BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

des graines et des animaux pour la Ferme Inaka

créons ensemble une micro ferme urbaine

À propos du projet

des fruits, des légumes, des arbres, des animaux....et des hommes.

voilà comment je pourrais résumer le projet à son strict minimum (et ça fait déjà beaucoup! )

La Ferme Inaka est une micro ferme urbaine naissante mais pas que.

La ferme s'étend sur 2ha en plein ville.

Au moyen age, cette pente bien exposée de la colline de Laon été plantée de vignes. Il y a quelques années, un maraîcher bio a tenté de s'y installer avant de partir ailleurs, sur un autre projet. Puis le propriétaire à prêter l'endroit pour y faire pousser un jardin partagé (toujours en bio) qui a fini par poussé tout seul par manque de jardiniers. C'est donc une friche pleine de vie et de biodiversité qui m'a accueilli en mai 2017. 

J'y aménage petit à petit, une zone maraîchère pour les légumes, les petits fruits, plantes aromatiques et fleuries ainsi que quelques fruitiers. Des prairies sortes de la friche. Une yourte flex est en construction pour y vivre avec mes enfants et la construction d'une serre-géodome est prévue pour accueillir tomates, poivrons et autres aubergines.

Voilà pour les gros travaux de cette année. Viendront ensuite, dans le désordre, haies, marres, éco-construction, phyto-épuration.

voici le projet soumis au propriétaire en 2016,

depuis quelques modifications ont été apportées,

notamment pour les serres et l'habitat.

Retrouvez le projet sur le site internet et la page facebook

À quoi va servir le financement ?

Palier n°1 : 750€ collectés

  • 580€ seront utilisé pour diversifier le stock de graines disponible sur la ferme. En effet, je reproduit mes graines depuis presque 6 ans maintenant. Certaines espèces et variétés sont très bien représentés dans ma grainothèque cependant mes stocks sont limités, soit en quantité soit en variétés pour d'autres. J'ai donc besoin de me réapprovisionner afin de fournir des légumes variés tout au long de l'année.

    3 variétés de betteraves, 3 carottes, 2 céleris, 6 choux, 1 concombre, 1 cornichon, 3 courgettes, 1 fève, 3 haricots, 7 verdures, 3 navets, 2 oignons, 1 panais, 1 piment, 2 poireaux, 1 pois, 5 radis, 6 aromates, 1 mélange d'engrais vert, 1 mélange fleuri mellifère
  • 170€pour un semoir K4 : semoir manuel de précision à 4 rangs

vous me direz : "Mais, il n'y a que des graines dans cette collecte! où sont les poules et les chèvres à parrainer??"

respectant le principe du tout ou rien de ce type de collecte elles arrivent aux palliers de collecte suivants

Palier n°2 : 1 400€ collectés

  • 650€ supplémentaire permettront d'acquérir des poules et de les loger. 20 poulettes fermières de race Sussex et un jeune coq, un enclos spatieux et un poulailler confortable. Afin d'ajouter des oeufs aux paniers de légumes et de créer un petit revenu stable à l'année.

Palier n°3 : 2 200€ collectés

  • 800€ pour acheter des chèvres. 4 à 8 chevreaux et chevrettes des fossés.

    Oui, c'est un peu vague, mais vu que les mères sont en gestation, mâles ou femelles? unique ou jumeaux? se sera la surprise!

    Les chèvres entretiendront les prairies et limiteront ainsi l'utilisation de la débroussailleuse, moins d'énergie fossile, moins de pollution sonore pour le plus grand bien de nos oreilles mais aussi et surtout de la biodiversité ( crapauds et orvets notamment ).

    J'ai également choisi des chèvres des fossés, excellente laitières, pour commencer un petit troupeau en vu  d'une diversification fromagère par la suite. 

    Et puis, c'est aussi un coup de coeur, je les trouve magnifique!

et Palier n°4 : 3 200€ collectés

  • 1 000€ pour aménager l'enclos et construire la chèvrerie.


mais rien ne nous empêchent d'imaginer au delà, et d'envisager d'autres projets sur la ferme

  • 3800€ se seront des cuves de récupération d'eau, ainsi 2 000L d'eaupluviale pourront être stockés pour l'arrosage.
  • 4500€ le verger pourra être planté de diverses espèces et variétés (pommes, poires, prunes, raisins, cerises, kiwis, figues, airelles, coings...)
  • Au delà, rêvons, une nouvelle serre géodome, une phyto-épuration, une marre, un magasin de vente

À propos du porteur de projet

Stéphanie, 32 ans.

Je suis un oiseau voyageur : née en Normandie, j'ai passé mon enfance en Picardie et le reste de ma vie, jusqu'à il y a quelques année, dans divers endroit à cheval entre ces deux régions ; pour finalement me poser dans la ville de Laon et commencer à y construire mon nid et celui de ma famille.

Tout comme elle m'a fait découvrir pas mal de lieu, la Vie m'a aussi fait découvrir pas mal de voies. Petite fille d'agriculteurs, j'ai grandit dans des serres horticoles. J'ai suivis divers cursus scolaires, bac scientifique, bts de couture, licence de compta, bp responsable d'exploitation agricole en maraîchage...tour à tour vendeuse de glace, femme de ménage, employée de jardinerie, commis de cuisine, ouvrière en confection, employée de bureau, auto-entrepreneuse, saisonnière en maraîchage... pour finalement devenir maman et revenir à mes racines.

Dorian, 5 ans et Malia, 2 ans.

Ce sont eux qui sont véritablement à l'origine du projet.

La naissance de mon fils, m'a permis une prise de conscience sur les valeurs que je voulais lui transmettre et sur l'environnement dans lequel il allait vivre, grandir et évoluer.

Ainsi est née la graine du projet.

L'idée de départ était de créer un jardin potager-verger bio et auto-suffisant avec quelques animaux. Mais rapidement une question c'est imposée à moi :

"Quitte à travailler la terre pour les miens, pourquoi ne pas faire profiter d'autres familles du fruit de mon travail, tout en participant à la conservation de notre environnement?"




pour finir j'aimerai remercier mes proches qui soutiennent ce projet depuis le début ; Ludovic, mon propriétaire, les bénévoles des chantiers participatifs déjà réalisés et tous les réseaux qui m'entourent et dont je fais partie ( les permacuteurs picards, le réseau des jardins s'emmêlent, les ambassadeurs du jardinage au naturel et les incroyables comestibles de Laon)