BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Ressuscitez Fermat !

Une statue pour un grand savant : Pierre Fermat

Cédric Villani et la statue Fermat

Invité à donner deux conférences dans le cadre du festival d'astronomie de Fleurance en 2011, Cédric Villani est venu, à l'invitation de l'association Fermat Science, visiter la maison natale de Pierre Fermat à Beaumont-de-Lomagne avec sa femme et ses enfants.

Trois siècles et demi séparent le savant du XVIIe siècle et le jeune mathématicien brillant détenteur du prix Fermat en 2009 et, en 2010, de la médaille Fields (le prix Nobel de mathématiques) mais il y a entre eux de nombreuses ressemblances: la passion des mathématiques tout d'abord et une grande curiosité d'esprit. Pierre Fermat se passionnait pour le grec et écrivait des vers en français, en latin et en espagnol; Cédric Villani, pour sa part, aime la musique classique, le rock et les bandes dessinées. Deux hommes pleins de talents divers, curieux de tout, aimant la beauté des belles constructions de l'esprit humain et qui partagent le même goût du savoir et de l'exploit. Cédric Villani s'est montré très intéressé par les expositions interactives, les mallettes pédagogiques et les différents ateliers qui lui ont été présentés par les membres du Conseil scientifiques et par le personnel de l'association. Ses enfants, accompagnés de leur mère, se sont lancés avec un plaisir visible dans «la chasse au théorème» qui les a conduits dans dix points de la bastide pour y résoudre dix énigmes.

Comme quasiment tous les mathématiciens passés par Beaumont de Lomagne, il a bien sûr posé devant la statue de Pierre Fermat.