BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Ressuscitez Fermat !

Une statue pour un grand savant : Pierre Fermat

Andrew Wiles et la statue Fermat

En 1995, après environ 350 ans, Andrew Wiles démontre enfin le fameux grand théorème de Fermat.
Passionné de mathématiques et de Fermat depuis son enfance, il est très tôt atteint de la maladie fermatique.

En effet, Andrew Wiles raconte qu'il découvrit, à 10 ans, dans un livre d'une bibliothèque publique, le grand théorème de Fermat. C'est alors qu'il décida de devenir mathématicien. «J'ai passé une partie de mon adolescence à essayer de le prouver. J'y pensais sans arrêt» Devenu adulte et professeur à l'université de Princeton, Wiles a travaillé 7 ans pour arriver à la démonstration du théorème de Fermat.

Il fait une première démonstration en 1993 qui est réfutée par la communauté scientifique car il y aurait une faille. «Malgré le travail d'Andrew Wiles, la démonstration du célèbre théorème du mathématicien français buterait sur un détail. Manifestement, il a sauté une maille quand il a tricoté son rang. Mais c’est quand même un beau pull-over».Le Monde décembre 1993.

Enfin après un an d'efforts acharnés et grâce à l'aide de Richard Taylor et d'un nombre imposant des plus grands cerveaux mathématiques du monde, Andrew Wiles fait un rétablissement spectaculaire.
« Ce fut la fête à m’sieur Fermat. C'en est bien fini de l'énigme autour du théorème de Fermat. Trois siècles après son énoncé, la démonstration d'Andrew Wiles est définitivement entérinée par ses pairs».Libération 27 juin 1995
Pour sa démonstration Wiles s'appuie sur de nombreux travaux mathématiques. A une solution du problème de Fermat est associé une courbe elliptique semi-stable (Hellegouarch, Frey) laquelle détermine sous la conjecture de Shimura-Taniyama-Weil (prouvée par Wiles).

Andrew Wiles est venu à Beaumont de Lomagne en 1995, après sa démonstration, afin de découvrir le lieux où a vécu son mathématicien fétiche. Il a bien sûr posé devant la statue de Pierre Fermat.