BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Festival Italie Nouvelle (E)CHANGE

Du 29 Novembre au 1 Décembre l'ITALIE s'invite à la Sorbonne Nouvelle!!

À propos du projet

L' Association Master Pro Industries Culturelles France-Italie de la Sorbonne Nouvelle revient cette année avec la deuxième édition du Festival ITALIE NOUVELLE qui aura pour thématique l’ « échange ». Ce concept est à la base de notre Master car il est composé d’étudiants parfaitement bilingues et qui sont en contact avec les deux pays : la France et l’Italie.La promotion des artistes et des professionnels de la culture italienne à Paris est le premier objectif du Festival (E)change qui met l’accent sur les interactions quotidiennes qui s’entrelacent chaque jour entre les étrangers et les français qui habitent Paris et qui collaborent à des projets artistiques et culturels. Changer de Pays, de langue, d’habitudes, d’idées est un processus naturel pour ceux qui se déplacent dans un pays étranger. Le Festival (E)change devient un pont entre les artistes et les professionnels de la culture, dans le but ultime de promouvoir le dynamisme de la culture italienne et faire connaître nos artistes et nos activités hors les murs de l’Université.

Il s’agit d’un festival pluridisciplinaire de trois jours, qui a lieu du mercredi 29 novembre au vendredi 01 décembre 2017 dans les locaux de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Nous avons pensé de proposer trois journées artistiques qui mettent en valeur les échanges culturels d’un point de vue artistique.

Le Festival (E)CHANGE a pour but la transmission ainsi que la valorisation de la culture italienne contemporaine, à travers la présentation d’un autre visage des industries culturelles, ce côté un peu plus alternatif, qui casse les clichés par rapport à l’Italie et ouvre les horizons de l’audience. Plusieurs événements sont au programme :

  • PERFORMANCE LIVE DE STREET ART :

Le Festival s’ouvre mercredi matin (12.30-14.30) avec une performance live de deux street-artists italiens qui s’exhiberont en temps réel devant le public d’étudiants présents à ce moment-là à l’Université.

Au rythme de la musique, ils produiront des toiles et des créations qui seront exposés ensuite à l’Université.

  • EXPOSITION PHOTOGRAPHIES ET TABLEAUX :

Une grande partie du Festival (E)CHANGE sera dédiée à l’art et à la photographie.

Une exposition photographique et des tableaux réalisés par des artistes italiens présents à Paris seront exposés pendant toute la durée du festival dans le bâtiment principal de la Sorbonne Nouvelle (site Censier).

Mara Mazzanti, graphiste et photographe italienne résidant à Paris depuis plusieurs années, proposera une série de photos qui suit la vie de plusieurs transsexuels à Paris. Ce choix, qui aura certainement un fort impact sur le public, montre bien la largeur de notre thème de « l’échange ». 

Lino Di Vinci, artiste italien installé en France, possède un atelier au 59 rue de Rivoli. Ce sont ses motifs abstraits sur plexiglas luminescent qui ont particulièrement attiré notre attention.  Ainsi, la peinture se mêlera à la photographie, créant un dialogue entre les œuvres.

Lorenzo Manchia, jeune graphiste italien, à mi-chemin entre l’art classique et les nouvelles technologies. Son support n’est plus la toile: on retrouve des skateboards, des miroirs et des tissus.

  • THÉÂTRE:

En ce qui concerne le théâtre, nous avons contacté l’une des personnalités les plus en vogue de la scène théâtrale italienne en France en ce moment : Carla Bianchi. « Petite Italienne perdue dans le métro parisien à l'âge de neuf ans, Carla Bianchi parvient, sans parler un mot de français, à retrouver sa famille. Elle y voit alors un signe du destin et n'aura de cesse, jusqu'à l'âge adulte, de préparer son installation à Paris, son « chez moi » pour toujours. 
Elle devra s'adapter à la France mais elle aimerait aussi que la France s'adapte un peu à elle. C'est ce désir " physique " de devenir Française et comédienne au pays de Molière que Carla raconte ici avec humour, fougue et tendresse. ». Carla proposera quelques extraits de son spectacle en français, suivi d’une discussion autour de son parcours et de son expérience.

  • LITTÉRATURE :

Un autre domaine que nous avons pensé mettre en valeur est celui de la littérature. Le but est de promouvoir les écrivains italiens qui ont trouvé en Paris l’inspiration pour écrire leurs romans. C’est le cas de Andrea Inglese, fondateur de « Nazione Indiana » (un blog collectif culturel fondé en mars 2003 par des écrivains et critiques italiens) et auteur de « Parigi è un desiderio », l’histoire d’un jeune milanais qui rêvait de Paris et de sa relation avec la capitale française. Un livre riche de sentiments contrastés et de points de vue que la plupart des italiens immigrés à Paris partagent. Ensuite, une autre personnalité qui pourrait bien s’insérer dans le cadre du Festival est Francesco Forlani, également écrivain pour « Nazione Indiana », auteur du roman « Parigi senza passare dal via » : publié en 2013. Un autre auteur que nous voudrions faire connaître est Giulio Minghini, écrivain italien qui vit à Paris et qui écrit en français. Son premier roman, « Fake », écrit directement en langue française, parle d’un jeune Italien installé à Paris qui s’inscrit sur un site de rencontres fondé sur les affinités culturelles et où il découvrira une sorte d’univers parallèle.

  • JOURNALISME :

Notre Media Partner, “CaféBabel”, est le premier magazine participatif européen écrit par et pour les jeunes en Europe. Cafébabel est publié en six langues – anglais, français, allemand, italien, espagnol et polonais - et repose sur un réseau de 1 500 auteurs, traducteurs, photographes et vidéastes bénévoles en Europe. Sur cafébabel, on parle de l'Europe « in Real Life ».Une ligne éditoriale dynamique et décalée – au ton à la fois léger et sérieux – qui couvre les sujets de société, politique, culture et lifestyle tels que les jeunes les vivent au quotidien. Qui mieux que cette jeune rédaction internationale pouvait nous expliquer le concept d’ échange et nous montrer que une synergie d’équipe est possible même quand on parle pas la même langue? “Un café avec CaféBabel” sera l'événement qui visera à présenter nos Media Partenaires digitaux et nous amènera à la découverte du monde du journalisme moderne et de l’écriture digitale.

  • CINÉMA :

 Une autre partie très importante du Festival, sera représentée par les projections cinématographiques prévues dans la cinémathèque de l’Université. Le cinéma est un aspect fondamental de l’art italien et les jeunes réalisateurs italiens qui arrivent en France pour trouver l’inspiration sont toujours plus nombreux. Nous envisageons deux types de réalisations : le court métrage et le long métrage La projection du court métrage du jeune réalisateur Valerio Ferrari, « L’URLO », aura lieu dans la cinémathèque de l’université. La coordinatrice de production, Antinea Radomska, sera présente à la projection, tous deux travaillent pour la maison de production romaine Redroom. Le long métrage réalisé par Antonio Oliviero, suit le voyage à dos de mule de deux jeunes siciliens depuis Portella della Ginestra jusqu’au Palais du Quirinal à Rome. Le but de ce voyage est d’apporter un message de justice sociale et de conscience écologique. Un voyage de plus de 1200 km, durant lequel les deux protagonistes font un tas de rencontres : des bergers, des paysans, des pêcheurs...

  • SOIREE ELECTRONIQUE :

Grand Final du Festival, la Soirée Electrochange. Le festival s'achève avec un concert de musique électronique qui aura lieu hors les murs, dans « Le bar des halles » à Châtelet. De talentueux DJs italiens et français viendront nous faire danser de 21 à 23 heures. On souhaite aussi désenclaver la musique électronique de son environnement et de tous les clichés qui lui sont attachés en la revalorisant grâce au nouveau type d’interaction artistique qui structure Electrochange. Nous avons pensé d’organiser la soirée, en ajoutant aussi des petits rappels à la culture italienne : il sera par exemple possible de déguster d'excellents cocktails italiens, célèbres à l'étranger, comme le spritz. Les consommations seront payantes, mais nous imaginons des prix qui peuvent rester tout à fait accessibles à un public de jeunes étudiants.

 

A quoi va servir le financement ?

Nos événements sont complètement gratuits mais, pour assurer la bonne réussite du Festival, on doit beaucoup travailler . Vos généreuses offres nous servirons à:

- acheter les materiaux artistiques (toiles, cimaises, panneaux, baches)

- récompenser le travail de nos precieux artistes

- imprimer les affiches, les flyers et les catalogues

Merci d'avance pour votre aide!!!

 

À propos du porteur de projet

Nous sommes 7.

Nous sommes françaises et italiennes.

Nous souhaitons réaliser un Festival et mettre à l'honneur la culture italienne qui se cache à Paris.

Du street art, au théatre, du cinéma à la musique électonique, de la littérature à la photographie, on est là pour vous surprendre!

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet