BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Gentlemen mécaniques

Une anthologie steampunk internationale

  •  Vous devez être identifié pour laisser un commentaire

    Se connecter

  • justiCréateur

    Effectivement, on va un peu vite en besogne parfois, c'est l'enthousiasme de la jeunesse éditoriale. Je pense aussi que notre enthousiasme nous fait aller trop vite et qu'on aurait eu moins de problème avec 1 anthologie par an.

    Maintenant, le marché des anthologies est très particulier et très bouché, et nous sommes restreints par les difficultés de distribution et surtout la Poste. Le crowdfunding eut été viable si les tarifs postaux ressemblaient à ce qui nous avaient été annoncs au départ (dans les 4 € au lieu de 9 €).

    Sur le prochain crowdfunding, qui arrivera rapidement, les sommes nécessaires ont cette fois été calculées en fonction des envois postaux à 9 € (le premier palier sera plus élevé, donc). Mais, c'est assez hallucinant, on doit prévoir quasiment 40 % de ce palier pour juste des frais de poste !!! Les publications futures seront mentionnées et annoncées dans les paliers à partir de 150% mais ne seront pas promises à l'achat (sauf l'antho Cthulhu qui est bel et bien programmée quoi qu'il arrive - des textes sont d'ailleurs déjà signés, voir nos communications FB sur le sujet).

    Il est difficile d'enrichir le contenu du prochain livre sur le plan du fond, vu qu'il s'agit d'un recueil contemporain, mais nous financerons par la même occasion un autre projet - moins onéreux et compris dans le palier - qui lui pourra être enrichi de diverses manières (et qui constituera un petit bonus en plus du financement de l'ouvrage choisi lui-même).

    On prend évidemment en compte vos remarques, et je ne pense pas que vous dites de
    conneries.

    Nos priorités sont donc :
    1° Sortir l'antho Cthulhu en mai.
    2° Sortir le prochain ouvrage prévu au prochain crowdfunding et le bonus associé.
    3° Essayer de récolter des liquidités permettant la sortie d'autres ouvrages, mais sans les proposer en vente avant leur parution effective.

    J'espère que cela répond à vos interrogations et tient compte de vos remarques.

  • traroth

    Concernant Mnémos, Bélial ou ActuSF, loin de moi l'idée de comparer, effectivement. Nestiveqnen par contre, c'est aussi un tout petit éditeur.

    J'ai relu le CF et ses paliers, et effectivement, vous vouliez aller vite en besogne, au point que le dernier palier, c'était carrément pour faire paraître le tome 3 de l'anthologie. Je ne suis pas éditeur, et je ne vais donc pas chercher à vous apprendre votre métier, mais je constate que ce n'est pas comme ça qu'on fait les autres éditeurs dans les CF auxquels j'ai contribué. Tous les paliers concernent le projet en cours, généralement. Le CF de "Zothique", de Mnémos, en donne un excellent exemple, vu qu'on y voit des images de ce que les bouquins auraient dû être initialement, avec simplement le palier "c'est bon, on l'édite", et ce qu'ils sont devenus à la fin avec le dernier palier. Ce qui ne veut pas dire qu'il faille aller jusque là, hein. Mais les paliers ont tous servi à enrichir ces ouvrages, tant sur le fond que la forme, et pas à en lancer d'autres à paraître ultérieurement. J'ai l'impression que ça vous a un peu mis dans l'embarras, d'ailleurs : des gens (comme moi) ont payé pour le tome 2 de l'anthologie, mais maintenant, le sortir vous pose des problèmes, donc que faire ? Si vous aviez fait un CF par tome, vous n'auriez même pas à vous poser ce genre de question...

    J'espère que je ne parais pas trop présomptueux, j'essaie d'être constructif, mais je me rends bien compte que c'est facile de critiquer d'ici (et aussi petit disclaimer : le tome 2 m'intéresse plus que le 1... ;-)

    En espérant n'avoir pas dit que des conneries et des trucs que vous savez déjà...

  • justiCréateur

    On doit quand même faire des choix. Un palier "plus de textes" prend la place d'un palier "couverture rigide" et inversement. Ceci dit, à défaut d'objets-livres avec rabats, couverture rigide, coffret et tout ça, on compte mettre de base une belle maquette et une belle illustration, comme Iselle le décrit.

    Par ailleurs, je trouve la comparaison avec Bélial, ActuSF, Nestiveqnen,... peu juste. Ils sont tous distribués en librairies par de gros distributeurs et génèrent donc bien plus de revenus que nous, qui vendons toujours 90% de nos livres via internet (avec les incroyables frais de poste qui vont de pair). Cela nous oblige à des choix différents que ces maisons.

    Donc, un chouette livre avec une chouette illu (comme les deux bouquins d'Emmanuel Chastellière), c'est dans nos cordes. Publier un bel objet livre, même grâce à des paliers, c'est courir le risque de limiter fortement le nombre (déjà peu élevé) de nos publications.

  • traroth

    Le principe des paliers, c'est qu'on peut tout mettre, non ? Par palier...

  • Iselle

    Ah ben, on veut tout, évidemment :D

    Plus sérieusement, je pense qu'il faut faire un compromis entre les deux. On ne demande pas forcément non plus un livre avec reliure, coffret, signet en tissu, etc. mais une belle maquette pour la couverture/tranche/4ème de couverture, ça serait déjà très bien :)

  • justiCréateur

    Clairement, on fait de notre mieux, la couverture du prochain, elle déchire.

    La différence que nous avons avec les maisons d'édition que tu cites, c'est les paliers. Les paliers, chez les autres, servent à faire de plus beaux objets-livres, chez nous, ils servent à obtenir plus de contenu. Il faudrait savoir ce que les lecteurs préfèrent : un bel objet-livre, ou plus de contenu ? C'est le moment de donner votre avis !

  • traroth

    Par exemple, je viens juste de recevoir le premier tome de "Sur les traces de Lovecraft", aux éditions Nestiveqnen, également financé par Ulule, et le livre est de toute beauté. Ce n'est pourtant pas franchement une multinationale...

  • traroth

    @Iselle : Plutôt d'accord concernant la qualité du travail d'édition. La qualité des matériaux, la reliure, les illustrations, c'est très important pour faire le succès d'un livre. Quand je regarde les cf auxquels j'ai participé, chez Mnémos, Le Bélial ou ActuSF, ils ont toujours eu à coeur de faire de très beaux objets, et ça joue fortement au moment de la levée de fond, à mon humble avis. Après, je comprends bien que c'est fortement une question de moyens, mais le contenu ne fait pas tout.

  • Iselle

    Personnellement, ça me va d’attendre. C’est pas chouette, mais j’ai de toute façon tellement de choses à lire que je ne suis plus à quelques mois près. De toute façon, de manière générale, j’ai l’impression qu’aucun crowdfunding d’édition ne respecte ses délais...

    En tant que lectrice et possible crowdfundeuse, je pense aussi qu’il faudrait porter attention à l’objet livre en lui-même. Je ne dis pas que cela va faire la réussite de votre maison d’édition, mais je constate que la qualité des couvertures des livres de votre catalogue est assez variable, entre « Un étranger en Olondre », passable, et « Le village », « Celestopol » qui sont magnifiques. Et quand on observe les crowdfunding d’édition qui ont le plus marcher, il me semble qu’avoir une belle couverture soit un minimum. Après, je comprends tout à fait que ça ne soit pas forcément possible, ça doit coûter cher une illustration. Mais puisque vous êtes ouverts aux remarques… :)

  • justiCréateur

    Et en fin, non, on a pas de préférences, on veut juste être le plus honnêtes possible et vous laisser le choix. On vous est très reconnaissants, à la fois de votre générosité et de votre patience, et on veut vraiment faire ce qui VOUS convient le mieux.

    Patrick

  • justiCréateur

    Ceci dit, il y a quelques réglages supplémentaires que nous aurons dû effectuer et qui le seront pour notre prochain crowdfunding. On essaye d'apprendre de nos erreurs, d'écouter vos remarques et vos conseils (et on vous en remercie) et d'avancer !

    Patrick

  • justiCréateur

    En ce qui concerne les tarifs postaux, il faut savoir que c'est déjà un tarif spécial que nous propose la poste belge (sinon c'est -on s'accroche - 12,30 € !!!). Nous aurions dû bénéficier d'un tarif encore plus avantageux, qui est celui sur base duquel nous avons concocté ce crowdfunding. Malheureusement, la Poste a décidé de ne plus offrir ce tarif dans leur catalogue (pas qu'à nous, pour tout le monde) en date du... 1er octobre 2016. Soit 4 jours avant la fin de notre crowdunding ! C'est ce qui explique les problèmes de tarifs postaux qui nous mettent en danger. Je blâme la libéralisation du marché.

    Patrick

  • traroth

    J'ai l'impression que le "réglage" du CF n'a pas été réfléchi autant qu'il aurait dû. Avec 9 € de frais de port, 20 € par livre, c'est sans doute un peu téméraire. De même, 2500 € comme seuil de réussite pour le CF, alors que vous galérez avec 5200 €, c'est peut-être trop optimiste...

    Au point où on en est, il serait sans doute bon que vous indiquiez laquelle des 3 possibilités proposées dans la news vous arrange le mieux.

  • Fabrice Martellucci

    Se sera pour 2018 donc, traroth tu as ta réponse. :-)

    wait...

  • justiCréateur

    Bonjour,

    On travaille sur l'antho Cthulhu, qui aura certes du retard, mais qui sera livrée avec notre opiniâtreté coutumière. Avant la fin de l'année selon toutes probabilités.

    Patrick

  • traroth

    Bon, même si j'ai l'impression d'être le dernier que ça intéresse, j'aimerais bien avoir quand même une réponse, d'autant que la fin de l'été, c'est dans une dizaine de jours, maintenant.

  • traroth

    Si je comprends bien, ce n'est pas la peine d'attendre l'anthologie Cthulhu avant fin septembre.

    Il n'y a que moi que ça préoccupe, ou bien ?

  • traroth

    "fin juillet/début août" et "fin de cet été", ce n'est pas la même chose, hein...

  • justiCréateur

    Elle est toujours prévue pour fin de cet été, comme précisé précédemment :)

  • traroth

    Et donc, concernant l'anthologie Cthulhu ?

  • Voir plus