ressemble à aucun autre.

« En suivant son copain Patrick, Henri Pol est entré en symbiose autant avec le paysage qu’avec le pêcheur. Il a compris que la pêche à la mouche est un art difficile, exigeant mais tellement passionnant. En partageant ces moments inoubliables, il nous offre le cadeau rare d’un œil talentueux plein de poésie et d’amitié. » (extrait de la Préface de Nicolas Vanier)

PAS SEULEMENT UN LIVRE SUR LA PÊCHE EN RIVIÈRE.
Par notre volonté d’esthétisme, ce livre ne s’adresse pas seulement aux passionnés de pêche. Le choix des images, les dessins naturalistes et les textes courts vont séduire toutes celles et tous ceux qui aiment, comme nous, les voyages et les carnets de voyages, les beaux livres. 


COMMENT SERA LE LIVRE


Le livre est bilingue : Français – anglais. Textes, Légendes et Préface sont traduits dans les 2 langues. 
L’ouvrage, imprimé aux imprimeries Escourbiac, France (une référence dans le Beau Livre), comptera 160 pages avec environ 200 photographies couleurs et Noir et Blanc, dont de nombreuses pleines pages et doubles pages et une vingtaine de dessins naturalistes originaux de Marcello Pettineo.
Nous avons choisi un format à l’italienne, 30x20 cm. Il sera imprimé sur papier couché mat 170g/m2 avec une couverture rigide.
L’imprimerie Escourbiac dispose du label Imprim’Vert et utilise du papier PEFC, issus de forêts gérées de façon durable. 


En résumé :
- format : 30x20 cm
- 160 pages
- plus de 200 photos
- plus de 20 illustrations naturalistes 
- Français-anglais


UNE PRÉFACE DE NICOLAS VANIER


 

« Je suis fier de les connaître, tous les deux, et impatient de continuer l’histoire avec eux. Une histoire de passionnés qui se rencontrent et parlent le même langage, celui que l’on reconnaît dans ces pages aussi belles que nos envies. » Nicolas Vanier (extrait de la Préface)


Nicolas Vanier (aventurier français du cercle polaire, écrivain, réalisateur) est également un passionné de pêche. Nous avons fait sa connaissance par les hasards de cette passion et de la photographie. Le caractère attachant de Nicolas nous a vite fait oublié son renom mondial en matière d’aventure. Nous sommes rapidement devenus des amis.
Lorsque nous lui avons présenté la première maquette du livre, il a immédiatement adhéré à notre projet et il n’a pas hésité un instant quand nous lui avons demandé s’il pouvait nous rédiger un texte de préface. C’est la cerise sur le gâteau.

LE COMMENCEMENT D’UNE COLLECTION  

  

Notre rêve le plus fou, après avoir vécu cette formidable aventure que ce soit dans le voyage lui même ou dans la fabrication du livre, est de poursuivre le chemin: choisir une autre destination et en revenir avec un livre dans le même concept (photos, dessins) comme une suite à celui ci. Ainsi la collection GLOBE TROUTTER s’enrichira de nouveaux ouvrages au fil de nos aventures en rivières dans le monde. Tous les livres de la collection s’intituleront GLOBE TROUTTER sous titrés par le pays de destination. 
Participer au financement de ce premier GLOBE TROUTTER – New Zealand – Aotearoa, c’est aussi nous donner la motivation de démarrer cette collection de livres rares.

« Vite sortis de Christchurch, sur la route qui nous emmène vers l’intérieur de l’île, et déjà les panoramas se succèdent. Déjà l’espace, déjà cette lumière mythique et déjà la nature. Une musique va désormais être présente tous les jours : celle du chant de l’eau. Une sensation n’allait plus nous quitter pendant ce séjour : la liberté. » Henri Pol

POURQUOI L’AUTO EDITION ?

Nos expériences personnelles avec les maisons d’édition ainsi que leurs conditions nous ont emmené à réfléchir à un autre mode de fonctionnement.
Nous voulions vivre notre projet et cette aventure pleinement, choisissant nous même nos photos, la mise en page et le concept. Nous voulions raconter notre voyage à notre façon comme nous le faisons parfois lors de nos expositions ou projections interactives.
Le concept d’Ulule nous permet de produire un beau livre, en restant libres de nos choix. Bien qu’elle ne soit pas égale à celle d’un éditeur, nous disposons de capacité de diffusion qui peu nous suffire largement. Le choix de traduire les textes en français et en anglais augmente cette capacité de diffusion.

 

A quoi va servir le financement ?

 

L’objectif de 300 livres nous permet de financer l’impression mais nous devrons financer nous même les contreparties et les frais divers (frais d’envoi, commission Ulule, traduction, communication).
En cas de dépassement de l’objectif nous augmenterons le nombre de tirages.
Les éventuels bénéfices de la vente du livre seront investis dans notre prochaine destination.

Zarn et Henri Pol font partis du collectif de photographes ŒIL DE TERRES. C’est par l’intermédiaire de cette association loi 1901 que les auteurs porteront leur projet pour gérer le budget. ŒIL DE TERRES est également le nom choisi pour cette auto édition.


UN PRIX SPÉCIAL AUX PREMIÈRES SOUSCRIPTIONS


Nous offrons 5€ de réduction aux 200 premiers souscripteurs soit le livre à 47€ au lieu de 52 €

 

EDITION SPÉCIALE ET SÉRIE LIMITÉE

(photo non contractuelle)


Pour les souscripteurs et collectionneurs qui désirent avoir un livre individualisé nous proposons 2 choix :
- Un coffret Luxe :édition limitée à 15 exemplaires numérotés avec portfolio et dessins (épreuves) dans un coffret en toile. Exemplaires dédicacés par les auteurs.
- Une Édition spéciale : Exemplaire avec reliure unique réalisée par Isabelle Coorevits, relieuse d’art. Édition limitée à 10 exemplaires numérotés de 1 à 10 et dédicacés.

VOTRE NOM DANS LES REMERCIEMENTS 

À partir de 100 € votre nom figurera dans un tiré à part de remerciements qui sera livré avec le livre .

Pour les contreparties de 2000 euros et plus passées avant le 31 octobre le logo de l entreprise et les remerciements seront dans le livre .

A

OFFRE UNIQUE

Zarn propose à un souscripteur,et un seul,une canne à pêche en bambou refendu réalisée et signée par lui même.

 Offre limitée à 1 exemplaire.

 

ET PLEIN D'AUTRES CONTREPARTIES POUR TOUS LES GOUTS ET TOUS LES BUDGETS

  • photos
  • dessins 
  • etc...

RÉSERVÉ À NOS PARTENAIRES INSTITUTIONNELS OU ENTREPRISES PRIVÉES :


Une manière originale de préparer vos cadeaux clients ou collaborateurs dans une démarche participative pour un projet culturel et profiter éventuellement des avantages fiscaux liés au sponsoring et parrainage.


- Pour 2000 € TTC ils recevront 60 exemplaires de GLOBE TROUTTER  + 2 livres dans leur coffret luxe, dédicacés et numérotés + leur NOM et LOGO dans les pages de remerciements.
- Pour 3000 € TTC ils recevront 100 exemplaires de GLOBE TROUTTER + 2 livres dans leur coffret luxe, dédicacés et numérotés + leur NOM et LOGO dans les pages de remerciements.

 

CHOISIR SA CONTREPARTIE

UNE SELECTION D'IMAGES ET DE DESSINS NATURALISTES POUR LES CONTREPARTIES 

Certaines contreparties vous proposent des tirages photos d'Henri Pol et Zarn et des dessins (épreuves ou originaux) de l'artiste Marcello Pettineo. 

Voici le choix qui vous est proposé :

Notez la référence de l'image et cliquer sur sa référence dans la contrepartie choisie.

PHOTOS :

DESSINS :

"Les dessins en cours de réalisation seront mis à jour sur cette page au fur et à mesure de leur achèvement, et bien avant la fin de la souscription"

Étude N° 372 Truite fario de Nouvelle-Zélande, le premier des trois dessins originaux du livre Globe Troutter que vous pouvez acquérir dans une des contreparties du projet en original mais aussi en épreuve à tirage limitée 1/15 signé par l'artiste. Il sera aussi référencé sur mon site Internet avec mes autres dessins pour ceux qui souhaiteraient l'acquérir ultérieurement à ce projet.

Étude N° 373 Truite arc-en-cie de Nouvelle-Zélande, le second des trois dessins originaux du livre Globe Troutter que vous pouvez acquérir dans une des contreparties du projet en original mais aussi en épreuve à tirage limitée 1/15 signé par l'artiste. Il sera aussi référencé sur mon site Internet avec mes autres dessins pour ceux qui souhaiteraient l'acquérir ultérieurement à ce projet.

Étude N° 374 Flyfishing New Zealand, le dernier des trois dessins originaux du livre Globe Troutter que vous pouvez acquérir dans une des contreparties du projet en original mais aussi en épreuve à tirage limitée 1/15 signé par l'artiste. Il sera aussi référencé sur mon site Internet avec mes autres dessins pour ceux qui souhaiteraient l'acquérir ultérieurement à ce projet.

 

PANORAMAS :

POST-SCRIPTUM :

  • BESOIN D UNE DÉDICACE PERSONNALISÉE ? N'HÉSITEZ PAS À NOUS ENVOYER VOTRE TEXTE PAR MAIL .
  • SI L'OBJECTIF DE VENTE EST ATTEIND CE LIVRE SERA DISPONIBLE DÉBUT DÉCEMBRE,UNE BONNE IDÉE DE CADEAU POUR LES FÊTES DE FIN D'ANNÉE :-)

 

 

 

À propos du porteur de projet

ZARN

Nico.P : J’étais un petit peu gêné quand Nicolas m’a demandé de dire quelques mots sur Zarn, car je pense qu’il y a d’autres pêcheurs qui le connaissent mieux : Yann, tous ses « potes de l’Ain » comme il les appelle, et sans doute encore bien d’autres car c’est un type à l’abord facile. J’ai accepté malgré tout car ça me fait plaisir, et après avoir passé quelques semaines avec lui à vadrouiller je pense que je le connais un peu.

Mais entrons dans le vif du sujet.
Zarn est un extraterrestre, un vrai. Enfin je crois, mais comme c’est à mon avis le seul que je connaisse personnellement je peux me tromper. Mais lisez plutôt.

C'est un poète. Un photographe. Un aventurier. Un pêcheur. Un voyageur. Un homme libre. Un fou.

Dans un monde de plus en plus piloté par le fric et l'égoïsme, dans un monde où les gens normaux passent leur temps à faire des concessions avec leurs rêves, à renoncer petit à petit à ce qu'ils aiment, par raison, par calcul ou par nécessité, il fait le contraire. Tout le contraire. Il va au bout de ses rêves, sans arrière pensée, sans retenue. Certains donnent leur corps à la science, lui, il a donné sa vie à la pêche.

Avouons le, nous sommes nombreux à envier sa liberté, ses merveilleux voyages, mais ne nous y trompons pas: assouvir sa passion sans concession a un prix. Les mois d'été passés à travailler pour pouvoir repartir. L'éloignement prolongé. La solitude, sans doute. Non, il n'y a rien de facile dans ces expéditions et dans les choix de vie qu'ils impliquent. Et tout ça pour quoi ? Pour pêcher à la mouche dans les plus beaux endroits du monde, car pour lui c’est bien cela l’essentiel.

Ce qui le motive, bien sûr, c'est la pêche. Les plus beaux poissons. Les plus grands. Les plus rares. Les plus sauvages. Les plus éloignés. Ce sont ceux là qu'il veut. Mais la prise n'est rien sans le cadre. Les bords de route, les réservoirs, les parcours surpêchés, les casses tête techniques, il nous les laisse avec un grand sourire. 

Lui, ce qu’il aime, c’est l'espace. Une envie de pêche physique, de marche vers l'amont, l’amont d'une rivière sans fin, sur une Terre où seule la volonté du pêcheur ou le plaisir de la contemplation pourrait interrompre sa progression. Large ou étroite, de montagne ou de plaine, sur ces eaux le bonheur est toujours un méandre plus loin, et le plaisir de la capture n'est pas plus grand que celui de la découverte. Un vrai dévoreur d’espace, franchiseur de pierriers, de cols non balisés, voila notre homme !

Infatigable, il faut l’être quand le vent se lève et qu’il faut pousser encore quelques kilomètres pour aller voir ce petit affluent minuscule qui se cache, c’est sûr, derrière cette dernière colline. Combien le feraient, après une journée de bredouille, devant une eau de neige, sous la pluie, avec le véhicule déjà si loin en aval ?

Il faut le voir s'enthousiasmer devant une carte, découvrant un possible passage vers la vallée d'une rivière perdue dans une forêt millénaire, imaginant le temps nécessaire à franchir ces quelques kilomètres le séparant du bonheur. Préparer les sacs. Replier la tente. Et partir! Partir se donner la chance de rencontrer l'inconnu. Partir à pied, enfoncer la porte de notre réalité pour se plonger dans la nature, trouver une eau vierge et des poissons aussi sauvages aujourd’hui qu’hier, ou qu’il y a mille ans.

Mais Zarn n'est pas pour autant un solitaire inaccessible. C'est même tout le contraire, même si il a passé l'âge de vouloir être ami avec tout le monde. Le cœur sur la main pour ceux qui partagent sincèrement sa passion, il est parfois déçu et n’apprécie pas vraiment ceux qui détournent la pêche à la mouche de son esprit originel et de sa simplicité, comme certains magazines ou commerçants. Un homme libre.
Ah, j’oubliais : il pratique très naturellement le « catch and release ». Mais comment pourrait il en être autrement quand on aime les truites autant que lui ?

Nicolas Pariset 

 

HENRI POL

C’est à l’adolescence qu’Henri Pol (Henri-Paul Chabal) découvre la poésie et la photo.
La poésie a été pendant longtemps son moyen d’expression favori et il a encore une belle passion pour Arthur Rimbaud, son œuvre, sa vie, tout comme pour Jim Morrison. Henri Pol a publié plusieurs recueils sous différents noms.
Il affectionne s’immerger dans un roman picaresque, d’aventure ou des histoires sombres avec des personnages à la marge. Il aime aussi les biographies des artistes du 20 eme siècle, les récits d’aventuriers et admire le journalisme gonzo.

Déclaré photographe depuis 2005, il range le stylo, et son dictionnaire de rimes mais avec la volonté de  mettre de la poésie dans ses images. Il aime particulièrement la photographie humaine, et porteuse de message (exposition "Abandons et Héritages", 2009). Mais il peut également se passionner pour un lieu, des objets, et la photo de nus. Il ne s'interdit aucun chemin.  Pourvu qu’il y ait une note de poésie !
Il a édité en 2011 « Poste Restante » (Ed. La Fontaine de Siloé) et participé à plusieurs publications.
Ses voyages l’ont emmené des Antilles au Maroc en passant par l’Albanie et le Cameroun où il a participé à une mission de solidarité internationale. Sa vieille et solide amitié avec Zarn devait forcément l’envoyer au bout du monde, en Nouvelle-Zélande. 

Henri Pol n'est pas pêcheur mais il est attiré par ce monde de passionés comme l'est Zarn. Suivre son ami à travers les rivières, sentir avec lui l'excitation dans le combat et la beauté de la remise à l'eau, partager les bivouacs et les lumières du monde est un vrai plaisir pour ce photographe qui aime se faire oublier pour mieux saisir l'émotion du moment et nous le rendre.
Henri Pol est membre fondateur du collectif de photographes Œil de Terres. 

 

MARCELLO PETTINEO

Inspirées par les périples des grands artistes naturalistes d’autrefois, et nourries par l’ambiance des cabinets de curiosités, les études naturalistes de l’artiste s’affichent comme autant de pages d’un gigantesque carnet de voyage. Sa passion pour le dessin, la nature et la pêche à la mouche l’ont conduit de la Mongolie au Canada, en passant par le Montana, les Caraïbes, les Seychelles, la Laponie, l’Argentine,…

C’est son premier contact avec le continent africain, précisément la Centrafrique, qui éveillera en lui la nécessité de s’impliquer pour la cause animale. Il y découvre et dessine des espèces peu décrites comme l’élan de Derby, et le bongo. Au Congo la rencontre avec les gorilles de Mondika ne fera que renforcer sa prise de conscience et la Tanzanie lui révélera l’équilibre fragile de la cohabitation entre les troupeaux des peuples nomades, les félins et les grands herbivores au bord du lac Natron.
Il soutient les associations Cheetah For Ever dont il est ambassadeur de la cause des emblématiques guépards du Masaï-Mara, Tikki Hywood Trust qui œuvre pour sauver les pangolins d’une disparition annoncée, Helpsimus pour la sauvegarde du grand hapalémur de Madagascar, et tout dernièrement l’association Doli pour la sauvegarde des éléphants de Centrafrique.

Les dessins qu’il réalise au retour de ses voyages deviendront l’objet principal de ses expéditions. C’est un regard intemporel qu’il nous propose, en puisant sa source d’inspiration dans les travaux des grands naturalistes des siècles passés, les premiers à avoir fait le constat de la diversité de la vie sur Terre. Et c’est peut-être en cela que son art suscite des interrogations sur l’impact négatif que l’homme a eu sur la nature en si peu de temps. www.marcello-art.com

 

À L'IMPRIMERIE ESCOUBIAC

Hier, mardi 14 novembre, 48h avant la fin de la campagne Ulule, nous étions à Gaulhet (Tarn) aux imprimeries ESCOURBIAC pour l'opération de calage. Un TRÈS GRAND MOMENT que nous partageons avec vous par quelques images dans cette News. C'est grâce à vous, à cette campagne sur Ulule.com, et l'objectif rapidement atteind que nous pouvons en être là, devant ces rotos et ces belles pages, pour assister à l'accouchement de notre création.

Nous avons également réalisé une petite vidéo visible sur la page Facebook de GLOBE TROUTTER 

QUELQUES IMAGES de ce passage aux imprimeries ESCOURBIAC à l'accueil FORMIDABLE. Vraiment heureux de travailler avec eux.

Oh là.....pas d'emballement....on n'a quand même pas les moyens d'en faire 6000 !. Faut pas rêver....

Les couvertures sont prêtes....suivront les pages de l'aventure GLOBE TROUTTER - New Zealand....

PROCHAINE ÉTAPE: LA LIVRAISON (attendue impatiement autour du 10 décembre)....prochaine News pour cet autre moment...

Suivez nous sur notre page Facebook: https://www.facebook.com/globetroutter/

Une plaque d'impression de GLOBE TROUTTER nous est présentée par Pascal chez Escourbiac.

Henri Pol signe le Bon à Tirer sur la page de la couverture. L'opération de calage consiste à valider toutes les pages. Bien que nous ayons déjà valider un bon à graver reçu en PDF, l'opération de calage permet de visualiser et, éventuellemnt, faire un dernier calage sur la chromie.

 

  REJOIGNEZ NOUS SUR NOTRE PAGE  GLOBE TROUTTER

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet