BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Généalogies des verriers du Haut-Languedoc

Etude inédite sur ce sujet

À propos du projet

Mon objectif est de publier en auto-édition un livre des généalogies des principales familles de gentilshommes verriers du Haut-Languedoc.

Ce sont principalement deux familles bien connues qui puisent leurs racines profondes dans le massif forestier de la Montagne Noire. A l’extrémité nord-est, les RIOLS ont succédé aux ALMOUY, dès le premier XVIe siècle, dans les verreries de Moussans. A l’extrémité sud-ouest se trouve le territoire d’Arfons, devenu le repaire des ROBERT vers la même époque. Les généalogies de ces deux familles, dont les rameaux s’entrecroisent pendant près de quatre siècles, renouvellent et corrigent les travaux des auteurs précurseurs : Elisée de Robert des Garils pour la famille de Robert et Francis de Riols de Fonclare pour la famille de Riols.

La troisième plus importante famille de verriers par ses effectifs est celle des GRENIER alias GRANIER dont Robert Planchon a fait une remarquable étude. L’identification d’un berceau familial unique est ici problématique, tant les Grenier semblent présents dans tous les sites verriers du Sud-Ouest.

Les anciennes familles verrières de la Grésigne ne sont pas oubliées, même si elles se sont effacées au profit des nouvelles venues. Les AUDOUY alias AUDOY, les AMOUIN alias AMOIN et les NOGUIER ont cédé la place aux ROBERT, aux GRENIER, aux SUÈRE et aux VERBISIER alias BERBIGIER, ou encore aux FILQUIER, venus du Rouergue.

Quelques familles ont eu une brève existence tel les BELIN, venus de l’Ariège, ou un peu plus longue pour les DOUTRE alias d’OUTRE, dont l’origine reste une énigme.

Enfin, les forêts de la Montagne Noire ou de la Grésigne ont attiré et retenu non seulement des gentilshommes verriers du Bas-Languedoc, tels que les BERTIN et les LAROQUE, ou ceux du Quercy, tels les COULON alias COLOMB, mais aussi ceux de la Basse-Auvergne, tels les RENAUD alias REYNAUD.

Ce travail, fruit de plusieurs années de recherche dans les archives départementales, renouvelle et complète tout ce qui a pu être publié depuis plus d'un siècle sur l'une ou l'autre de ces familles de verriers. Il corrige aussi un certain nombre d'erreurs et de confusions malheureusement reprises par certains auteurs.

Enfin, quelques planches en couleur reproduisent les blasons attribués à quelques branches de ces familles.

A quoi va servir le financement ?

Le financement demandé doit me servir à couvrir les frais pour l'impression de la quantité minimale requise par mon imprimeur.

En remerciement de votre contribution, vous allez recevoir un exemplaire de ce livre à tirage limité, mais appelé à devenir un ouvrage de référence sur le sujet.

À propos du porteur de projet

Je suis généalogiste familial et historien amateur. J'ai publié un premier livre auto-édité en 2017 sur l'histoire des verriers du département de l'Aveyron, livre toujours disponible chez l'auteur.

Je suis membre de la Société des Lettres, Science et Arts de l'Aveyron et de la Société Archéologique du Rougier et des Avant-Causses (sud-Aveyron).

Share Suivez-nous