BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

FLYING ORKESTAR - Tsar System

Aidez nous à sortir notre nouvel album 4 titres

À propos du projet

PRESENTATION : 

Même si le risque de changer de tranche d’imposition est fort, le FLYING ORKESTAR prépare la sortie d’un nouvel album studio 4 titres "Tsar System", accompagné d’un nouveau spectacle sur scène. Après avoir obtenu le disque d’or boukrave (226 exemplaires vendus), ils iront représenter la Boukravie à l’Eurovision.

L'ALBUM :

Voici un aperçu de ce que ça va donner :

De la Tradition...

Ils n’ont pas oublié les mélopées des instruments de leurs ancêtres qui berçaient leurs longues soirées d’hivers, c’est donc tout naturellement que l’on pourra retrouver ces sonorités suaves sur l’enregistrement. Ce n’est pas un hasard si « Je veux revoir ma Boukravie » est fièrement entonné durant cet album : quand ils chantent, c’est toute la Nation qui semble avoir voyagé clandestinement dans leur valises pour parler de leur amour de la mère patrie.

L’album traitera de plusieurs thèmes afin de brosser un portrait fidèle de la Boukravie : l’ambition et l’avidité d’un certain «Tsar system » qui broie les âmes, la nostalgie du « Rat pack », ce célèbre bar clandestin dans lequel le groupe avait établi ses quartiers, et enfin l’industrie automobile russe dont la célèbre « Lada » était le fleuron.

...à la Modernité.

Depuis qu’ils ont découvert les boîtes de nuit européennes, leur vision de la musique a évoluée : il faut avouer que ce plaisir leur était autrefois interdit par le Parti qui considérait cette mouvance de la musique moderne comme de l’art dégénéré.

Des guitares électriques criardes ont rejoint le groupe pour le côté rock, et des basses lancinantes se sont ajoutées pour l’electro-swing. Le Flying Orkestar pousse les amplis à 11, le tout avec un supplément de sauce Boukrave.

A quoi va servir le financement ?

LE FINANCEMENT :

Leurs tentatives de finacement par différents réseaux mafieux ayant échouées, faute de garanties suffisantes, le Flying Orkestar est contraint de faire appel à ses fans pour financer l’enregistrement de ce nouvel opus. Voici donc une budgétisation (prévisionnelle) des dépenses pour cet album : 

  • 48% limousine affrétée pour les déplacements personnels de Boran
  • 23% argent détourné par le trésorier
  • 14% frais de bouche
  • 7% entrées en night-club
  • 5% fournitures élémentaires (anches, cordes, baguettes, vodka...)
  • 3% studio qu’il aura fallut menacer pour qu’il revoit ses tarifs à la baisse.

De plus, une corrélation directe ayant été trouvée entre la cote de popularité du groupe et la superficie d’épiderme apparent chez La Machine durant les concert, le Flying Orkestar a décidé de prendre les mesures qui s’imposaient pour rivaliser avec les Beatles. 

À propos du porteur de projet

LES MUSICIENS : 

Traditionnellement, on ne présente plus le Flying Orkestar, mais on va faire une entorse à la règle pour cette fois :

Grégory Blaud aka Boran : Chant, clarinette
Lionel Legrand aka Co'lionel : Saxophone alto
Arnaud Schmitt aka Will Schmitt : Trompette
Patrice Komlanz aka Piotr : Guitare électrique
Nathanaël Bianconi aka La Machine : Keytar, accordéon
Adrien Geschickt aka Igor : Basse, choeur
Nicolas Fox aka Choko : Batterie, pad

Tous amis de longue date, les musiciens du Flying Orkestar ont été réunis en 2008 par Boran autour de la musique des Balkans. Il a su s’entourer des plus grands virtuoses boukraves pour nourrir sa vision de la musique : La Machine, Will Schmitt, le Co-lionel, ne sont que quelques-uns des talentueux acteurs de cette formation haute en couleurs.

Au fil de ses nombreux concerts, le groupe est devenu comme une grande famille et fait non seulement la fierté de ses membres mais aussi celle de leurs mamans, comme le veut la tradition boukrave.

Le FLYING ORKESTAR en chiffres :

  • 7 musiciens triés sur le volet
  • 3 albums plébiscités par les critiques : Bling bling (2009) / Made in Bukravia (2011) / Bukravia live parade (2013)
  • 2 spectacles qui ont désormais fait le tour du monde
  • Des premières parties délirantes (Emir kusturica, Queen of the stone Age, Trombone shorty, Ben l’oncle soul, les Rubettes)

Le FLYING, c’est aussi : 

  • Des animations de foire du village (fête de la frite, festi-jambon)
  • 637 litres de bières éclusés sur scène par Will Schmitt depuis ses débuts
  • 8934 coups de baguettes en moyenne/concert pour Choko
  • 21 torticolis à la suite d'un concert
  • 1,43 kg perdus/concert par Boran à cause de sa doudoune en fourrure

Suivez l'actu du groupe sur notre page facebook : www.facebook.com/flyingorkestar

Pour connaitre nos dates de concerts rendez vous sur notre site internet : www.flyingorkestar.com