BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Frida e(s)t toi

Portraits de femmes, inspirés d'un cliché de Frida Kahlo

À propos du projet

Frida e(s)t  toi : Une exposition photographique en parallèle de la création du spectacle ON DEMANDE DES AVIONS ET ON RECOIT DES AILES DE PAILLE, un solo autour de Frida Kahlo, interprétée par Christine Serres, comédienne et metteur en scène de la Cie Groupe 18.
Frida Kahlo a toujours été intimement liée au portrait, aux autoportraits. Dans son œuvre, c’est par leur biais qu’elle se révèle. C’est pourquoi Christine Serres m’a demandé de réaliser une série de portraits de femmes, inspirés du cliché (ci dessous) de Frida (signé par Nickolas Muray).
Pour ce travail, mené de janvier à septembre 2017, j’ai photographié une soixantaine de femmes, de tous âges, de toutes couleurs. J’ai demandé à chacune d’elle de me révéler sa part de « Frida », le temps d’une mise en scène, dans son décor de lumière naturelle, et parée d’accessoires personnels. Une aventure extraordinaire !

Jusqu'au 07 janvier 2018 - à l'Espace Dantza 19 rue Bourbaki 64000 PAU - exposition de 21 portraits imprimés sur tissu format 40x60, et 43 portraits présentés dans un bel et grand album.

en février et mars 2018quelques portraits sont exposés :

  - au Restaurant La Magie de La Casserole - Rue Tran à PAU    

  - à L'Autre Salon (artisan coiffeur) - rue Emile Guichenné à PAU

du 06 avril au 31 mai 2018Café associatif Mami Txula - rue Pontrique à BAYONNE - vernissage 06 avril à 19h

du 15 juillet au 15 août 2018  -  Les Ginettes & leur épicerie générale  - à CARLA -BAYLE (09)

du 3 septembre au 20 octobre 2018  - La part du hasard / bistrot artistique et culturel - 6 rue Saint Charles - TOULOUSE

Valérie Toulet

Frida Kahlo - photo Nickolas Muray

A quoi va servir le financement ?

Afin de garder une trace de cette aventure humaine extraordinaire, cette prévente en ligne permettra la parution, via un imprimeur, de 120 livres photos couleurs au format A4 paysage - 100 pages - contenant tous les portraits de ces femmes façon Frida Kahlo plus une sélection de photos d'ambiance. L'envers du décor de ces moments de rencontres.

À propos du porteur de projet

Originaire du Béarn, et vivant à Pau, j'ai toujours avec moi mon appareil photographique depuis l’âge de 15 ans. L’image est mon moyen d’expression, mes mots à moi. Sans thème prioritaire ni techniques particulières, je saisis l’instant dans un transfert d’émotions. Christine Serres m'a proposé de "faire des portraits de femmes révélant leur part de Frida" - en parallèle de la création de son spectacle autour de Frida Kahlo. N'ayant jamais réalisé de portrait mis en scène, j'ai accepté de relever ce défi. Ce face à face avec l'humain, les regards de toutes ces femmes m'ont beaucoup inspiré . Ces "moments de portraits" reflètent de magnifiques rencontres émotionnelles que je souhaite partager à travers le livre retraçant ce projet et l'exposition des portraits.

www.valerietoulet.com

Valérie Toulet photographe et Christine Serres comédienne et metteur en scène - Cie Groupe 18

Retour sur l''exposition :

« Elles nous regardent de leurs grands yeux, avec de la couleur autour. Elles nous regardent avec leurs yeux doux à l'objectif de Valérie.  Elles nous regardent à travers le miroir des yeux de Valérie.

J'ai adoré que les Fridas aient tous les âges, toutes les couleurs, toutes les attitudes. J'ai adoré ces photos de nomades, puisque Valérie s'est déplacée de portes en portes, telle une représentante de l'art à la maison.

Chaque cliché dans chaque maison. C'est aux accessoires de décoration du visage qu'on retrouve l'intimité de chacune. Et chaque mannequin d'un jour pourrait raconter son histoire de Frida.

De grands yeux qui nous regardent. Centrés le plus souvent. Ils nous regardent et nous interrogent. Autoportrait de l'image qu'on se fait de Frida, à travers leurs visages.Chacune à une couleur de la palette souvent dans un mélange végétal avec des tissus bigarrés.

Un sujet en or, des photos à taille humaine, un féminin magnifié.  

Un travail de portraits nomades très intéressant. On sent la rencontre, le mélange des plantes vertes sur tissus improbables. On sent que les Fridas, se sont préparées pour s'exposer au regard de l'artiste. 

Ce ne sont pas les jumelles à Frida. Ce ne sont pas des clones, pas des copies copiées. Ce serait plutôt des sortes de réplicantes actuelles, modernes, colorées, au vue des couleurs de la palette de la mexicaine originale, égérie de notre art moderne.

Frida Kahlo, fine spécialiste de l'autoportrait, qu'on étudie encore férocement, qu'on essaye encore de décrypter,  au regard de la psychologie et de la peinture ; je comprends que la photo-graphe se soit emparée des sujets de sa majesté. »    

Bravo pour les couleurs du monde.

     Ma  (novembre 2017)

 

FAQ

Poser une question Signaler ce projet