BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Fantastic

Programme de coopération Culturelle France / Colombie

À propos du projet

Insertion de soixante jeunes musiciens dans un programme de coopération avec la Colombie.
En 2014, un 1er rendez vous réussi avait permis à cinq-enfants musiciens du village colombien de Neira de venir rencontrer à Sarrebourg (Moselle) les jeunes inscrits dans les programmes « Musique à l’école contre échec scolaire ».

 


Six ans plus tard, ces jeunes sont devenus ici, les Jeunes Symphonistes mosellans et là-bas, les animateurs de nouvelles actions de réhabilitation sociale par la musique.
Et du 15 février au 1er mars 2020, l’utopie de tous est de se retrouver à plus de 200 musiciens entre le village de Neira (berceau du projet) et Bogota  autour d’un projet fou. Aussi fou que celui qui l’inspire: Hector Berlioz et son oeuvre étonnante et si mal restituée « LELIO ou le retour à la vie », seconde partie de sa Symphonie Fantastique, d'où le nom de ce programme de coopération cuturelle.

Les Rencontres Musicales de Saint Ulrich sont d'ores et déjà accompagnées de l'école de Musique de Woippy, de la Cité Musicale de Metz, de la Banda de Neira à Manizales (Colombie) et de l'organisation Batuta. A Bogota, c'est l'Université Javeriana qui coproduit avec nous une semaine compléte de rencontres et de production. Ces partenaires nous permettent d'assurer un encadrement exigeant et professionnel afin de faire de ce projet un véritable outil de coopération culturelle intelligent et unique.

À quoi va servir le financement ?

De façon générale accompagner les familles dans leur prise en charge financière du voyage et du séjour (permettant ainsi de rester sur un coût unitaire de l’ordre de 800€ par enfant, voyage international compris), avec prévision d’une prise en charge plus importante pour des jeunes particulièrement doués et méritants mais handicapés financièrement.

À propos du porteur de projet


C’est en 2013 que vit le jour l’association des Amis de Saint Ulrich autour de laquelle vont s’articuler les « Rencontres Musicales de Saint Ulrich » organisées dans et à partir de cet ancien Couvent de religieux oblats, propriété depuis 1998 de la Ville de Sarrebourg, distante d’à peine quatre kilomètres. Mais le monde musical n’avait pas attendu la naissance de cette association, pour identifier ce lieu connu précédemment sous le nom de  « Centre International des Chemins du Baroque » et qui avait atteint à la célébrité mondiale en devenant très paradoxalement la « Capitale » du baroque latino-américain; autrement dit, de cet immense patrimoine musical né de la colonisation et de l’évangélisation de l’Amérique latine dont subsistent encore ici de nombreux témoignages: un orgue Renaissance, une bibliothèque et un fonds musical uniques en leur genre, et surtout toute la mémoire discographique du label K617 (plus de 16.000 CDs qui ne sont disponibles qu’ici).


Mais notre association ne se contente pas d’un passé si glorieux soit-il. Aujourd’hui, ses résidences et stages se multiplient. Le Festival International de musique (en juillet) connait toujours la faveur du public, tandis que les innovations pédagogiques de ses programmes successifs des « Jeunes Symphonistes mosellans », très liés aux grands mouvements pédagogiques d’Amérique latine (El Sistema au Venezuela ou Batuta en Colombie) en font un partenaire très efficace des conservatoires et écoles de musique.
 
Enfin le Couvent de Saint Ulrich est un précieux écrin plongé dans la nature, non loin de la région des étangs comme à proximité du Parc animalier de Sainte Croix, et auquel chacun peut prétendre, musicien ou non puisque ses 26 chambres d’un niveau de confort ** sont accessibles comme dans tout hôtel digne de ce nom. Sauf qu’ici, à la qualité de l’accueil, s’ajoute ce plus d’une répétition musicale en cours, de la répétition d’un opéra dans l’auditorium voisin, ou encore de ce cadeau offert à chaque résident au moment où il vient se présenter pour acquitter le prix de son séjour: un disque compact, véritable « produit de la ferme St Ulrich ». Incomparable !
 

Share Suivez-nous