BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Girls, Gods & Monsters - vol.4

Un recueil de dessins par Julien Hugonnard-Bert

Sendak

Bonjour à tous et à toutes,

Une fois n'est pas coutume, je ne parlerai pas de Girls, Gods & Monsters, mais d'un autre projet auquel je participe. Il s'agit de la campagne de financement participatif de Sendak pour son premier EP Ocelot. N'hésitez pas à aller y jeter un oeil (et surtout une oreille) et à participer ! Les contributeurs (à partir de 10€) recevront un print exclusif de cette cover dédicacé par Sendak et moi-même ! (En plus des MP3s, des CDs, badges et autres livrets proposés comme contrepartie à votre soutien - il y a de quoi se faire plaisir).

Ce que je vous propose aujourd'hui, c'est donc un making of de cette cover.

A la fin de l'année dernière, Sendak (auteur, compositeur et interprète) m'a fait l'honneur de me demander de dessiner la pochette de son premier CD. Nous avons discuté de son univers, de ses chansons et il m'a ensuite laissé une liberté totale ! Je lui ai donc proposé de faire son portrait en ocelot, le félin reconnaissable à ses tâches (ci-dessous l'idée de mise en page rapidement).

Je voulais garder un traitement de couleurs simple, sans modelé ni effet. Tout d'abord car cela rappelle des visuels de la grande époque des sérigraphies de concert dont je suis fan et puis parce que cette simplification du visuel permet de le transposer sur plusieurs supports tels des affiches, des stickers, des médiators...

Une fois mis d'accord sur le visuel, j'ai peaufiné le dessin pour en faire un crayonné plus précis.

Comme vous pouvez le constater, nous avons préféré substituer la bouche par le titre de l'album afin d'évoquer un masque de carnaval plutôt qu'un étrange mutant. Et puis la mise en page est plus naturelle, ainsi.

De là, j'ai imprimé séparément chaque couleur et les ai encrées à part sur feuilles séparées. J'ai utilisé un pinceau plus ou moins sec pour représenter la texture de la fourrure de l'ocelot et ai ajouté des projections d'encre pour accentuer l'aspect organique.

Il suffit ensuite d'assembler les différentes couches les unes au-dessus des autres et voila le résultat final.

J'espère que cela vous plait.

Et rendez-vous sur la page de son projet sur Ulule pour plus de renseignements et d'autres visuels au fur et à mesure que la campagne avance. On compte sur vous !

A très bientôt !

J