BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Festival BD de Dieppe 2017

du 29 septembre au 1er octobre 2017 à Dieppe (76)

À propos du projet

NOUVEAU

Si vous souhaitez participer et régler par virement, contactez-nous directement par courriel.

NEWS DE LANCEMENT

On commence fort pour le lancement de la campagne...

LE PROJET

Au fil des années, le Festival BD de Dieppe s'est enrichi de rencontres d'auteurs, oui, mais aussi avec le public. Certains festivaliers sont devenus des fidèles, des amis, venant des quatre coins de la France, de la Belgique, voire de plus loin, chaque année le premier week-end d'octobre. Et ne parlons pas des dessinateurs, scénaristes, coloristes, illustrateurs qui, chaque année, demande à revenir dans un ''festival où il fait bon vivre''. Plus de 200 auteurs différents sont venus en 15 ans ! (Retrouvez la liste complète sur www.anbd.fr/souvenirs/les-amis-du-festival)

Depuis le premier salon, notre président, Jean-Pierre SUREST (que les fans du fanzine Sapristi connaissent), a misé sur l'hospitalité et la générosité. Chez nous, pas de dortoirs ni de cantine, pas de gymnase, pas de dessinateur enchainé à sa table de dédicaces... Les auteurs sont choyés, sont libres de se lever, d'aller voir leurs amis ou, excusez-moi, simplement aller aux toilettes. L'association ANBD leur propose de dormir dans des hôtels***, de manger dans de bons restaurants, de participer à des activités (comme la balade en mer du dimanche matin)... Quoi de plus normal ? N'oublions pas qu'ils viennent donner de leur temps pendant un week-end pour satisfaire le plus grand nombre.

C'est ce qui, à notre sens, fait la force du Salon de Dieppe.

Cette année, notre président a vu les choses en grand... Ce ne sont pas moins de 53 auteurs qui viendront du 29 septembre au 1er octobre rencontrer leur public. Des français, des belges, mais aussi des espagnols et des serbes seront présents pour cette 15e édition...

Certains sont des habitués, comme Stéphan AGOSTO et WALLACE qui viendront dédicacer notre dernière bande-dessinée : DIEPPE 42 : Histoires d'un raid. Un recueil d'histoires s'étant déroulées sur les plages de l’Opération Jubilee. Pour information, ce raid catastrophique sur nos belles plages dieppoises fit l'objet d'une première BD en 2014, par les mêmes auteurs.

D'ailleurs si vous regardez les contreparties, vous verrez que cette nouvelle BD en fait partie (sa sortie étant prévue pour août, les envois ne pourront se faire qu'après cette date).

D'autres viennent régulièrement comme nos amis belges Bruno DI SANO, Francis CARIN ou MALIK.

Nous pouvons également citer Fred DUVAL qui, tous les ans, nous concocte gratuitement une conférence sur la BD et un thème donné, comme la pub, l'Histoire... Les artistes ayant participé au projet ULULE ''Screen Wings'' de Philippe ZYTKA seront là : Stéphan AGOSTO, MAZA, Yannick THIEL, DOUDOU, Frédéric MARNIQUET et Fabrice LE HENANFF.

Ceux qui, parmi vous, sont venus l'an dernier retrouveront certaines têtes, comme ANNABEL, Milan JOVANOVIC, Alain PONCELET, BRADA, Siniša BANOVIC, Vladimir ALEKSIC... Que voulez-vous ? Ils ont été tellement contents de leur venue qu'ils nous ont demandé de participer de nouveau cette année. Et nos amis serbes ne viendront pas seuls : MAZA, Bojan KOVACEVIC, Drazen KOVACEVIC, Gradimir SMUDJA, Stevan SUBIC et Ivan Fiki STOJANOVIC les accompagneront.

Enfin, de nouveaux venus comme CRISSE, Ugo PINSON, Rafa SANDOVAL ou Jaime CALDERON (qui nous fera l'honneur de l'affiche cette année) s'ajoutent à cette liste.

La liste complète...

Stéphan AGOSTO, Alain PONCELET, ANNABEL, Bojan KOVACEVIC, BRADA, Bruno DI SANO, Bruno GILSON, CHETVILLE, Damien ANDRIEU, Daniel PECQUEUR, David CARYN, Didier CRISSE, DOUDOU, Drazen KOVACEVIC, Fabrice LE HENANFF, FICH, Francis CARIN, Franck VEDERE, Fred DUVAL, Frédéric MARNIQUET, Gradimir SMUDJA, Grégory ALLIROL, HARDOC, Henri JENFEVRE, Ivan Fiki STOJANOVIC, Jaime CALDERON, Julien CAMP, Laurent PATURAUD, Louis-Michel CARPENTIER, MALIK, MARIALEXIE, Matthieu DECOCK, MAZA, Milan JOVANOVIC, Némo TRAL, Nuria SAYAGO, Olivier PETIT, Patrice BUENDIA, Philippe FOERSTER, Philippe ZYTKA, Rafa SANDOVAL, Régis HAUTIERE, Siniša BANOVIC, Stéphane BOUTEL, Stéphane CRÉTY, Stevan SUBIC, Thierry GIOUX, Thierry OLIVIER, Thomas STOCKER, Ugo PINSON, Vladimir ALEKSIC, WALLACE et Yannick THIEL

Un extraordinaire plateau, me direz-vous ? Mais voilà, tout a un coût...

A quoi va servir le financement ?

Si nous nous permettons de faire appel à vous cette année, croyez bien que nous y avons longuement réfléchi. Un festival comme celui de Dieppe a un coût élevé, voire très élevé. 40000 euros sont nécessaires pour organiser le festival. Bien entendu, les auteurs viennent gratuitement, mais il faut les défrayer (rembourser leurs frais pour les néophytes), ce qui est logique, sachant que certains viennent de Belgique, d'Espagne ou de Serbie. A cela s'ajoute les frais de bouche pour les auteurs et leur(s) accompagnateur(s), l'hôtel, les frais liés à l'inauguration, à la sortie en mer, l'apéro du dimanche matin, les frais de fonctionnement...

Où trouver de l'argent ? Plusieurs choix s'offrent généralement aux organisateurs, les subventions publiques, la location d'espaces boutiques et le sponsoring.

Pour les subventions, en l'état actuel des finances publiques, elles s’avèrent de moins en moins importantes au fil des années. Certains organismes publics comme l'agglomération Dieppe Maritime ne nous verse rien, tandis que d'autres comme La Ville de Dieppe a du diminuer sa participation, en partie à cause de la baisse des dotations de l'état.

Pour les stands, cette année nous en faisons venir quinze. Mais, ce qu'il faut savoir, c'est que bien que chaque boutique paye son emplacement, seul une petite partie du règlement va dans les caisses de l'association puisque le coût du stand comprend les frais de logement et de repas du personnel. Bien entendu, nous pourrions encore augmenter le prix des emplacements, mais nous perdrions plusieurs boutiques, ce qui reviendrait au même.

Les publicités (sponsoring), enfin, sont le troisième levier sur lequel le festival peut jouer (en fait le premier par ordre de grandeur). Mais, bien que notre président s'arrache les cheveux à trouver de nouveaux donateurs, elles s'avèrent également de moins en moins importantes. Certaines compagnies ont décidé d'arrêter de donner de l'argent ou de baisser drastiquement leur participation. Heureusement nous pouvons toujours compter sur les commerçants, mais, là aussi, il devient de plus en plus difficile de leur vendre un emplacement dans le programme.

Je sais ce que vous vous dites... Ils se plaignent, ils se plaignent, mais ils y arrivent quand même... Oui, c'est vrai que nous y arrivons (presque sinon nous ne serions pas là). Et ce grâce à notre président, Jean-Pierre SUREST, qui se démène, tous les ans, pour trouver de l'argent pour monter le festival. Nous pourrions baisser le nombre d'auteurs, ne choisir que des régionaux comme certains le font... Mais, dans ce cas, il est sur et certain que le salon perdrait un peu de son âme... et de ses festivaliers... Et pas de festivaliers, dit pas de festival... De plus, pour réduire la facture, certains auteurs sont pris en charge par leur éditeurs (comme ceux venant avec les Editions Actugoth) ou payent leur stand, comme Némo TRAL et Franck VEDERE (Les habitués de ULULE connaissent ''La geste du bleu'').

* Suivant le moyen de locomotion aller-retour de l'auteur (voiture, train, avion...) jusqu'au salon.

** Ces frais correspondent, entre autre, aux frais comptable liés au salon, l'impression des programmes et flyers, la mise en place des expos...

Alors pourquoi demander 3000 euros ?

Nos amis du musée de l'ESTRAN – Cité de la mer nous prête gracieusement leurs locaux, mais ceux-ci s'avèrent trop petits pour tous nous recevoir. Cette année, la commune, dans le cadre de notre subvention, nous prête des tentes que nous placerons devant l'entrée du musée. Nous gagnerons ainsi 180m2 supplémentaires pour les boutiques et auteurs. Malheureusement, ce type d'installation nous oblige, désormais, de louer, en tant qu'organisateur de manifestation accueillant du public, les services d'une société de sécurité pour filtrer les entrées, sécuriser les lieux...

Concrètement, cet argent va servir à :

  • 800€ pour rémunérer le service de sécurité (présent du vendredi au dimanche)
  • 400€ pour le gardiennage de nuit (vendredi et samedi soir)
  • 900€ pour l'achat des billets d'avion de certains auteurs serbes
  • 400€ seront reversés à Ulule
  • 500€ serviront à payer certaines contreparties (comme les repas et chambres d'hôtel offertes pour les packs Privilège et Premium)

Nous prendrons les frais d'envoi (uniquement pour la France métropolitaine) des albums et ex-libris à notre charge.

Nous espérons tout de même dépasser cette somme de 3000 euros, ce qui nous permettrait de terminer la préparation du festival sereinement et, pourquoi pas ?, avoir un petit pécule pour l'organisation du 16e Festival BD de Dieppe en 2018.

LES CONTREPARTIES

Pour cette campagne ULULE, nous mettons les bouchées doubles pour vous satisfaire... Nous vous proposons des ex-libris, notre dernière BD (''DIEPPE 42 : Histoires d'un raid''), des dédicaces de Stéphan AGOSTO et WALLACE (uniquement sur le pack à 40€), et, surtout, des ''packs'' VIP où, à l'instar des auteurs, vous serez choyés pendant tout le week-end. Jugez plutôt :

Comme indiqué, ''DIEPPE 42 : Histoires d'un raid'' ne sortant qu'en août, les contreparties la contenant ne seront envoyées qu'après sa sortie. Les contreparties des packs Miam Miam, Privilège et Premium vous seront remises à votre arrivée sur le salon.

À propos du porteur de projet

Dominique PARENTY est un passionné de bande-dessinée depuis de très longues années et le vice-président de l'Association Normande de Bande-Dessinée (ANBD). Amateur des cultures de l'imaginaire, il gère également un blog d'infos à ce sujet. Il a participé à de nombreuses campagnes Ulule, mais toujours du côté des souscripteurs.

L’Association Normande de Bande Dessinée a pour but de promouvoir de jeunes auteurs du livre, en particulier de la BD. et a le souci de faire découvrir Dieppe et sa Région. Elle édite depuis l’année 2000 des albums, cartes postales, tirés-à-part, ex-libris… et organise chaque année le Festival BD de Dieppe, le premier week-end d’Octobre qui a lieu dans le site remarquable de l'ESTRAN - La Cité de la Mer.

Le mot du Président de l'association Jean-Pierre SUREST

''L’ANBD, Association Normande de Bande Dessinée, a été créée en 1983 par Alain Ledoux, fan et collectionneur de BD, je l’ai rejoint quelques semaines après… Le Fanzine SAPRISTI venait de naître. Le but que nous nous étions fixé était de faire découvrir de jeunes talents. Pari réussi : Hugues Labiano, Thierry Gioux, Olivier Petit, Emmanuel Moynot, Fred Duval, Stéphane Boutel... et bien d’autres, ont fait leurs classes et leur chemin de professionnel s’est ouvert devant eux.

Après plusieurs années, succès grandissant, les auteurs nous faisaient confiance, les ventes augmentaient, nous avons décidé de monter une petite Maison d’Editions et d’ouvrir une Librairie ''Bulles d’Ecume''. En 1998, nous avons organisé un Festival BD à bord d’un car-ferry, sur la ligne Dieppe-Newhaven, la ville aux quatre ports s’y prêtait parfaitement. Alain et moi, avons retroussé nos manches, et c’était parti… Jean Giraud (Moebius), Jean-Claude Mézières, André Juillard, Olivier Vatine, Patrick Jusseaume, Fred Blanchard, Hugues Labiano, Thierry Gioux…. Et environ 500 personnes ont embarqué pour une traversée hors norme de 4 h 30 Aller et Retour… Inoubliable, on en parle encore dans les chaumières.

Après 57 parutions consacrées à Bilal, Giraud, Mézières, Tardi, Loisel, Walthéry, Margerin, Cabanes, Loustal, Bourgeon, Vance, Martin, Rosinski, Servais, Franquin, Blanc-Dumont….., un grand prix à Angoulême, un prix du meilleur Fanzine européen à Grenoble… Sapristi cessait son épopée.

Voulant continuer mon parcours, je prenais les rênes de l’ANBD, par le biais d’une nouvelle association. L’objectif était le même, mais cette fois la marche était un peu plus haute, nous partions dans l’édition pour faire découvrir de nouveaux talents, en les rémunérant et en même temps faire découvrir Dieppe et sa Région. Plus d’une trentaine de BD ont été publiées depuis l’an 2000 : ''Au Pas de l’Ane'', ''L’Arbre de l’Innocent'' T1 et T2, ''Variations Culinaires ''T1 et T2, ''Opération Jubilee'' ont été les BD les plus appréciées. Une nouvelle BD sur le Raid des Canadiens : ''Dieppe 42 Histoires d’un Raid'' est prévue fin Juillet 2017, avec Wallace à la plume et Stéphan Agosto au crayon.

Ayant participé, pendant le parcours Sapristi à plusieurs Festivals BD : Angoulême, Grenoble, Paris Liège, Darnétal, Rouen, Amiens, Le Havre…. Et avoir fait la connaissance d’une flopée d’auteurs et d’organisateurs, nous avons décidé l’équipe de bénévoles et moi-même de proposer un Festival à Dieppe. J’ai pris mon bâton de marche et parcouru tel un pèlerin toutes les instances : Ville de Dieppe, Région, Département… Sponsors, commerçants…. L’aventure ''Festival'' était en route… Cerise sur le gâteau, l’ESTRAN-cité de la Mer s’ouvrait à nous, magnifique Musée de la Mer. Nous avons trouvé dans ce lieu la convivialité, la chaleur humaine qui a fait venir à nous, visiteurs et auteurs… Notre pari était réussi. Notre accueil et notre convivialité a fait du Festival BD de Dieppe un lieu où tout le monde se retrouve entre amis. Il est dit que l’on est dans le top 5 des Festivals.

Pour satisfaire la cinquantaine d’auteurs, et 2 000 festivaliers… un budget d’environ 40000 € est nécessaire pour faire de ce Festival, une manifestation apprécié des amateurs et curieux.

Au programme : 2 hôtels, 5 restaurants, une balade en bateau, la visite du château, une partie de golf avec un apéritif sont proposés aux auteurs et visiteurs. A la Cité de la Mer une quinzaine de stands, un atelier pour enfants, un concours avec nombreux lots, une conférence avec exposition recueillent tous les suffrages.''

Souvenirs 2016 avec une dédicace de la talentueuse Maly Siri

Retrouvez-nous sur notre site internet et sur Facebook.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet