BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Le Pavillon Vélique

Financez la structure monumentale du Festival Oodaaq

À propos du projet

L'Œil d’Oodaaq, association de création et diffusion d'images nomades et poétiques, s’apprête à vous embarquer dans l'aventure de son festival. Les 10 jours d'évènements emmèneront le public à la découverte d’images et performances expérimentales, disséminées dans divers lieux rennais.

 

Sur la place du Parlement de Bretagne de Rennes, le Pavillon Vélique se dressera fièrement du 16 au 25 mai 2014. Lieu-phare du Festival Oodaaq, cette œuvre monumentale sera composée d'une salle de projection d'art vidéo et d'un espace d'accueil et d'information.

Nous travaillons dans une économie fragile et nous nous efforçons de trouver des solutions pour donner vie à la créativité. D'une part nous minimisons les coûts de production en récupérant des matériaux auprès de voileries et entreprises de gréements. D'autre part, nous comptons sur votre soutien pour soutenir ce projet.

L’Œil d’Oodaaq confie la conception et la réalisation de cette installation à MaDe, un collectif d'architectes et de paysagistes. Prendre place dans l'espace public, concevoir un lieu d'accueil ouvert, au cœur de la ville, et dédié à l'art contemporain, c'est le défi que MaDe et l'Œil d'Oodaaq relèveront ensemble.

Cette structure, créée spécifiquement pour le lieu et l’évènement, est le point de repère du festival. A la fois espace de rencontre, de convivialité et d’échange, elle a pour but d’interpeller le spectateur en interférant avec ses habitudes quotidiennes. Elle surprend et interroge le regard tout en transformant la vision d’un lieu public et emblématique. 

Une structure conçue par le collectif MaDe

Situés entre paysage, architecture, agriculture et scénographie, les membres de MaDe sont sensibles aux problématiques de l’espace public comme espace d’appropriation. Depuis plusieurs années, une partie de leur travail se focalise sur des interventions d’architectures légères, mobiles et démontables, privilégiant le réemploi et les circuits courts plutôt que les matériaux standardisés pour garder un contact essentiel avec le vivant, avec la matière.

MaDe a été invité à imaginer une installation qui vient faire écho ou contre-point à l’architecture particulière de la place, et qui répond à des usages multiples et divers.

Le collectif a conçu un pavillon en plusieurs parties, employant du matériel issu du monde de la voile, et qui change de forme et d’état, selon la symbolique que chacun lui porte. Il se rétracte à la nuit tombée puis, à l’aube, il hisse ses voiles pour capter la lumière et abriter différents espaces.      

 

Un caisson de projection immersif

À l’intérieur de la structure, un espace est prévu pour une projection de vidéos en journée. Chaque jour, une œuvre vidéo sera présentée. Ces propositions sont des œuvres qui s’étirent dans le temps, permettant au public d’aller et venir dans l’image.

 

Un espace de rencontre

La structure fait office de point d’information et est un lieu de rencontre privilégié du festival. Une équipe d’accueil sera présente au quotidien, de 12h à 19h et vous proposera une visite guidée de la structure. L’espace comprend également une boutique Oodaaq ainsi qu’une petite restauration.

Cet espace sera aussi le lieu de temps forts de rencontres avec les artistes et les partenaires :

  • Banquets participatifs

Les dimanche 18 mai et 25 mai, l’Œil d’Oodaaq organise un pique-nique public et participatif. Ouvert à tous, il  favorise la rencontre entre les artistes, les organisateurs et les visiteurs. Le principe de l'échange s'applique aux plats et aux discussions !

  • Tournoi de pétanque

Le dimanche 25, le banquet sera suivi d’un concours international de pétanque. Une après-midi conviviale pendant laquelle  les joueurs s’affronteront en triplettes. Les inscriptions se font sur place le jour même.

  • Table-ronde 

Le mercredi 21 mai, à 17h30, la Place du Parlement sera le lieu de rencontre entre différents artistes, directeurs artistiques et structures culturelles autour de la question de la place des collectifs artistiques dans la cité.

 

      

 

A quoi va servir le financement ?

Le coût total du projet s'élève à 9000 euros.

Les entreprises Team Jolokia, Corderie Lancelin, et Atelier Câble, nous fournissent gracieusement des matériaux, dont le coût est évalué à 5000 euros.

Les 2500 euros collectés sur Ulule permettront d'équilibrer le budget. 

Dépenses

 

Recettes

 

Rémunération des cinq artistes impliqués dans la production

2500

Financement participatif

2300*

Frais de déplacement

500

Vente de produits et marchandises

500

Droits de diffusion pour les artistes projetés

200

Subvention Ville de Rennes

500

Frais de matériel

800

Prix libre (accès aux projections et tournoi de pétanque)**

400

 

 

Mécénat / Dons

300

 

 

 

 

TOTAL

4000

TOTAL

4000

* Pour 2 500€ collectés sur Ulule, nous récupérerons, en bénéfice net, 2300€ : 8 % de commission Ulule (200€)

** L’Œil d’Oodaaq a jusque là pratiqué une politique de gratuité dans un souci d’accessibilité. Cependant, l’association est membre de la Fédération des Réseaux et Associations d’Artistes Plasticiens (FRAAP) et milite pour la rémunération des artistes. Dans un souci de responsabilisation du public et de sensibilisation à la précarisation du travail des artistes plasticiens et vidéastes, le prix libre sera instauré pour l’édition 2014 du Festival Oodaaq.

À propos du porteur de projet

       

Créée il y a six ans par des étudiants à l’Ecole des Beaux-Arts de Rennes, l’association l’Œil d’Oodaaq mène une réflexion sur l’art vidéo et les nouvelles formes d’apparition des images dans l’art contemporain et la vie quotidienne. Il y a 4 ans, elle décidé de créer un  Festival d’« images nomades et poétiques », aujourd’hui activité phare de l’association.

Portée par une dizaine de bénévoles à l’année, et par deux volontaires en service civique, l’association diversifie ses activités. Elle crée des échanges nationaux et internationaux, organise des expositions, des ateliers pédagogiques, des workshops… Tout en garantissant un accès à tous à cette forme d’art, l’association cherche à valoriser l’emploi artistique.

Toute la programmation du Festival Oodaaq ici

et retrouvez-nous sur Facebook

 

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet