Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Je ne veux plus y aller maman

un long-métrage documentaire d'Antonio Fischetti

  • Confiné derrière le banc de montage !

    Chers amis et contributeurs,

    À défaut de jogging autour du pâté de maison et de longueurs à la piscine... Pendant ces deux mois, je me suis retrouvé en face à face avec les rushes.

    Confiné derrière le banc de montage avec les questions que me renvoyaient Elsa, j'ai commencé à donner forme au "bébé".

    Bien sûr, il faudra encore du temps pour qu'il puisse marcher sur ses deux jambes… Mais, c’est en bonne voie.

    Dans les prochains mois, nous vous tiendrons au courant.

    Encore merci pour votre PATIENCE et votre CONFIANCE,

    Antonio Fischetti 

     

  • JE ME JETTE À L'EAU

     

    Chers amis et contributeurs,

    Ça y est, je me jette à l'eau !

    Concrètement parlant, je veux dire que nous sommes dans la dernière phase de tournage après avoir consacré beaucoup de temps et d'énergie à écrire le projet.

    De nombreuses séquences ont été tournées cet été à Paris, à Blanzy (dans la ville où j’ai grandi) et à Lourdes… 

    D'autres tournages sont prévus dans les prochaines semaines et ce jusqu’en décembre.

    Nous espérons ainsi démarrer le montage, début 2020 et nous nous rapprocherons donc de la sortie du film !

    D'autres nouvelles, c'est promis, avant Noël!

    Un grand merci pour votre soutien et votre patience…

    Antonio Fischetti

    PS : Pour les contre-parties, tout viendra à temps une fois le film terminé.

     

     

  • LA ré-alité !


    Chers amis et contributeurs

    J’en bave, mon producteur aussi, et il ne se passe pas une semaine sans que je ne croise quelqu’un qui me demande des nouvelles du film, ce qui m’occasionne au moins une insomnie hebdomadaire...

    Mais à part ça, tout va bien. Le film avance, et je n’ai pas chômé, du moins dans la mesure du temps libre que me laisse mes activités à Charlie.

    Durant l’année qui vient de s’écouler, j’ai travaillé à l’écriture précise du scénario, notamment pour dégager un fil conducteur permettant de relier au temps présent les séquences filmées avec Elsa. Pour y voir plus clair, j’ai fait appel à un scénariste qui m’a aidé à mettre en forme mes idées.
    A partir de ce scénario, nous avons rédigé plusieurs dossiers pour tenter d’obtenir des financements complémentaires, afin de produire le film dans de meilleures conditions que ce que permet le crowdfunding. Des demandes ont été déposées auprès d’Arte et du Centre national du cinéma. Mais la sélection est rude (moins de 10 % d’avis favorables) et malheureusement notre projet n’a pas été retenu.
    Quoiqu’il en soit, financements complémentaires ou pas, le film se fera.
    Le scénario est aujourd’hui finalisé (enfin presque...), et les scènes restant à tourner le seront à partir de cet été.

    Nous débuterons le montage à l’automne, afin de terminer le film début janvier 2020. C’est l’objectif et il sera tenu!
    Quant aux contreparties qui vous sont dues, pour des raisons d’organisation, nous envisageons de les regrouper et de les envoyer d’ici la fin de l’année.
    Merci encore, infiniment pour votre soutien (et votre patience)!


    Antonio Fischetti

     

  • Le tournage continue...


    Elsa n'était pas là,
    avec Foolz nous l'avons fait apparaître
    et en cette veille de 7 janvier, elle a rejoint les autres.


     

  • "Je ne veux plus y aller maman" - Voilà des nouvelles !

    Chers amis,

    Vous avez participé au financement de mon film « Je ne veux plus y aller maman » et je ne me lasse de vous en remercier.

    Certains d'entre vous se sont peut être inquiétés de ne plus en entendre parler.

    Je reconnais avoir été long à donner des nouvelles, mais, j'étais happé par mon travail quotidien à Charlie, et je vous demande de m'en bien vouloir m'en excuser.

    Cependant, le film avance, lentement peut-être, mais sûrement.

    Je vous rassure : ni moi, ni mon producteur, ne sommes partis aux Bahamas avec l'argent du crowdfunding !

    Donc, faisons le point.

    Grâce à vous, nous avons pu recueillir un peu moins de 70 000 euros auxquels il faut retrancher divers frais et la commission ulule. C’est formidable ! Mais pas tout à fait assez pour produire la version long-métrage dans les meilleures conditions possibles. C'est pourquoi nous cherchons des financements complémentaires. Nous n'en n’avions pas obtenu avant le crowdfunding, mais celui-ci a donné un nouvel élan au projet.

    Au mois de mai, j'ai eu un rendez-vous avec ARTE. Suite à cela, j'ai écrit un dossier développé d'une cinquantaine de pages. Je l'ai remis en juin à la chaîne, et la réponse (que j'espère évidemment positive) ne devrait pas tarder. Par ailleurs, le projet va être proposé à diverses commissions et d’autres chaînes de télés pour un financement complémentaire. Mais surtout, j'ai passé une bonne partie de l'été à écrire un scénario détaillé du film, séquence par séquence. C'est ce qui permettra de commencer, à partir du mois d'octobre, les tournages des scènes restantes. Celles-ci permettront de relier au présent les anciennes images tournées avec Elsa Cayat.

    Enfin, un mot concernant les contreparties : comme indiqué sur ulule à la fin du crowdfunding, concernant les livres, dessins et autres contreparties, il est plus simple pour nous de vous les faire parvenir en une seule fois, c'est-à-dire avec le dvd du film lorsqu’il sera terminé. Pour ce qui est des abonnements, nous sommes dessus et essayons de faire au plus vite pour ne pas trop vous faire attendre !

    Et c'est promis, je ne manquerai pas de vous informer plus régulièrement de la progression de ce film, qui grâce à vous, restera libre. Encore merci à tous !

    Antonio Fischetti