BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Festival Cumulus

1re édition d’un festival de théâtre sous un chapiteau à Paris

À propos du projet

Porte des Lilas à Paris

Un tout nouveau festival de théâtre sous un chapiteau !
101 comédiens
13 créations théâtrales sur 10 jours
Des premières parties (cirque, danse, magie, musique) avant chaque spectacle

TARIFS

10 € en prévente, 14 € sur place
Tarif pour une soirée (1 ou 2 spectacles selon les jours)
Les moins de 18 ans pourront réutiliser leur ticket pour une seconde soirée

Pass : 30 € en prévente, 36 € sur place
Permet à une personne d’assister à tous les spectacles

Pass famille : 30 €
Tarif pour une soirée (1 ou 2 spectacles selon les jours) pour toute une famille

PROGRAMMATION

Vendredi 20 avril, 20h
J.O.B. (ou ce qu'il en reste)
De si de la

Samedi 21 avril, 20h
La Faim du loup
Inconnu à cette adresse

Lundi 23 avril, 20h
L’Énigme Kaspar Hauser
Histoire du tigre

Mardi 24 avril, 20h
Ciment

Mercredi 25 avril, 20h
Sursum corda

Jeudi 26 avril, 20h
Michel sans chez-lui

Vendredi 27 avril, 20h
Les Étoiles d’Arcadie 

Samedi 28 avril, 20h
La Fabrique

Dimanche 29 avril, 20h
Un crime
Funeral Party

A quoi va servir le financement ?

LE FINANCEMENT

Pour sa première édition, le festival Cumulus est – entièrement et uniquement – financé par des préventes. Une partie de ces préventes est effectuée par les comédiens eux-mêmes, l’autre par le biais d’Ulule.

L’argent permettra de financer :

  • la location du matériel de sonorisation
  • la location du matériel d'éclairage
  • la location de certains décors
  • les frais d'électricité
  • les frais de transport
  • la régie et le montage technique
  • l’impression des affiches et des flyers

Un grand merci à tous ceux qui pourront nous soutenir, qui parleront du festival autour d’eux, et rendez-vous le 20 avril pour l'ouverture de la première édition du festival Cumulus !

LES SPECTACLES

J.O.B. (ou ce qu’il en reste)
D'après le Livre de Job
Création et mise en scène de la Horde
Tout public – 10 comédiens – Durée : 1h

C’est avec joie que nous vous invitons à une fête cruelle, donnée en l’honneur d’un homme détruit pour qui la mort même ne montre pas d’issue.

Inconnu à cette adresse
De Kressman Taylor
Mise en scène de Nicolas Petit
Tout public – 2 comédiens – Durée : 1h

Deux hommes, deux marchands d’art, un juif américain, Max Eisenstein, et un Allemand, Martin Schulse. En 1932, ce dernier décide de retourner dans son pays d’origine afin de retrouver ses racines. Les deux amis s’échangent des lettres qui traitent à la fois de leur commerce et de leur amitié. Au fil de la correspondance, les rapports entre les deux hommes évoluent. L’amitié ne résiste pas à la montée du nazisme et à l’adoption par Martin des thèses de la propagande hitlérienne qui le conduit à prendre ses distances avec son ami juif.


Histoire du tigre
De Dario Fo
Mise en scène de Christophe Samocki
Tout public – Seul-en-scène – Durée : 1h

En Chine, durant la Longue Marche, un soldat combat l’armée de Tchang Kai Chek. Au cours de ces combats, il est blessé à la jambe. Le groupe reprend alors sa marche et l’abandonne, convaincu que la mort est proche. Le soldat va alors se traîner jusqu’à une grotte… habitée par une tigresse et son petit.

L’Énigme Kaspar Hauser
Création et mise en scène d’Anna Kedzierska
Tout public – 8 comédiens – Durée : 1h30

Le 26 mai 1828, Kaspar Hauser sort du néant. Enfermé dans une cave depuis son enfance, il n'a jamais rien vu du monde. Sa venue remet en question la culture et les habitudes de tous ceux qui le côtoyent et, au-delà du fait divers horrifiant, celle de tous les êtres humains. Qui sommes-nous ? Comment acquérons-nous le monde ? Qu'apprenons-nous de la société ?

Ciment
De Heiner Müller
Mise en scène de Marion Descamps
Tout public – 12 comédiens – Durée : 1h30

Ses personnages sont tous des héros, tous des monstres… des humains. Les tourments de l’histoire se nichent aux confins de l’intime, au creux même du lit, afin de mieux provoquer nos émotions et nos réflexions. Sans rapport dominant-dominé, que deviennent le travail, la politique, la famille, l’amour ? Sommes-nous libres de nos choix ? Voulons-nous de cette liberté et à quel prix ? Comment espérer construire un monde juste et fraternel dans le sang et les larmes ? Comment renoncer à cette espérance quand on lui a tout sacrifié ?

Sursum Corda
Création collective
Mise en scène de Pétronille de Saint-Rapt
Spectacle tout public – 8 comédiens – Durée : 1h20

Douze vagabonds sans attaches ni maison ni prénom livrés à eux-mêmes dans les méandres noirs et dangereux d’une vie qu’ils n’ont pas choisie sont bien décidés à toucher la Lune et s’en sortir sûrs qu’ils sont d’atterrir au moins dans les étoiles. Par un travail de choralité où chaque discipline artistique finit par tisser une seule et même toile de rêves et d’espoirs, ces enfants de Charlot – puisque c’est ainsi qu’on les nomme – finiront par se hisser tout en haut, là où brille la plus belle des étoiles.



Michel sans chez-lui
Création et mise en scène de Nicolas Avinée
Tout public – 14 comédiens – Durée : 1h20

Pino nous raconte l’histoire de Michel, qui, à vingt et un ans, enfermé dans le climat oppressant de sa famille bourgeoise, décide de vivre son adolescence en partant à la recherche de sa place dans le monde, rencontrant sur son passage les habitants de La Ruelle, un univers auquel il n’appartient pas mais qui tout à coup le séduit, lui rendant avec un nouveau regard la joie d’être en vie.


Les Étoiles d’Arcadie
D’Olivier Py
Mise en scène de Xavier Bonadonna
Tout public – 17 comédiens – Durée : 2h40 avec entracte

Un aventurier prend l’identité du prince d’Arcadie en exil, endossant son destin. Rapatrié par un petit groupe de conjurés idéalistes et un enfant silencieux, il part renverser le pouvoir déjà chancelant incarné par un vieux dictateur. Au cœur de cette lutte – entre sang et désenchantement – apparaît sur ses lèvres le sourire. Ce sourire est-il la réponse aux questions de l’humanité ou tout bonnement le fruit de son imposture ?

La Fabrique
Création et mise en scène d’Hugo Horsin
Tout public – 11 comédiens – Durée : 1h30

Il était une fois : la Fabrique. Une usine, un lieu mécanique, automatique et en plastique. Les jours se ressemblent, le travail à la chaîne déteint dangereusement sur les employés. Un jour, l’un d’entre eux pousse la chansonnette… un vent de liberté. Peut-être l’espoir de monter une fanfare de bric et de broc ?

Un crime
Adaptation et mise en scène de Milena Malenić
Tout public – 12 comédiens – Durée : 1h10

Des couples d’amis… des couples mariés… des couples cachés… des fausses identités… une seule famille… Le souvenir d’une petite fille dont la disparition les a brisés… Une même vengeance, un détective, un même besoin de justice… un train.

Funeral Party
Création et mise en scène de Natacha Romanovsky
À partir de 12 ans – 5 comédiens – Durée: 1h15

Une table. Quatre êtres humains. À manger, à boire. Un festin festif. Pour quelle occasion ? Le retour d’un enterrement… C’est au cours de ce repas relativement déjanté qu’ils vont se révéler, à eux-mêmes et aux autres, dans un effort touchant et désespérément drôle de s’accepter tels qu’ils sont pour enfin arriver à vivre vraiment.


La Faim du loup
De François Roux
Mise en scène d’Éloïse Auria
Spectacle tout public avec marionnettes – Seul-en-scène – Durée : 1h10

À l'heure où la nuit tombe, entre chien et loup, un homme nous entraîne dans ses souvenirs. Mais ce qu’il aime c’est raconter des histoires, surtout celles qui réveillent notre terrible appétit pour les choses monstrueuses…

De Si De La
Création et mise en scène d'Elsa Mazeres
Tout public – 2 comédiens musiciens – Durée : 1h

Un musicien, une comédienne chanteuse et une création qui puise son énergie dans la culture cabaret. À la fois intimiste et vivant, ce spectacle s’articule autour du chant, du théâtre et de la danse.

À propos du porteur de projet

Le projet Cumulus regroupe 101 jeunes comédiens d’horizons divers.


Rencontrés par hasard, trois chemins qui se suivent

Cet été, la Compagnie de la Pluie a joué son spectacle Michel sans chez-lui en clôture du festival Chambé’Art Théâtre sous le chapiteau du Théâtre Circus. Lors de cette rencontre, le Théâtre Circus a manifesté son envie de faire jouer ce spectacle en région parisienne.

L’idée du festival est née de cette proposition et, après maintes recherches, la Compagnie de la Pluie a découvert un lieu magique, à Paris : la Dalle aux Chapiteaux, qui a accordé la mise à disposition de son espace pour le festival. Ainsi, grâce à eux, et maintenant grâce à vous, le festival Cumulus et ses 101 comédiens pourront vous présenter leur florilège de spectacles dans les meilleures conditions.