BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

1ere exposition de Fatale Art, galerie virtuelle

Aidez-nous à faire rayonner le travail d'artistes inspirantes

À propos du projet

Fatale Art est une galerie d’art virtuelle qui réunit des artistes intelligentes, curieuses et ambitieuses. Pour son lancement, Fatale Art invite ses artistes à exposer du 7 au 19 mai au Livart, ancien sanctuaire religieux réhabilité en salle d'exposition.

Nous pensons que la plateforme en ligne est un excellent moyen de faire connaitre et faire rayonner le talent de nos artistes. Cependant, nous savons aussi qu'il n'y a rien de mieux que de voir une oeuvre de ses yeux pour finalement tomber en amour avec elle.

Nous souhaitons aussi que nos clients, nos partenaires et nos artistes puissent se rencontrer. Enfin, il est important pour nous de pouvoir célébrer le lancement officiel de notre beau projet. 

 

A quoi va servir le financement ?

Nous croyons très fort à Fatale Art, c'est d'ailleurs pour cela que nous y consacrons tout notre temps et nos économies. Mais après avoir financé la création de notre belle plateforme, nous avons besoin d'un petit coup de pouce pour créer un évènement de lancement à la hauteur de notre vision pour Fatale Art. 

Le poste le plus important dans une exposition reste la location de la salle : cette partie là, nous nous en sommes déja occupé!

Nous avons loué l'espace du Livart, au coeur du plateau, à Montréal. L'espace est magnifique et la location pour 2 semaines nous à couté 4500$. 

Maintenant, c'est avec votre aide que nous pourrons faire le reste. 

 

On se lance dans la realisation d'une vidéo en réalité virtuelle. Celle-ci présentera l'exposition de manière scenarisée. 

Cette video en réalité virtuelle nous permettra de faire visiter notre exposition via un casque de realité virtuelle (lunettes et systeme de son) lors d'évènements par la suite, ou dans votre salon si vous êtes vous-même équipé d'un casque.  

Le projet de la video en réalité virtuelle nous coutera entre 2000$ et 3000$ et si nous arrivons ensemble a atteindre 4000$, vous aurez participé à financer la moitié de ce projet (ou presque)!

 

C'est fou mais si on atteint 5000$, nous nous lançons dans un podcast sur l'art et la femme. 

Des mini capsules parlant des defis et inspirations des artistes, plus d'informations sur les debut et le futur de Fatale Art. 

À écouter dans le métro, en faisant du sport, en cuisinant, bref quand vous voulez...

À propos du porteur de projet

Fatale Art, c’est l’histoire de Dominique et Camille qui aiment les arts visuels, et qui trouvent que les femmes sont talentueuses, en art comme ailleurs. 

CAMILLE CAZIN 

« Pour les bonnes nouvelles, Il y a le champagne, pour les mauvaises, il y a le chocolat ».

Française d'origine, Camille a adopté la vie montréalaise en 2013. Après avoir finalisé une double maitrise en Management culturel et Marketing de l'innovation, Camille a travaillé pendant 6 ans dans le monde des galeries d'art contemporain. Si Fatale Art était une personnalité, Camille pense que ce serait Bjork, parce qu'avec son univers psychédélique unique, cette artiste est intelligente, assumée et inspirante.

 

DOMINIQUE ROBICHAUD 

«On peut sortir la fille de l’Acadie mais on ne peut pas sortir l’Acadie de la fille». 

Fière de son nouveau Brunswick natal, Dominique finalise actuellement une maitrise en Sciences de l’information à McGill et cumule 3 ans d’expérience en fondations culturelles et galeries d’art. Selon Dominique, si Fatale Art devait être un animal, ce serait un narval, autrement appelé la licorne des mers. Pourquoi ? On a longtemps cru que l'animal était un mythe mais le narval est reconnu comme intelligent, drôle et mystérieux.

Fatale Art qui réunit des femmes fortes, curieuses et ambitieuses qui s’approprient et modèlent à leur image la peinture, la photographie, la sculpture ou le médium qu’elles ont choisi.

Elle sont drôles, sombres, frondeuses, profondes, intelligentes et toujours innovantes et nous avons hate de vous les présenter et vous les faire decouvrir. Pour plus d'informations sur chacune d'elles, n'hésitez pas à aller sur notre site. 

Merci à ces femmes merveilleuses de nous faire confiance et de nous inspirer avec humour, intelligence et sincérité.

Aujourd'hui, en art comme ailleurs, les amateurs veulent plus de transparence, d'information et d'accessibilité. Nous souhaitions dépoussierer le concept de la galerie d'art : les grands espaces guindés découragent de nombreux amateurs d'art d'entrer. Notre concept est le suivant : d'un côté, une plateforme virtuelle colorée et accueillante, où l'on retrouve de l'information insolite sur les artistes et leurs oeuvres. De l'autre, la promotion du travail de nos merveilleuses artistes via des expositions, des foires et des partenariats. 

Convaincues que l’art est fait pour tous, et que chacun(e) doit pouvoir y accéder,  il était aussi important pour nous de présenter des oeuvres pour tous les budgets. 

Nous avons fait un constat simple : 

1) Sous-représentation des femmes artistes dans les galeries d’art contemporain (3 femmes dans le top 100 des artistes les plus célèbres vivants en 2017)


2) Représentation stéréotypée des femmes en tant que sujet d’art (la jeune femme blanche, jeune et ingénue ou sexualisée)

Fatale Art veut remettre en question notre perception de la femme dans l’art, en tant que sujet, et en tant qu’artiste. La femme vous dites? Oui, la femme! Cette dernière n’a cessé de redéfinir les frontières de l’art au travers des siècles, mais pas que. Elle a aussi réussi à se redéfinir en tant que concept. Oui. Car ses multiples définitions ne se ressemblent pas, se contredisent parfois. Fatale veut démontrer que la femme au singulier n’existe plus, on ne peut plus la dépeindre sur un seul canevas.

Share Suivez-nous