BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Film "Realities"

Venez soutenir la réalisation d'un long-métrage futuristique

À propos du projet

 



1- Ce film porte une réelle  réflexion sur l’envahissement de notre quotidien par les technologies et sur nos libertés.
2- Ce film est d’une extrême exigence scénaristique et esthétique.
3- Ce film indépendant expérimente la technologie blockchain afin de proposer une rémunération juste et équitable à l’ensemble des équipes qui travaillent dessus. Une piste à creuser donc pour le développement du cinéma indé.


Jacob est un enquêteur de génie, atteint de nombreux troubles psychologiques. Le principal étant qu’il a la phobie des espaces extérieurs : il ne peut sortir de chez lui. C’est pourquoi il enquête à distance à l’aide d’outils numériques très sophistiqués. Il travaille pour son père adoptif, Yerik, qui vend ses prestations aux différents services de police de la ville.

Si Jacob résout 100% des missions qui lui sont confiées, il en est une qu’il ne parvient pas à solutionner. Sans doute la plus importante à ses yeux : l’assassinat de sa mère.

La vie de Jacob bascule quand une jeune femme, Lucie, semble s’être installée dans l’appartement voisin du sien. Une femme étrange, presque irréelle, qui semble détenir des informations sur la mort de la mère de Jacob et sur Yerik. Après l’avoir observée au travers du judas de sa porte, Jacob commence à être le sujet d’hallucinations.

Celles-ci vont le conduire à découvrir non seulement les intentions véritables de Yerik, mais aussi la vérité sur sa propre identité.

Lucie va également conduire Jacob sur les pas de la liberté. Mais celle-ci aura un coût pour Jacob : la trahison de son père spirituel, de son créateur.

 





 


REALITIES est le nouveau chapître de l'univers de Yumington.

Yumington est un univers narratif transmédia créé en 2011 par Jeff Balek. Il est composé de romans (édités par les Éditions BRAGELONNE) mais aussi de vidéos, de Twitter fictions, d’un album rock, des concerts, des jeux participatifs.

Yumington est le nom d’une hyperville imaginaire dans laquelle se déroule différentes histoires à différentes époques. Les périodes 1890, 2012, 2025 et 2075 ont fait l'objet de romans et/ou de twitter fictions. En 2016, le pilote de la websérie « Yumington – no bodies » a été sélectionné pour différents festivals. 

L’univers Yumington a reçu de nombreux prix dont entre autres le prix Multi-Écrans de la SACD, a été lauréat du Pôle Media Grand Paris, en sélection pour les Cross Video Days, pour le Festival Bob Morane des écritures de l'imaginaire, pour le Festival de la création audiovisuel de Luchon, ou encore aux web Festivals de Berlin, Montréal, Tijuana, Miami. Il a été nominé pour la photo au Festival de Séoul, festival durant lequel il a reçu le prix du meilleur pilote.

 


CLAIR-OBSCURS, IRRÉALITÉ, ENFERMEMENT

L’ambiance en clair-obscur, le huis-clos, apportent une sensation d’enfermement, d’isolement et de suffocation.
Les choix coloriels associés aux personnages renforcent leur identité et leur caractérisation : sépia et gris pour Jacob, bleu et métallique pour Daniel, lumineux et or pour Lucie.
Des touches discrètes des 50’s, mais aussi des années 80 dans l’environnement actuel de Jacob apportent la sensation d’une réalité reconstituée, artificielle sans pour autant que ceci soit signifié de manière explicite et formelle.

L’environnement de Jacob


Froid, terne, lugubre, terreux. L’environnement de Jacob est souterrain. En sous-texte apparaît le rouge. Un rouge sang sombre, veineux, faisant référence à la mort qui est le quotidien de Jacob. Ce rouge n’apparaît plus dans les scènes où la voisine est présente.

L’environnement de Yerik



Froid, informatique, IBM, sombre. Yerik dans l’ombre manipule, calcule, programme la destinée de Jacob. Le tout dans l’univers aseptisé de l’informatique.

Les chairs des personnages



Ternes, presque sépia, les chairs sont maladives, usées, presque exsangues.

Les chairs de Lucie



Lucie, la voisine apparaît comme le seul élément lumineux dans l’environnement de Jacob.
 

 



MODÈLE ÉCONOMIQUE
Notre modèle économique est basé sur une utilisation sans précédent en France de la Blockchain dans la production cinématographique permettant la création d'un long-métrage de qualité professionnelle en auto-production et en toute indépendance grâce à :
• Une visibilité et une transparence totale et en direct sur les revenus du film.
• Un porte-feuille numérique personnel et crédité en temps réel pour chaque professionnel impliqué dans le film.
• Une valorisation du travail de chaque personne ayant pris part au film.



Actuellement, nous avons déjà tourné près de la moitié du film, notamment grâce à de généreux mécènes privés. Lors de cette première partie du tournage nous avons été confrontés à la dure réalité des choses : afin d'assurer une qualité d'image professionnelle et une esthétique recherchée, il nous faudrait dépenser plus que prévu. Ce que nous avons fait. Et ce qui nous ammène aujourd'hui à relancer une campagne de financement afin de tourner la grosse deuxième moitié du film qu'il nous manque ! Voilà la raison de ce projet sur Ulule.



Sur les 6 000 € nécessaires nous avons déjà réuni 1 000 €.
Aujourd'hui il nous manque donc 5 000 €  afin de pouvoir finir de tourner la deuxième partie de ce long-métrage.
Ces 5 000 € serviront principalement à louer du matériel technique afin que nos techniciens soient équipés au mieux et puissent assurer une qualité d'image et d'esthétique au moins égal à ce que nous avons réaliser lors de la première partie du tournage. Nous aurons aussi besoin de faire un très gros travail de décoration, cela engendrera forcément des frais, pour la location, l'achat et la création des différents éléments qui viendront habiller nos décors. Enfin cet argent nous servira à couvrir les frais de transport de chaque personne présente sur le tournage, qu'il soit technicien ou acteur.
 

Cependant, si 5 000 € nous permettent de finir le tournage du film, le film en lui-même n'en sera pas fini et la post-production, riche en effets spéciaux, nous demandera aussi beaucoup de temps et d'argent !
 
Ainsi, un second palier à 7 000 € nous permettrait de pouvoir nous entourer d'une équipe d'effets spéciaux compétente afin de rester dans cette qualité maximum que nous recherchons depuis le début de ce projet.

 



Et voici en exclusivité quelques photos de la première partie du tournage



















 

 

Share Suivez-nous