BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Laissez courir, l'expédition d'Irlande 1796

Un roman historique en bande dessinée

À propos du projet

"Laissez Courir, l'expédition d'Irlande 1796" est toujours disponible en français pour la somme de 28 € + 7,50 € pour l'expédition.

Nous travaillons actuellement sur l'édition en anglais.

Contact :   [email protected]

           

Après la bataille du 23 messidor an 9, (détail), Pierre Ozanne, 1737-1813. Arrière-plan : Rapport de délibération de séance 29 pluviôse an II. Service Historique de la Défence Brest. 3A98

 

La Marine Française renait de ses cendres au lendemain de la Révolution.

Le jeune lieutenant Guillaume Proteau embarque à bord de la frégate "La Résolue"

Son rôle à bord est de communiquer les ordres du contre-'amiral Nielly .

Il porte les messages à bord des autres navires avec la yole d'état-major.

Il se sert également du code des pavillons à bord de la frégate.

L'expédition va prendre la mer, la destination est- encore inconnue..

Comment une armée navale d'une cinquantaine de navires s'organise sur la mer pour rester ensemble et communiquer?

Comment la Yole de Bantry, une chaloupe d'état-major du 18ème siècle, arriva sur une plage de la Baie de Bantry?

Comment on peut l'admirer encore aujourd'hui au Musée National de Dublin?

Comment les habitants de la Baie de Bantry s'organisent face à l'invasion des français régicides?

Comment le vent et les éléments s'allieront à la Milice Irlandaise pour rejeter l'envahisseur à la mer ?

Vous l’apprendrez en dévorant cette enquête historique.

               

 Gabiers à la manœuvre dans le gréement d’un vaisseau, Pierre Ozanne, 1737-1813.

La "bande dessinée" se déroule sur 172 pages dont quelques unes hors texte à la fin de chaque chapitre. Elles apportent des informations complémentaires.

A la fin du volume vous trouverez la liste des illustrations et leurs auteurs ainsi qu'une bibliographie.

 

      

Case 1 Audience du Directoire en costume, le 30 brumaire an IV. Jean Duplessis-Bertaux, 1747-1818. Case 2 Wolfe Tone, peint par sa belle-fille Mrs Sampson Tone.

La première image décrit une séance agitée à l'assemblée du Directoire début 1796.

 

       

Case 1 Gabiers à la manœuvre sur une petite frégate. Nicholas Ozanne, 1789-1863. BNF

Le héros, Guillaume Proteau sera notre guide tout au long de l'histoire. Pour l'heure il participe à un exercice de manœuvre au mouillage pour entrainer les nouvelles recrues.

 

          

Tous ces personnages ont existé, c'est leurs écrits qui nous ont permis de raconter cette histoire.

 

        

Page 20) Case 1 Le port de Brest (détail), Van Blarenberghe Louis Nicolas, 1716-1794. Musée de Beaux-Arts Brest. Case 2 Sur le port de Rochefort, Joseph Vernet 1714-1789, Musée de la Marine Rochefort. Case 3 Attelage de bagnards (Les Bagnes), Jules Noël, 1815-1881. MBAB. Case 4  Le travail dans le port  (Les Bagnes), Jules Noël, 1815-1881 MBAB. 

A Brest, la flotte se prépare à la guerre. Chaque navire charge à son bord l'armement et les provisions pour la campagne.

 

        

Page 25  Case 1 L’organisation de l’équipage sur le nouveau navire, Ensign A.P. Niblack, USN 1843- 1923, A Naval Historical Foundation Publication. Case 2 Canon prêt au port, Antoine Léon Morel Fatio 1810-1871. La Marine, Pacini, 1844. Case 3 Une carronade du Fort des Saintes (Guadeloupe). Photo Personelle.  Case 4 Canon practice, The Australian News for Home Readers, 20 avril 1867. (State Library of Victoria).

 

Les équipages se forment au maniement des canons. Les exercices sont supervisés par l'amiral Morard de Galle, le chef de l'armée navale.

Ce tableau représente le tir au canon sur un navire britannique à Trafalgar, nous nous sommes aussi servis de l'iconographie britannique, entre autres, pour illustrer certaines scènes.

Les faits décrits viennent de sources vérifiées, mais les images évoquent plus une ambiance qu'une vérité historique.

Les uniformes de la Marine Française n'étaient pas encore définis à cette époque.

         

 Scène de taverne, à la manière de David Teniers le jeune   Cecilia Heisser / National museum.

A un moment on parle de fausses instructions secrètes pour tromper les espions avides de renseignements. Ils sévissent dans le quartier de Recouvrance...

 

         

Page 36 Cases 1et 4 Mise en Seine (Yole de Bantry) dans le Golfe du Morbihan. photo Yole 27.  Case 2 Lettre du 22 pluviôse an 2. SHDB.   3A98.   Case 3  Carte de la presqu’ile bretonne, Vignon marchand de cartes de géographie rue Dauphine Paris 18ème. Case 5 Chaloupe naviguant au plus près, Pierre Ozanne 1737-1813. Musée National de la Marine Paris

Le mélange de photos récentes et de gravures anciennes permet de décrire les manœuvres  sur une Yole, à l'époque et de nos jours. De nombreuses répliques de cette Yole naviguent toujours à l'heure actuelle sur toutes les mers.

 

           

Vue du port de Brest, Jean-Francois Hue, 1751 – 1823. Musée de la Marine Paris

 

Page 47 Case 1 Lougre, Pierre Ozanne, 1737-1813. Case 2  Frégate au portant Friedrich, Caspar David, 1774-1840. Case 3 Gabiers dans la mature, Léon Morel-Fatio, 1810-1871, Histoire de la Marine française illustrée, Larousse, 1934.

La sortie de Brest fut épique, je ne vais pas tout dévoiler mais on a déjà perdu un navire. La flotte est en mer, des escadres désorganisées se sont regroupées, le brouillard les disperse à nouveau. Les capitaines ouvrent une nouvelle enveloppe d'instructions secrètes. La destination est enfin connue.

 

Case 1 L’homme de vigie, Harrison Weir, 1824-1906.  Case 2 Bataille au Cap Finistère, Anderson William, 1757-1837.(détail) National Maritime Museum Greenwich

Puis deux escadres se regroupent.

 

 

Carte de la Baie de Bantry . Victoires, Conquêtes, Désastres, Revers et Guerres Civiles des Francais de 1792 a 1815, Panckoucke, Paris.

La carte originale annotée de E Bruix est visible sur le site Gallica, mais elle n'est pas assez lisible pour figurer sur cette page.

Voici une copie de la carte que Eustache Bruix,(1759-1805) chef de division adjoint à l'amiral Morard de Galles a jointe aux instructions secrètes. Il a prévu que les navires entreront en ligne de bataille dans la Baie.

Le premier mouillage était prévu dans le chenal de l'ile de Bere, en ligne, le corps de bataille devant suivi des deux autres. Les lougres et autres corvettes patrouilleraient, surveilleraient et communiqueraient les informations. Le deuxième mouillage etait prévu au fond de la Baie. Le lieu du débarquement serait à "Glangary Harbour" (Glengariff) et à Bantry...

Case 4 Plage de la Mer du Nord, Theodore Weber, 1838-1907.

Quand la Flotte arrive devant la baie de Bantry, les premiers Irlandais qui l'aperçoivent sont les villageois et les pécheurs. Ils ont l'habitude de voir des navires entrer dans la Baie. Pour eux, ça représente avant tout une source de revenu.

 

Page 47 Cases 1,3,4,5,6 Frégate dans le mauvais temps Frédéric Roux? 1805-1870. Case 2 Sterne.  photo personnelle

 

 

 Case 1 Scene of the Sugar Loaf Mountain, Bantry Bay.  The scenery and antiquities .  Case 2  Winter Landscape, George Morland, 1763-1804.

 

Depuis un séjour en Baie de bantry, en 2012, nous avons écumé les archives des Services Historiques de la Défense, essentiellement de Brest et de Vincennes, pour trouver les écrits relatifs à l'expédition d'Irlande 1796.

       

Nous avons fait les mêmes démarches en Irlande et en Angleterre pour entendre les différentes versions de l'évènement.

            

Notre collection de photos de lettres et autres rapports s'est considérablement étoffée, mais il fallait les "traiter", c'est à dire les lire, les traduire et les croiser pour avoir les différents points de vue.

Les lettres sont écrites à la main et souvent difficiles à lire, c'était un ouvrage de patience.

              

Lettre du citoyen ministre Truguet, 13 ventôse An 5. Service Historique de la Défense de Brest 1A82

  Nous avions alors la structure de ce roman historique :

un calendrier  des évènements heure par heure où les écrits de chacun pouvait être comparés à ceux de l'autre.

 

Puis nous avons voulu illustrer l'histoire pour en faire une bande déssinée. Nous avons commencé à chercher des images en rapport avec ces évènements.

        

Quelques années plus tard, après la visite de dizaines de musées, de recherches sans fins dans les bibliothèques et sur Internet nous arrivons à un album plein de rebondissements et de vivacité où l'humour a aussi sa place.

Les peintres et les illustrateurs du 18 et 19ème ont participé pleinement à l'élaboration de notre projet. Turner, Ozanne, Vernet, Butterworth, Roux... pour ne citer qu'eux.

Espérons qu'ils ne nous en veulent pas d'avoir détourné leurs œuvres afin de raconter l'évènement.

           

 Fishing boats bringing a disabled ship into port Ruysdael, William Turner, 1775-1851.

 

Tout ça pour un bateau !!!

                                      

Voila les grandes lignes du roman. Prenez la peine de commander votre exemplaire, c'est atypique, vivant, bien construit (comme un bateau).

Ca parle de mer de vaisseaux de longboat, de Daniel O'Sullivan, il y a même un combat naval entre un 74 et deux frégates à la fin. Ca va vous plaire !!

           

Castletown-Berehaven, rue principale.

  •  

À quoi va servir le financement ?

Ce système de pré-vente nous permettra de savoir combien d'exemplaires imprimer pour satisfaire les amateurs.

Les fonds serviront à financer l'impression de l'album, les frais d'emballage, l'expédition et les autres frais.

Une traduction du livre en anglais est en cours. Une première impression du roman en anglais est prévue.

   

Chenal entre l'ile de Bere et le village de Casttletownberehaven en baie de Bantry, côte sud ouest irlandaise.

C'était la destination de la Marine Française en 1796, le mouillage N° 1 prévu par Eustache Bruixage

À propos du porteur de projet

Nous sommes tous deux navigateurs, aprés un long voyage autour du monde, à notre retour, nous avons navigué sur la Yole de Bantry avec tellement de plaisir que nous avons cherché à en savoir plus sur ce bateau.

                       

Katrina McLean est britanique, originaire d'Ecosse. Elle donne des cours d'anglais dans les entreprises et à l'université.

 

Gil Molinier est charpentier de marine. Il a construit les Yoles de Bantry que vous pouvez voir dans les pages de ce roman.

Il construit actuellement des bateaux voile-aviron dans un chantier en Haute Normandie avec des ouvriers en insertion.

 

Share Suivez-nous