BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Girls Don't Cry

Média, soirées et workshops pop féministes

À propos du projet

Depuis 2016, l'association La Petite fouille internet pour en extraire des projets artistiques singuliers et exigeants qu'elle publie sur son média Girls Don't Cry. Nous en avions assez d'entendre que les femmes sont moins présentes dans la programmation des festivals ou dans les médias parce qu'elles sont moins intéressées par les carrières artistiques. Girls Don't Cry met en valeur les créations d'une femme par jour depuis mars 2016 et il nous est bien difficile de choisir parmi la foultitude de propositions réjouissantes qui fleurissent partout dans le monde. Les artistes femmes sont là, formidablement nombreuses et talentueuses.

Girls Don't Cry montre chaque jour que les filles ne pleurent pas. Elle peignent, elles dansent, elles jouent, elles chantent, elles mixent, elles dessinent, elles filment, elles écrivent, elles sculptent, elles se battent et elles existent.

  •  Un média en ligne pour valoriser la création des artistes femmes  et promouvoir leurs oeuvres alternatives, pop et audacieuses. Un post quotidien pour découvrir une artiste et son travail, des interviews vidéo exclusives, des cross over avec des cinémas pour inviter des réalisatrices, un relais pour tous les évenements artistiques et-ou féministes qui matchent avec notre vision.

♡ Depuis 2 ans : 800 artistes visibilisées / 400 événements partagés / 4000 abonné·e·s de 18 à 35 ans sur facebook et twitter ♡

    

  •  Des fêtes artistiques et expérimentales : Girls Don’t Cry Party  pour aller à la découverte d'artistes et de formes émergent·e·s. Notre idée de la fête ? Casser les codes et proposer des expériences décalées et inédites. Booty-shaker dans un musée, s'initier au VJing sur un écran de cinéma et voir enfin des femmes sur scène !

♡ 6 Girls don't Cry Party par an / 12 artistes programmées / 1200 spectateurs et spectatrices ♡

  

  • Une formation et des workshops comme espace d’expérimentation, de transmission de savoir et de sororité pour développer sa carrière, revendiquer sa légitimité artistique, s'outiller pour lutter contre le patriarcat ou découvrir ses talents artistiques cachés. 

♡ En 2018 > 2 éditions de la formation, 9 formatrices, 20 artistes formées, 196 heures ♡
♡ En 2018  > 15 workshops au complet pour plus de 180 participantes ♡

  

  

 

A quoi va servir le financement ?

 

✨ Grâce à vous, Girls Don't Cry pourra grandir et continuer d'offrir des nouveaux contenus pop féministes ✨

  •   Des contenus sur instagram  pour découvrir des artistes, des concepts et des mouvements artistiques. Pour en finir avec la réécoute à l'infini de la "playlist de soirée" sur Spotify, ouvrir de nouveaux horizons et vous faire connaître, avant tout le monde, les artistes qui casseront internet l'année prochaine.

    Pour faire ça il nous faut dégager du temps de travail pour explorer soundcloud & autres plateformes souterraines, créer des contenus simples et percutants et leur donner un bel impact visuel. Nous voulons produire ces nouveaux contenus en interne avec l'équipe, Juliette sur le visuel, Camille et Laure sur les contenus (espérons que vous aimez le reggaeton si c'est Laure qui s'y colle !). Nous estimons tout ce travail à 3600 euros, soit 2 jours par mois de Laure et de Camille, plus le temps de Juliette pour la création visuelle, nous en finançons la moitié, et il nous faudrait un coup de pouce de 1800€.
     
  • Un nouveau concept de soirées club LGBTQI+ & allié·e·s : Plaisir d'Offrir. À travers une programmation kaléïdoscopique, invitant des artistes de la scène queer internationale et des acteurs·trices locaux·ales, Plaisir d’Offrir souhaite amener la mixité des genres et des sexualités sur le dancefloor. Des paillettes, des fleurs et des garçons perchés sur des talons de 20 centimètres !

    Organiser une soirée demande de louer du matériel, payer des artistes et du staff (au bar et à la sécurité) et payer les personnes en charge de l'organisation (c'est nous !). En espérant que nos salaires pour la direction artistique, le graphisme, la production et la communication ainsi que les coûts artistiques soient compensés par la billetterie, il nous reste à payer le staff et l'aménagement du lieu. Pour lancer Plaisir d'Offrir avec deux soirées (un petit et un moyen format) nous avons besoin de 300 + 1000 = 1300€.
     
  •  Une nouvelle saison de workshops ouverts à toutes !    Vu le succès de la première édition, nous souhaitons organiser 10 workshops de plus en 2019. Nous envisageons d'inviter des artistes, des professionnelles de la culture et des militantes pour explorer nos fibres créatrices et s'outiller dans un cadre sororal.

    Nous rémunérons chaque intervenante en moyenne 200€, nous achetons le matériel dont elle a besoin et nous la défrayons si nécessaire. Nous réalisons en interne la communication et la production (réservation de salle, gestion des inscriptions, achat de café et de biscuits pour le creux de mi-matinée, etc). En tout nous estimons le coût de chaque workshop à 300€. Nous avons de quoi en organiser 5 et nous avons besoin de 1500€ pour en proposer le double.

En tout nous avons besoin de 4600€. Faire une campagne a aussi un coût, il faut faire fabriquer de belles contreparties plus payer les 8% d'Ulule, nous avons donc besoin de 6000€ pour atteindre nos objectifs.

L'objectif de 6000€ est un premier palier grâce auquel nous pourrons mener à bien les projets de contenus sur instagram, de workshops et de soirées club LGBTQI+; mais ce n'est qu'une étape ! Si votre générosité dépasse ce premier palier, nous avons des tas d'idées pour aller encore plus loin :

Girls Don't Cry est un projet professionnel, c'est-à-dire que nous rémunérons toutes les personnes avec lesquelles nous travaillons : les artistes, les technicien·ne·s, les intervenantes des ateliers, notre graphiste et l'équipe qui conçoit tous ces projets. La gratuité de la plupart de nos actions est rendue possible par votre soutien et celui de nos partenaires.

Les recettes de Girls Don't Cry reposent sur 3 pilliers :

  • Les subventions de nos partenaires publics (Etat, Région Occitanie, Département de la Haute Garonne, Métropole et Ville de Toulouse)
  • Les recettes de bar, de billetterie des soirées que nous organisons et la vente de prestations
  • Des fonds privés de particuliers ou d'entreprises qui nous soutiennent

À propos du porteur de projet

Suivez Girls Don't Cry sur Facebook, Twitter, YouTube, Soundcloud et sur Linked In.