BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

FestiValenVert

1ère édition du Festival de films d'environnement et de développement durable à Valence.

À propos du projet

FestiValenVert c'est quoi ?

FestiValenVert est un événement annuel dont l’idée est de programmer une sélection de films documentaires qui parlent d’environnement et de développement durable.

Notre souhait est de vous aider à mieux comprendre les enjeux liés à la protection de l’environnement, les problèmes soulevés par certaines pratiques pas très écolos et surtout de montrer les solutions et valoriser les  bonnes pratiques qui se mettent en place, se développent un peu partout en France et dans le monde en ce moment, notamment dans notre coin de Rhône-Alpes.

Le film documentaire est un formidable outil pour partager les initiatives et inspirer chacun à faire son chemin vers un changement de mentalité, de comportement et de rapport aux ressources naturelles, mais aussi humaines.

J’aime bien dire que "si l’on ne fait PAS  partie de la solution, c’est qu’on fait partie du problème".

Encore un festival écolo?

Nous allons faire suivre chaque film d’une table ronde sur un thème extrait du film.

Ces tables rondes permettent des échanges entre des experts, des acteurs qui vivent les sujets traités au quotidien et témoignent ainsi de leur expérience.

Ce sont des moments de partage, de discussion et de débats contradictoires avec le public.

FestivalenVert c'est où ?

A Valence dans la Drôme, choix pertinent à plus d’un titre :

  • La Drôme est le 1er département bio de France en nombre de fermes bio
  • 50 % de l’électricité est renouvelable via l’hydraulique sur le Rhône
  • Il y a énormément d’initiatives dans le durable : solaire, éolien,Biovallée, Ecoparc Rovaltainavec en particulier le 1er centre européen de recherche en écotoxicologie qui va voir le jour en 2019, le centre dagroécologie des Amanins, etc…
  • Les valeurs associatives, participatives et de coopération y sont particulièrement fortes.

Exemple de film et table-ronde :

Nous allons par exemple projeter en avant-première DEMAIN, le film deCyril Dion (co-fondateur des Colibris) etMélanie Laurent.

Après nous aurons une discussion sur le thème « Comment redonner espoir et pouvoir à ceux qui veulent construire le monde « écosocioinnovant "(mot inventé par Alexandre Pasche que je salue)  de demain "?

Le débat sera animé parLaurent Muratet(ex. directeur marketing d’Altereco du temps de Tristan Lecomte et avant le rachat par Distriborg) et auteur de Charles, l’histoire d’une transition.

Et nous écouterons les interventions de :

  • Jérôme Henry  du Crédit Coopératif, un banquier pas tout à fait comme les autres qui finance largement les projets associatifs d’intérêt général, et qui a récemment écrit un livre sur ces sujets.
  • Christophe Chevalier de lascop Archer à Romans qui redonne une seconde vie au secteur sinistré de la chaussure et du cuir à Romans.
  • Rodolphe Balz, le fondateur de Sanoflore et du label Cosmébio, qui se lance dans la création de « l’université de l’avenir » sur le territoire de la  Biovallée.
  • Ou encore Patrice Travail, qui dirige une agence de pub à Valence et a créé un think Tank qui s’appelle les Entreprises Humaines( y’a du boulot !).

Les conférences  FestiValenVert :

Il y en aura une chaque jour d’environ 1 heure.

Pour cette 1ère édition et 2 mois avant la COP 21 fin novembre à Paris, 1 conférence s’interrogera sur les enjeux et les résultats à attendre (ou pas)  de ce grand raout mondial à Paris.

La seconde aura pour thème : « Energies renouvelables en Rhône-Alpes, où en est-on ? »

La 3 è s’intitule : Mon Assiette peut-elle sauver la planète (et ma santé) ?

Ce focus que nous faisons sur l’alimentation cette année est lié à la conjonction de plusieurs autres initiatives qui vont voir le jour dans les prochaines semaines :

Yann Arthus- Bertrand, qui nous fait d’ailleurs l’honneur d’être le Président d’Honneur de FestiValenvert, lance avec sa fondation  GoodPlanetune campagne avant la COP 21 sur l’importance de nos choix alimentaires sur le réchauffement climatique.

Saviez-vous que 30 % des émissions de CO2 proviennent de la nourriture, du champ à l’assiette ?

Cette opération s’appelle justement « La Solution est dans l’Assiette » et commencera à faire du bruit dès septembre prochain.

Anne-Sophie Pic , chef étoilée *** à Valence, sera parmi nous le dimanche 27, car ce week-end de fin septembre a lieu aussi la Fête de la Gastronomie, organisée partout en France par le ministère de l’économie, et il se trouve que cette année Anne-Sophie Pic en est la marraine !
Michèle Rivasi sera là aussi pour témoigner sur les liens santé / environnement liés à l’alimentation.

En résumé, voilà le programme complet de FestiValenVert 2015 :

lien pour voir le programme en grand ici

Le financement du projet à ce jour :

A aujourd’hui nous avons 3 partenaires qui nous accompagnent financièrement :

Le Crédit Coopératif, la Fondation Léa Nature Jardin BiO' et le groupe de Michèle Rivasi au Parlement Europééen.

En terme de visibilité, Terra Eco est partenaire média  et Walter Bouvaisanimera certaines conférences.

Le magazineAlternatives Economiques  a manifesté son intérêt pour être partenaire media.

Pourquoi nous avons besoin de vous (et d'Ulule) ?

En fait il nous manque 30 000 € pour que le festival puisse se faire.

Nous avons fait des demandes de subventions à l’agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes et la région Rhône- Alpes (10 000 € environ), mais n’avons pas encore de réponse, et de toutes façons nous avons découvert en cours de route que ces subventions ne seraient versées qu’après l’événement, ce qui n’arrange rien à notre difficulté de trésorerie actuelle.

Le modèle économique d’un festival – l’originalité de celui-là étant d’être à l’intersection de la culture et du développement durable - est compliqué.

Les seules ventes de places de cinéma ne suffisent pas du tout à amortir les coûts.

Nous avons donc fait appel aux entreprises, que ce soit en sponsoring ou mécénat.

Malgré le bon accueil reçu, les actes ont du mal à suivre les paroles, comme souvent pour les projets d’intérêt général, et beaucoup de portes se sont refermées quand il s’est agi d’engagement financier.

Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de lancer un appel à dons sur Ulule.

Ce qui nous a convaincu de le faire c’est que c’est un projet associatif, sans but lucratif donc, et qui s’adresse à tous.

D’autre part je me suis rendu compte que 3 des films qui seront présentés ont pu se faire précisément grâce au crowdfunding :

DEMAIN de Cyril Dion

LIBRES de Jean-Paul Jaud

EN QUETE DE SENS de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière.

Quant àHUMAN de Yann Arthus Bertrand il a été financé  par la fondation GoodPlanet et la Fondation Bettencourt- Schuller, et sera diffusé comme HOME gratuitement et sans droits, en open source.

Alors nous nous sommes dit pourquoi ne pas essayer ?

L'objectif de collecte et le délai :

30 000 € d’ici le 30 juillet pour pouvoir faire FestiValenVert dans le format « réduit » et sans rémunération pour les organisateurs.

En fait au départ en novembre dernier nous étions partis sur un budget optimiste  de 150 k€ qui comprenait entre autre le Village du Festival, que nous avons abandonné.

L’idée est de créer des espaces d’exposition, de stands sous tente que nous envisageons d’installer sur la zone piétonne des boulevards, entre la fontaine et le cinéma le Navire, où auront lieu les projections et les conférences.

C’est le moyen de compléter notre format avec un espace convivial pour des dégustations ventes de produits bio et locaux, un espace librairie et dédicaces, des ateliers pour les enfants, des expos photos pour les associations, etc…

Si nous arrivons à mobiliser 50 000 €, alors nous ferons le Village.

Avrec 60 000 € nous pourrons aussi nous rembourser les dépenses déjà effectuées (affiche, site internet, déplacements, impression des présentations pour les RV etc..)

Plan A (car il n'y a pas de plan B) :

J’espère vraiment qu’on y arrivera, grâce à vous qui voudrez bien nous soutenir sur ULULE !

Sinon nous serons obligés d’annuler le festival, ou le reporter à 2016.

Mais ce serait dommage car cette année est cruciale pour l’environnement, l’avenir de la planète et de nos enfants, et il faut absolument que laCOP 21accouche pour la 1ère fois d’autre chose qu’une souris, et nous devons tous nous mobiliser, faire du bruit et que le réchauffement climatique soit le sujet le plus important et médiatisé cette année. Vous avez vu que même le Pape sort de sa réserve sur le sujet dans son encyclique et hausse le ton !

Nous devons tous, en tant que citoyens, mettre la pression sur les décideurs pour que soit signé à Paris un accord contraignant.

A quoi va servir le financement ?

À propos du porteur de projet

L’association ENVIEDD , dont je suis membre, bénévole et porte-parole, pilote le projet de FestiValenVert

Cette association a pour but la sensibilisation à la transition écologique, et l’éducation à l’environnement et au développement durable.

Frédéric Noyer, son président, a trouvé que FestiValenVert était un bon projet dans ce sens.

Pour ma part, je suis Jacques Fath, consultant sur ces sujets de développement durable depuis 10 ans.

J’ai accompagné d’abord le développement en France d’un groupe brésilien de cosmétiques engagé qui s’appelle Natura Brasil.

Ensuite en 2007 j’aico-fondé le salon Planète Durableà Paris qui se tenait porte de Versailles chaque année jusqu’en 2011.

Avec Yann Arthus-Bertrand et Christian, mon père, lors de Planète Durable 2008

Avec Paul Watson, Fondateur deSea Shepherd et Fabien Chenel (ex.responsable des événements deNature & Découvertes)

Entre temps je suis venu m’installer à Valence avec ma femme et mes 2 enfants.

Sonia, Louis, Hugo et moi.

Depuis 2011 je m’occupe du développement en France du Club 1% for the Planet.

C’est une association américaine qui regroupe des entreprises qui donnent  1% de leur chiffre d’affaires à des projets de protection de l’environnement.

En gros c’est du mécénat environnemental.

Conférence de presse lors de l'adhésion de Maisons du Monde à 1% for the Planet.

Avant de faire de cette passion pour ces sujets mon métier, j’ai passé 15 ans dans une multinationale des cosmétiques après avoir été diplômé de l’ESCE, une école de commerce international à Paris.

J’ai aussi passé 1 an et demi à l’Ambassade de France à Alger comme conseiller commercial, à l’époque ou le service militaire était encore obligatoire.

Fin décembre 2014 il a été mis fin à ma mission de conseil pour 1% for the Planet, ce qui m’a motivé à relancer le projet du festival, que j’avais en tête depuis mon installation à Valence.

Nous avons créé un site internet qui commence à vivre,et une page facebook

Enfin la présentation de FestiValenVert est accessible ici

Merci à tous pour votre soutien ! FestiValenVert ne pourra pas se faire sans vous !

Love

Jacques