BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Soutenez les Editions French Pulp

Aidez-nous à envahir le web et toutes les librairies de France

À propos du projet

L'éditeur numérique French Pulp souhaite se lancer dans l'édition papier et publier de nouveaux auteurs. Afin de continuer à défendre une littérature populaire 100% française, nous avons besoin de vous !

Les éditions French Pulp ce sont actuellement 188 titres numériques, publiés dans 7 collections différentes : Polar, Anticipation, Espionnage, Angoisse et Gore, Fiction, Érotique...


Derrière cette profusion de titres se cache un secret, ou plutôt un trésor : le fonds des grands auteurs français de littérature populaire des années 1950 à 2000 qui ont repris leurs droits et qui étaient édités aussi bien par Le Masque, Le Fleuve Noir, La Série Noire, La Chouette...


Une véritable caverne d'Ali-baba, constituée de milliers de romans ! Tant d'auteurs et de livres, jadis vendus à des centaines de milliers d'exemplaires, traduits dans le monde entier, avant d'être mis au purgatoire, victimes des préjugés qui circulent sur les romans dits de gare et toute cette littérature considérée comme inférieure, voire médiocre... et ce alors même qu'un poète comme Jean Cocteau considérait déjà à son époque que cette littérature, dotée d'un style « supérieur à ceux des livres qui connaissent une grosse fortune littéraire » était même...


Il nous a suffit de se pencher sur ce fonds pour comprendre que se trouvait là un patrimoine français, constitué d'histoire incroyables dont le public lui avait bien compris l'intérêt :


- ici un braquage commis uniquement par des honnêtes gens…


 …plus loin une dystopie sublime où l'humanité en est réduite à survivre dans des trains (La Compagnie des Glaces)


 …et même une série de romans d'espionnage mélancoliques, où le tueur sans pitié finit invariablement par se changer... en philosophe ! (Francis Ryck)

Quand nous avons lancé French Pulp Editions courant 2014 notre seule ambition éditoriale était de défendre des coups de coeur sortis tout droit des trente glorieuses en profitant du numérique pour les rendre disponibles à un plus large public. Nous nous sommes lancés dans l'aventure, armés de la seule conviction qu'il y avait forcement de la place, dans le paysage littéraire contemporain, pour une littérature grand public à qui le temps aurait servi de révélateur. Rappelons nous qu'à leurs époques Balzac, Eugène Sue et d’autres étaient considérés comme des auteurs mineurs...

incroyables pendant lesquels vous nous avez surpris et remerciés d'avoir cru en notre idée.

pendant lesquels des classiques du polar comme Le Doulos, Bunker Parano ou encore On ne tue pas n'importe qui sont sortis de l'oubli pour redevenir, près de 50 ans après, des ouvrages populaires !


 pendant lesquels Alain Leblanc, G.-J. Arnaud, Gilles-Morris Dumoulin et même le cultissisme Stefan Wul sont apparus en tête des ventes sur Amazon, et pendant lesquels, merveilleuse surprise, notre acharnement à déterrer des pépites a fini par attirer l'attention des producteurs, à tel point qu'aujourd'hui deux titres de notre catalogue (Drôle de Pistolet de Francis Ryck et Plein la vue de G.-J. Arnaud) sont en cours d'adaptation !


Bref, 2 ans d'une expérience dont nous sommes fiers, qui ont fait de French Pulp une maison solide, dotée d'une identité graphique forte et d'un positionnement unique en son genre.

Nous sommes heureux du travail accompli et pensons qu'il est temps de passer au palier suivant :

A quoi va servir le financement ?

Pourquoi publier des nouveaux auteurs ?
Parce qu'aussi passionnants que soient les ouvrages que nous avons re-édités, ils sont aussi très frustrants. Où sont les Francis Ryck et les G.-J. Arnaud d'aujourd'hui ? Les Stefan Wul et les Richard Bessiere de demain ?


Nous avons l'impression de ne pas voir, dans le paysage littéraire français, des oeuvres à la hauteur de celles de nos aînés. Ou du moins, pas assez d'oeuvres publiées, et c'est là que nous avons le pouvoir de changer les choses : nous voulons faire éclore une nouvelle génération d'auteurs populaires, en publiant leurs textes, en les traduisant et en les diffusant en langue française et à l'étranger ! En les réunissant avec nos titres déjà publiés, nous aimerions donner naissance à une pléiade de la littérature populaire française regroupant les auteurs passés et à venir, de 1950 à 2050.

Pourquoi l'édition papier ?
Dans l'édition numérique, la gestion des stocks n'existe pas, c'est même un de ses principaux avantages sur le papier : pas de stock à gérer, diffusion immédiate et illimitée.
Pourquoi ne pas élaborer un modèle similaire pour le papier ? C'est le pari que nous faisons chez French Pulp Éditions en expérimentant un nouveau concept : la smart-édition. Le principe est simple : utiliser l'impression à la demande (POD) pour ne produire que la mise en place initiale, à l'unité près, demandée par les libraires. Invendus limités, plus de gestion de stock, réassort sous 48h... tout le monde y gagne ! Nous croyons tellement en ce modèle que nous pensons pouvoir sortir, en parallèle de nos activités numériques, une vingtaine de titres papier par an pour
commencer.

Un site web
Pour soutenir ces projets, nous avons également prévu le déploiement d'un nouveau site web sur lequel chacun de nos lecteurs pourrait venir chroniquer nos livres, mais aussi nous indiquer les ouvrages repérés dans notre fond qu'ils aimeraient voir ré-éditer.


Nous sommes une maison d'édition avec de l'ambition mais de taille modeste. Jusqu'ici, nous avons réussi à tourner, vaille que vaille, en utilisant en majorité nos économies et notre temps personnel. Nous avons sorti plus de 180 titres en deux ans. Les ventes sont bonnes, mais insuffisantes pour nous permettre de nous développer. Nous avons négocié un nouveau partenariat pour nous assurer une diffusion optimale sur le plus de plate-formes possibles, mais ce dont nous
avons surtout besoin, c'est d'un nouveau souffle !

À propos du porteur de projet

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet