BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Premier Festival International du Film Indépendant de Bordeaux

Un Sundance à la Bordelaise : liberté et création

À propos du projet

S’il existe autant de définitions du cinéma indépendant qu’il existe de cinémas, il y a au point de jonction de toutes ces définitions un auteur libre. Il a la maîtrise totale de son œuvre et réinvente sans cesse les codes du système pour faire naître à l’écran son projet. Le Festival International du Film Indépendant de Bordeauxa vocation à offrir ce regard singulier sur le 7ème art.

Nous avons rêvé ce Festival du Film Indépendant comme un Sundance à la bordelaise : des films de qualité pouvant combler les cinéphiles dans le décor de cette ville que nous aimons pour sa qualité de vie.

Dès l'origine du projet, nous avons refusé de l'imaginer comme un petit festival de province et nous refusons de tomber dans le cliché du film d'auteur qui se bat contre l'industrie cinématographique pervertie par l'argent.

Derrière le mot indépendance, nous animons notre volonté de faire bien dans le respect de la liberté de création et d'un certain engagement citoyen, en étant socialement et écologiquement responsables, en favorisant l'accès aux publics dits empêchés et en travaillant sur l'éducation à l'image.

Nous imaginons ce festival comme une manifestation libre, honnête et prometteuse. Pour mener à bien ce projet, nous avons besoin de l'aide de tous, de la participation des institutions publiques comme de sponsors privés mais aussi de vous tous, qui de façon plus ou moins symbolique ferez partie intégrante du festival.


POUR SUIVRE LES EVOLUTIONS DU PROJET : WWW.BORDEAUX-FESTIVAL.COM/BLOG

À quoi va servir le financement ?

Organiser un Festival de cinéma nécessite un budget et une logistique assez lourde. Toute une équipe travaille depuis avril et jusqu'à la fin du mois d'octobre sur le projet.

Les collectivités territoriales telles que la mairie de Bordeaux, le Conseil Général de Gironde et la Communauté Urbaine de Bordeaux nous ont apporté leur soutien, ainsi que des institutions culturelles ou sociales et quelques sponsors privés. Le budget global est aujourd'hui chiffré sur 200 000 euros.

Grâce au financement d'Ulule, on ne bouleversera pas l'organisation générale mais chacun, en tant que simple citoyen cinéphile, prendra part dans ce grand projet et mettra sa patte dans l'histoire du "fifib".

Nous avons besoin de vous, symboliquement ou de manière plus soutenue, pour porter cet événement. Merci.

PS : Les contributeurs le désirant pourront recevoir un reçu fiscal donnant droit à une déduction fiscale égale à 75% du montant du don, dans la limite de 521 €. Si vos dons dépassent 521 €, la déduction fiscale est de 66% du montant du don, dans la limite de 20% des revenus imposables.
+ d'infos sur le site service-public.fr

À propos du porteur de projet

A l'origine du projet, l'association "Semer le doute" est créée par Johanna Caraire et Pauline Reiffers pour rassembler les amoureux du cinéma indépendant afin de créer des passerelles entre les films, ses auteurs et le public bordelais, girondin et aquitain, dans un esprit de convivialité et d’échanges.

Petit à petit, l'idée d'organiser un Festival de cinéma indépendant germe et une équipe se forme, guidée par Léo Soésanto, journaliste ciné aux Inrocks qui est nommé directeur artistique.

Viendront par la suite des soutiens plus prestigieux avec Olivier Assayas, réalisateur et scénariste, qui accepte de parrainer le festival et Adèle Haenel, actrice et jeune espoir française qui tient le rôle principal de la bande-annonce du Festival et en devient l'égérie. Jonathan Caouette, réalisateur, sera l'invité d'honneur.