BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

De la viande pour tous!

Les Fermes de la Moisson souhaitent nourrir les plus démunis, permettez-leurs d'acheter les ressources et l'équipement nécessaire

À propos du projet

Les Fermes de la Moisson du Québec vise à élargir sa production animale et a besoin de votre participation pour faire une différence! Permettez-nous de nourrir encore plus de familles grâce à notre ferme d'élevage et procurez-vous des viandes de qualité supérieure!

Le panier d'épicerie coûte de plus en plus cher et les coûts de la viande ne cessent d'aumenter. Pour plusieurs familles, la seule solution devient la banque alimentaire pour nourrir les leurs.

Les Fermes de la Moisson du Québec offre une vraie solution au gaspillage alimentaire au bénéfice des plus démunis. On sait que 30 % à 40 % de la nourriture s'en va aux poubelles pour être enfouie, transformée en énergie (biométhanisation) ou au mieux, compostée.

Nous nous sommes dits: mais pourquoi ne pas réutiliser ces produits, provenant majoritairement des épiceries, pour alimenter les animaux de la ferme et ensuite fournir en protéines les banques alimentaires? Nous l'avons pensé, nous l'avons fait! 

Aux fermes de la Moisson du Québec, nous croyons pouvoir faire les choses différemment. Sur notre ferme urbaine, nous élevons des petits animaux – chèvres, canards et poulets – qui sont non seulement élevés en plein air avec des abris rustiques, mais qui sont aussi extrêmement bien nourris des restes non vendus des épiceries, restaurants et brasseries de la région.

Sans aucun antibiotique, hormone de croissance ou stéroide dans leur alimentation, ils sont nourris comme des rois! Il n'y a qu'à observer les animaux pour voir à quel point ils sont heureux dans leur environnement et satisfaits de pouvoir bouger aisément à lumière du jour!

Nous avons produit l'été dernier avec succès 100 poulets et 2 chevreaux.

Cette année, nous visons produire 1400 canards pour la viande et les oeufs, 120 chevreaux et 100 poulets à partir de l'été durant toute l'année.

Mais ce n'est pas tout! Une partie de la production vous est offerte pour financer le projet : vous pouvez donc participer à la mission des Fermes de la Moisson du Québec et vous procurer, en exclusivité, une viande de qualité!

Vous aidez directement les familles démunies, vous réduisez le gaspillage alimentaire, et vous vous procurez des viandes de qualité! Une pierre, trois coups !

 

 

A quoi va servir le financement ?

 

L'argent amassé ainsi que le financement obtenu par des organismes servira à :

  • Acheter les canes pondeuses, les cannetons, les poussins et les chevreaux pour le démarrage du projet
  • Construire les abris et les clôtures
  • Acheter des équipements d'élevage

Si on atteint 3 000$, on vise un deuxième objectif (pourquoi pas?), 5 000 $. Avec 5 000 $, on achète un petit véhicule 4 roues avec une remorque pour nous aider avec nos travaux sur la ferme!

Puis si on atteint cet objectif, on attaque le 8 000 $ et on s'achète des panneaux solaires pour chauffer et éclairer nos abris durant l'hiver!

Avec votre aide, on peut y arriver!

 

À propos du porteur de projet

J'ai toujours été attirée par la nature, ce qui m'a poussée vers une formation en agronomie à l'Université McGill et une maîtrise en environnement à l'UQAM. Je me suis dirigée très tôt vers la production maraîchère, et j'ai pu faire un premier constat crucial : la tragique réalité du gaspillage alimentaire dans les épiceries ! Cette situation  m'a fait l'effet d'un choc électrique, qui allait être le début d'une réflexion intense. Mais il manquait encore un élément déclencheur, le déclic qui ferait germer l'idée qui changerait tout...

Ce déclic est venu lorsque, quelques temps plus tard, je faisais du bénévolat pour une banque alimentaire,  j'ai pu faire ce second constat : le cruel manque de viande et d’œufs pour les banques alimentaires. L'idée m'est alors apparue : pourquoi ne pas récupérer les restes des épiceries, certes impropres à la consommation humaine, mais pas à l'alimentation animale, pour nourrir des animaux dans un élevage destiné à donner de la viande aux banques alimentaires ? C'est ainsi qu'est né le concept des Fermes de la Moisson du Québec en novembre 2015.

Une belle idée qui a fait son chemin depuis lors avec un premier essai avec un parc restreint d'animaux  mené  l'été dernier, au bénéfice de différents organismes communautaires, avec des résultats très concluants.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet