BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le four à fouée de Chant de blé

Au four et au moulin à la ferme du Gros Buisson, située au cœur de la Touraine

À propos du projet

Pour valoriser l’agriculture paysanne et les circuits courts, nous voulons investir dans un four à pain !

Qui sommes-nous ?

Située au cœur de la Touraine, la ferme du Gros Buisson est une exploitation céréalière de 110 hectares de terres cultivées par Pascal Léger.

Depuis 5 ans, Véronique Léger l’a rejoint sur la ferme pour transformer une partie de sa production de blé en farine. C’est ainsi qu’est née la farine fraîche Chant de Blé !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans sa boutique située sur la ferme, Véronique vend sa farine et sa gamme de prêts-à-cuisiner sucrés et salés : préparations de madeleines, de cookies, de biscuits, de cakes salés…

Nous accueillons également des groupes pour la visite de la meunerie et la dégustation des produits de notre ferme.

En clair, sur la ferme nous exerçons trois missions principales :

  1. Produire des céréales
  2. Produire de la farine fraichement moulue et proposer une gamme de préparations sucrées et salées à base de farine et de produits d’excellence.
  3. Accueillir des groupes et proposer des animations

Par ailleurs, dans un objectif de développement de l’accueil des groupes l’achat du four à pain s’est vite imposé puisque l’attractivité de la gastronomie traditionnelle et locale est très importante.

Aujourd’hui, nous avons l’ambition d’être à la fois au four et au moulin ! Nous souhaitons investir dans un four à pain pour y cuire notamment des fouées, ces délicieuses petites bulles de pain.

Qu’est-ce dont que les fouées ?

Spécialité de Touraine et d’Anjou, la fouée (ou fouace, fougasse, fougassette…) est une petite boule de pain cuite au four.

Dans la tradition populaire, les fouées étaient cuites dans le four à pain en attendant que celui-ci soit assez chaud pour y cuire le pain. Il faut savoir qu'au cœur du brasier, ces fouées lèvent très rapidement et sont sorties aussitôt, elles sont ensuite fourrées encore chaudes de tous les bons produits locaux : rillettes, fromage de chèvre… Une tradition ancestrale qui a toujours du succès aujourd’hui ! Cette pâte peut également être étalée pour faire cuire une vraie pizza au four, une cuisson au feu de bois incomparable.

Pourquoi un four à pain ?

Sur la ferme, nous produisons du blé depuis 3 générations. L’arrivée du moulin avait pour objectif de valoriser l’agriculture paysanne et remettre en place un circuit court entre le producteur et le consommateur. En effet, le paysan d'aujourd’hui est soumis aux lois du marché et il n’a plus de prise sur le produit qu’il travaille. Le producteur comme le consommateur ne se croisent jamais ! La vente de la farine a permis de faire venir les clients sur la ferme. Cela nous a obligé et poussé à montrer une vraie transparence sur notre manière de transformer nos produits. Nous cultivons dans l’esprit de l’agriculture raisonnée.

Aujourd’hui nous souhaitons aller plus loin dans cette démarche. Transformer le blé en farine grâce au moulin, et transformer la farine en fouées grâce au four à pain ! Cette action donne du sens à notre réflexion sur l’agriculture. La farine et les préparations ne sont pas des produits qui peuvent être consommées directement, elles doivent être cuisinées. Par l’acquisition de ce four à pain, nous concluons le cercle du circuit court en produisant une fouée extra-locale ! De la farine de la ferme pour la fouée, fourrée avec de la rillette de Tours, du fromage de chèvre de Sainte-Maure-de-Touraine ou encore de la confiture de fraises de Saint-Épain…

Le four à pain, c’est surtout un objet qui porte une formidable histoire. Depuis que les hommes se sont attachés à la terre, c’est autour du four qu’ils se rassemblent. Le feu, c’est ce foyer familier autour duquel nous nous sentons bien, bercés par le crépitement rassurant des braises. Le four à pain aujourd’hui, c’est aussi une manière de nous rassembler à nouveau et de retrouver le geste ancestral du paysan qui cuit son pain.

Le four sera mis en marche lorsque nous accueillerons des groupes, ainsi que sur les trois évènements importants de la ferme : la Ferme Ouverte (le 3ème dimanche de septembre), Noël à la Ferme et les Portes Ouvertes « Bienvenue à la ferme » en avril.

Nous proposerons la dégustation de fouées (pate à fouée pétrie, abaissée et cuite dans le four à pain).

Nous souhaitons investir dans un four à pain et le matériel pour pétrir et abaisser la pâte.

A quoi va servir le financement ?

Pourquoi nous avons besoin de vous ?

Pour que ce four à pain fonctionne, aidez-nous à allumer le feu en ajoutant votre étincelle au projet !

Quand nous aurons atteint notre objectif, nous pourrons acheter :

  • Le four à pain mobile  2 260 €
  • Dix stères de bois :500 €
  • Commission Ulule :240€ (8%)

Par ailleurs, si le feu des Ululeurs devient un brasier et que nous dépassons cet objectif grâce à vous et que nous atteignons plus que la somme demandée, l’argent collecté servira à aménager la salle d’accueil  ainsi que l’achat de tout le petit matériel annexe (pelle, table, évier, frigo…)

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet