BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

prés-vergers sur la ferme bio de la Gravelle

installation d'un pré-verger sur la ferme de la Gravelle

À propos du projet

cheminée de l'ancienne usine de cimenterie de la ferme

Un village autour d’une usine

Le site est organisé autour d'une ancienne cimenterie du XIXeme siècle laissée

à l'abandon suite aux soulévements ouvriers de 1936. En 1995, l'éleveuse

actuelle y développe une agriculture biologique et engagée tout en

restaurant progressivement les anciennes maisons d'ouvriers entourant l'usine.

Plusieurs des habitations servent de gîtes, d'autres accueillent des locataires

participant au projet et d'autres encore permettent aux paysans souhaitant

s’installer de bénéficier d'un logement. Le paysan-boulanger s’est installé il y a 6

ans et nous venons d'investir une maison fraîchement rénovée par les soins du

collectif.

 une partie du troupeau, le stage musique et nature et les moutonniers

Une ferme BIO

Située au cœur de l'estuaire de la Gironde, la ferme paysanne et  bio de "la Gravelle", regroupe plusieurs activités et productions (pain, élevage d'agneaux, légumes accueils touristiques et pédagogiques à la ferme, gîte).

La ferme abrite un camping à la ferme, un lieu de restauration collective des "assiettes paysannes") et une épicerie permettant d'assurer un débouché de vente sur place. Elle accueille également des scolaires, de groupes et des stages "musiques et nature"

journées portes ouvertes d'avril 2014 devant l'une des serres

stage "musique et nature" été 2014

Promenade avec des ânes de la ferme bord de l'estuaire

Sur la photo du haut, c'est votre narrateur, je suis le maraîcher de la ferme, Julien. Avec Mélanie, ma compagne, nous sommes arrivés il y a un an sur la ferme afin de débuter l'aventure. On est devenu complètement accro du lieu, de la "ferme village" de la Gravelle, de ses habitants et des projets qui s'y déroulent ou qui s'y rêvent.

Aujourd'hui, la plupart des investissements réalisés pour mon installation (effective en avril) se font en solidarité par les autres paysans.

une brouette de ma production cet été

le paysan-boulanger de la ferme

Un projet bio, un engagement, une volonté de transmettre,

Vous l'aurez compris, notre démarche ne s'arrête pas simplement au fait de

s'engager dans l'agriculture biologique mais s’achemine collectivement vers un

travail de pédagogie autour du développement durable, du "manger bio ET local",

des valeurs de solidarité et d'entraides... Vos fonds serviront au développement de

cette dynamique.

Aujourd'hui, plusieurs défis sont devant nous pour réaliser cette dimension

collective que nous vous invitons à découvrir.

caming de la ferme

Maintenant, un nouveau défi : le futur pré-verger !

exemple de pré-verger

A quelques dizaines de mètres des habitations de la ferme, se trouve une parcelle de 4 hectares jusqu'à présent cultivée en maïs par un agriculteur conventionnel.

ci-dessus, une localisation de la parcelle. Les maisons visibles sur la carte sont celles de la "ferme-village" de la Gravelle.

 Nous voulons restaurer cet espace, redonner une existence à son sol (par des pratiques durables et biologiques), le rendre central à notre projet collectif par la création d'un pré-verger sur lequel nous pourrons associer la culture de fruitiers, la présence de poules et de brebis ainsi que l’hébergement de ruches.

Produire des pommes , poires , pêches , abricots , prunes ,cerises ,coings, kiwis

kaki permettrait de répondre à la forte demande locale et à notre volonté commune.

cageots de fruits bio d'une autre ferme...voilà ce que nous aimerions proposer

L'idée principale du pré-verger est la même que celle de la permaculture : créer

un environnement riche en ressources tout en laissant à la nature « sauvage » le

plus de place possible et en associant les pratiques, les végétaux et les animaux

contribuant à son équilibre.

Par la présence des poules et des brebis sous les fruitiers nous assurons la

fertilité du sol, son entretienet sa protection (contre les parasites par exemple).

Une poule de la ferme avec ses poussins

ci-dessus, une illustration de de l'agencement prévu pour les 4 hectares

Aidez-nous à réaliser ce pré-verger, devenez acteurs et moteurs du projet !

Devenez parrain d'un ou plusieurs arbres.

Pour plus de précisions sur la ferme et ses projets, voici un lien de l'émission carnet de campagne de

France inter sur laquelle nous sommes passés récemment :

http://www.franceinter.fr/emission-carnets-de-campagne-la-charente-maritime-15-0

un autre artice sur le sujet : http://www.royan-actu.com/ville-campagne-8604

Pour plus d'informations sur le pré-verger ou  sur ces pratiques culturales mentionnées, contactez-moi par courriel, je serais ravi de répondre à toutes les questions.

A quoi va servir le financement ?

pourquoi une telle somme et comment allons-nous l'utiliser ?

Pour réaliser ce projet, nous achetons les 4 hectares. Nous devrons ensuite préparer le terrain (le drainer, le rehabiliter, faire revivre son sol), acheter les fruitiers, les planter et acheter des ruches. le Budget total de la démarche s'élévera à 25000 euros

Grâce aux achats déjà réalisés et aux fonds que nous y consacrons, nous avons besoin de 9000 euros concrétiser ce projet commun. Cette somme permettra de préparer la plantation des arbres, les acheter et les planter.

C'est donc en ce sens que nous vous sollicitons : financez vos arbres et commençons l'aventure !

Grâce à ces fonds, nous pourrons, après avoir acheté les terres, nous lancer dans la création du pré-verger !

Devenez parrain d'un ou de plusieurs arbres ! (des beaux, de variétés anciennes et que vous choisirez !)

Vous pouvez également venir planter les arbres dont vous êtes les parrains !

Suivez l'évolution de vos arbres, nous vous enverrons des photos de ceux qui portent vos noms.

En plus de vos noms sur les arbres, nous allons créer une plaquette, posée à l'entrée du verger, avec les noms, photos et brefs descriptifs (ou témoignages) des parrains et des co-fondateurs.

À propos du porteur de projet

J'ai 27 ans,

Après 6 ans passés à Paris (master de philosophie, master d’organisation d’événements culturels puis assistant de direction à la mairie de Paris sur la gestion des associations étudiantes), j'ai décidé de me rapprocher d'une démarche de vie qui correspondait à mon discours. Ainsi, avec 7 personnes, nous avons démissionné et nous sommes partis à la recherche d'un projet en adéquation avec nos idées.

en 2012, je passe un an dans une AMAP dans les Landes et en 2013 je termine mon BPREA (brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole) en Dordogne.

Il y a un an, avec Mélanie mon épouse et notre fils de deux ans, nous avons rencontré les paysans de la Gravelle, une très belle rencontre ! Grâce à leur accueil, j'entame ma démarche d'installation en maraîchage bio et attends désormais mes "papiers officiels" pour avril prochain. Mélanie, directrice de centre social en périphérie de Paris avant son départ pour les mêmes raisons, se lance dans la reprise de l'accueil de scolaires et de groupes ainsi que dans la création d'un jardin pédagogique.

Depuis lors, nous ne changerions de projets, de lieux, ni de comparses pour rien au monde.

Retrouvez-nous sur facebook :

https://www.facebook.com/ferme.delagravelle

Sur le site internet

http://www.lagravelle.fr ou la gravelle.org (en construction)

Vous pouvez m'écrire :

4 domaine de la Gravelle, 17120 Mortagne-sur-Gironde

Me retrouvez sur facebook (page personnelle) :

https://www.facebook.com/julien.lucy

ou twitter :

https://twitter.com/julien_lucy