BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La ferme des Cochets

Un projet de protection de la nature et d'installation paysanne en Vendée

À propos du projet

La LPO Vendée, 2 autres associations et 3 paysans
 
achètent une ferme dans le Marais breton, en Vendée !

Nous avons besoin de vous pour finaliser ce projet écologique, innovant et économique.

 

  • 3 jeunes paysans qui cherchent des terres, des bâtiments et des moyens pour faire de l'élevage dans le Marais breton, l'une des plus grandes zones humides de l'Ouest de la France...

​ 

 

  • 3 associations du territoire qui travaillent régulièrement ensemble pour développer une agriculture locale et respectueuse de la nature et des humains : la LPO Vendée (des naturalistes engagés), le Collectif Court-Circuit (des consommateurs) et Gens du Marais et d'Ailleurs (des producteurs)...

  

  • Une ferme à vendre avec 80 ha de prairies naturelles, des bâtiments et une maison : une belle opportunité pour restaurer une grande surface de prairies humides tout en installant des jeunes qui produiront de la viande, du beurre, du fromage et de la biodiversité !

 

Cette ferme est située entre Saint-Urbain et La Barre-de-Monts, et les anciens exploitants sont partis à la retraite sans trouver de repreneur. La propriétaire a mis en vente 80 hectares et les bâtiments attenants. La LPO Vendée, Gens du Marais et d'Ailleurs (association d'une vingtaine de producteurs locaux) et le Collectif Court-Circuit (association de consommateurs comptant plus de 400 foyers) y ont vu là une formidable opportunité pour installer de nouveaux paysans avec des projets à taille humaine : Soizic, Benoît et Betty.

       

Tout ce petit monde (les 3 associations et les 3 éleveurs) a cogité sur le partage du bien, la location des terres et la restauration des prairies humides, l'usage des bâtiments, et surtout les apports financiers des uns et des autres jusqu'à la signature d'un compromis de vente dans le courant de l'été 2017.

Il s'agit donc bien d'un projet écologique, agricole, économique, et d'entre-aide locale, dans un contexte de déprise agricole, de panne des vocations en élevage et de forte demande en produits locaux.

 

C'est avant tout 80 ha de prairies naturelles humides : de l'herbe à perte de vue, des fossés, des mares, des roseaux...

 

Il y a aussi 2 stabulations, 2 hangars de stockage, 1 grange, 1 salle de traite, 3 petites granges, 1 ancien bâtiment d’élevage de volailles (désaffecté depuis longtemps), une maison d’habitation et ses dépendances.

  

A quoi va servir le financement ?

Il nous manque 10 000 euros pour boucler le budget d'achat de la ferme.

La LPO Vendée achète 80 hectares de prairies, qu'elle louera à Benoît et Betty (70 hectares) et à Soizic (10 hectares), avec des fermages limités aux seules charges foncières.

Soizic achète une petite partie des bâtiments (l'ancien poulailler, une stabulation, un hangar).

Benoît et Betty achètent la maison, ses dépendances et la plus grande partie des bâtiments de la ferme (la grange, la grande stabulation, un hangar, la salle de traite).

Ils ont tous les 3 des projets d'élevage de races menacées, de transformation de produits à la ferme, de vente directe :

  • Soizic élève des chèvres poitevines et des vaches maraîchines, pour faire du fromage essentiellement ;
  • Benoît aura des vaches maraîchines, pour de la vente de viande en direct, avec à terme un projet d'atelier de découpe et transformation à la ferme ;
  • Betty élèvera des vaches Bretonne Pie Noir, pour fabriquer beurre, crème, yaourts, et des cochons Longué pour valoriser le petit lait.

  

Et les 3 associations (Gens du Marais et d'Ailleurs, le Collectif Court Circuit et la LPO Vendée) se sont groupées en une association (l'association des Cochets) pour acheter un petit bâtiment, qui sera un magasin à la ferme, un lieu collectif de gestion et d'accueil activités.

 

À propos du porteur de projet

La LPO Vendée est une association de protection de la nature née en 1995, qui compte aujourd'hui plus de 800 adhérents. L'objet social de l'association est d'agir pour la nature et l'homme, de lutter contre le déclin de la biodiversité par la connaissance, la protection, l'éducation et la mobilisation.

Nous portons une attention particulière à la préservation des espaces et à l'émergence de projets agricoles respectueux des milieux naturels. C'est en effet dans les zones agricoles que la biodiversité subit le plus fort déclin !

Ainsi, depuis plusieurs années nous sommes investis dans l'installation de paysans pour qui la protection de la biodiversité est un sujet prioritaire, une composante aussi essentielle dans une ferme que la production agricole, les Paysans de nature®.

La LPO Vendée les aide parfois à accéder au foncier, en devenant propriétaire de parcelles. Elle crée des liens avec des associations locales de producteurs et de consommateurs, pour que chacun puisse se réapproprier les questions de biodiversité et envisager la façon de laisser de la place à la nature sauvage.

Depuis 2008, la LPO a acheté ou participé à l'achat de 170 hectares en Vendée, et aidé à l'installation de 8 jeunes paysans avec lesquels des liens durables ont été construits. Ils pratiquent une agriculture respectueuse de la nature, ils produisent de la biodiversité, ils font de la vente directe, ils accueillent dans leur ferme des visiteurs, des naturalistes, des étudiants...

Des prairies LPO depuis… 1992 !

Notre action ne date pas d'hier… Nous avons commencé à acheter des prairies dans les années 1990, en Marais poitevin et en Marais breton. Elles sont toutes louées à des éleveurs qui ont signé des baux à clauses environnementales. Sous ce jargon se cache un ensemble d'engagements en faveur de la biodiversité (pâturage avec peu de bêtes, maintien de l'eau dans les prairies au printemps pour favoriser oiseaux, amphibiens, libellules, plantes…).

Préserver la biodiversité typique des zones de marais tout en favorisant l’installation de jeunes paysans favorables à la démarche, voilà notre credo. Et comme les nouveaux paysans sont convaincus, la démarche est pérenne ! Ils font de la vente directe et de l'accueil sur leur ferme, et répondent donc à toutes les préoccupations contemporaines des citoyens et des élus locaux : création d'emploi en zone rurale, développement des circuits courts, et protection de l'environnement !

 

Votre don est déductible au deux tiers de votre impôt sur le revenu : nous vous fournirons un reçu fiscal sur simple demande de votre part.

 

 

Crédits : Rémi Bontemps, Julien Sudraud, Philippe Briffaud, Elsa Grousseau, Matthieu Vaslin, Sébastien You, Clément Caiveau, Cédric Nassivet, LPO Vendée, Les pieds sur terre.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet