BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Jeu des familles arc-en-ciel

Fini les clichés sur « la » famille, place aux familles couleur rainbow !

À propos du projet

Le jeu des familles arc-en-ciel a été imaginé par un groupe de bénévoles de SOS-homophobie. L’arc-en-ciel, c’est la diversité des familles, dans leur composition et leurs identités. L’arc-en-ciel, c’est à l’exact opposé des petits garçons bleus et des petites filles roses… L’arc-en-ciel, c’est le symbole d’un engagement fort et joyeux pour l’égalité des droits.

Nous avons tous joué au papa et à la maman, avec papa qui va travailler et maman qui reste s’occuper de la maison et des enfants. SOS-homophobie a eu envie de réaliser un jeu qui sort des clichés poussiéreux de LA famille traditionnelle. Encore aujourd’hui, dans les jeux et la littérature jeunesse, tous les stéréotypes sur la supposée place du père et de la mère faussent la perception de la réalité chez les enfants. Dans le pire des cas, de telles représentations nous rendent hostiles à toutes les configurations familiales différentes de la norme traditionnelle. Ou au contraire, à souffrir de ne pas se retrouver dans ces modèles. Rappelons qu’en France, 300 000 enfants vivent dans des familles homoparentales, selon les estimations de l'APGL, Association des parents et futurs parents gays et lesbiens ! Au mieux, les enfants rient du décalage croissant entre la réalité et les images qu’on leur en propose : « moi mon père est nul en bricolage, c’est maman qui le fait ! »,  « j’ai deux mamans, et je les adore ! »,  « chez moi, c’est toujours papa qui fait le linge ».

Dans la famille bleue, je voudrais Mamie et Mamou ! Bonne pioche !

Représenter la diversité des familles constitue à nos yeux un moyen percutant, évocateur et ludique pour familiariser nos enfants et nos proches aux évolutions des vies des familles en France. Cela peut, modestement, contribuer à banaliser l’existence de familles homoparentales, recomposées, coparentales, étant pacsés, mariés, concubins, ou célibataires. Mais nous avons aussi voulu montrer que dans les familles, tout le monde n’est pas valide ou blanc.

Qui sommes-nous ? Quelles sont nos valeurs ?

SOS homophobie est une association loi 1901 de lutte contre les discriminations et les agressions à caractère homophobe et transphobe. Créée en 1994, SOS homophobie a développé plusieurs délégations régionales pour assurer le relais de ses interventions et ses actions de lutte contre l’homophobie en vue d’une meilleure acceptation de la diversité des orientations sexuelles et pour lutter pour la visibilité et l’égalité des droits des personnes LGBTI.

Quelles sont nos actions ?

SOS homophobie rencontre chaque année plus de 10 000 élèves. Nous sommes convaincus que la lutte contre l’homophobie passe par la mise en place d’une ambitieuse politique de prévention : expliquer la diversité, rassurer, sensibiliser à l’acceptation des orientations sexuelles et identité de genre. De nombreux outils de sensibilisation sont proposés en milieu scolaire, professionnel et sur nos stands.

Pour mener ses opérations, SOS homophobie conduit des actions sur plusieurs fronts grâce aux efforts d’une dizaine de groupes et de commissions. Une ligne d’écoute, animée par des militant-e-s formé-e-s, est ouverte tous les jours afin que les victimes et témoins d’actes homophobes ou transphobes puissent obtenir des informations, une écoute attentive ou faire un signalement. SOS homophobie est habilitée à se porter partie civile auprès de victimes d’actes homophobes. Nous militons auprès des pouvoirs publics et lors de différentes manifestations pour assurer l’égalité des droits des personnes LGBTI. Enfin, nous publions chaque année un rapport annuel sur l’homophobie en France.

Pourquoi un jeu des sept familles arc-en-ciel ?

Tout est parti des cerveaux en ébullition d’un petit groupe de bénévoles de la délégation Alsace, qui adorent les interventions en milieu scolaire et l’éducation populaire, et qui ont voulu développer un jeu sympa et rigolo, diffusant une autre image des familles actuelles. Puis se sont rajoutés à l’aventure tous les membres du conseil d’administration qui ont validé le projet, ainsi que les référents  de l’association en finances, communication, et coordination : un vrai travail d’équipe, avec des bénévoles dans toute la France !

Quelles étapes pour le projet ?

Pour faire aboutir le jeu des sept familles arc-en-ciel, nous avançons pas à pas :

  • Au printemps 2015, nous avons conçu le scénario du jeu, l’histoire des personnages et leur description
  • Pendant l’été, nous avons cherché des illustrateurs et illustratrices, et nous avons rencontré Isabelle Follador, dont les dessins nous ont enthousiasmé.e.s
  • Nous avons obtenu l’accord du conseil d’administration de SOS homophobie en octobre
  • Nous avons lancé notre campagne de financement telle que vous la voyez, depuis le 14 février
  • Une fois l’argent nécessaire récolté, Isabelle Follador pourra débuter la réalisation du jeu, et nous pourrons procéder à l’édition de 500 exemplaires pour commencer. Tout sera prêt pour un lancement d’ici septembre 2016.

Petite présentation d’Isabelle Follador, notre illustratrice

Vivant à Montpellier, Isabelle Follador est illustratrice dans l'âme. Elle fait partie de ces êtres humains qui ont la chance et le talent de nourrir une passion depuis leur plus tendre enfance. Elle a toujours adoré dessiner, et elle en a fait son métier. Après des études en arts appliqués et en arts plastiques, Isabelle Follador a créé son blog, poussée par ses amis, à qui elle montrait régulièrement ses dessins, et qui se disaient qu'un tel humour et qu'une telle tendresse devaient être partagés. Les internautes peuvent donc suivre, depuis huit ans, les aventures d'une nana rouquine et rigolote, mais néanmoins occupée par des sujets graves : la bière, les copines et le sexe.

En plus de son blog, Isabelle Follador publie aussi régulièrement des planches pour le magazine Grisette, et réalise des faireparts de naissance et de mariage choux à croquer.

Pourquoi le projet de jeu des sept familles lui a plu

A l'image de ses dessins, Isabelle Follador a une approche simple et juste de l'enjeu de la représentation de la diversité des familles "il est important de montrer que des différences existent, et qu'elles n'ont rien d'anormal". C'est la première fois que l'illustratrice se lance dans un projet associatif, mais pour elle, l'égalité est une valeur complètement naturelle, elle fait partie de sa façon de voir la vie. Les engagements militants de SOS homophobie et la sensibilité d'Isabelle étaient donc faits pour se croiser avec bonheur !

L'équipe a en effet adoré les personnages d'Isabelle Follador. Un trait candide, un univers joyeux et des personnages qui ne tombent jamais dans les excès de l'hyper sexualisation ni des clichés de genre, ont immédiatement emporté l'adhésion et suscité l'enthousiasme général.

A quoi va servir le financement ?

Tous les contributeurs et toutes les contributrices, quel que soit le montant de leur don, recevront notre gratitude éternelle ! 

Dans le cas où nous dépasserions la cible initiale, nous pourrons éditer davantage de jeux, à la fois pour la vente sur nos stands mais aussi dans les magasins de jouets et dans les catalogues de l'Education Nationale. Les recettes récoltées par l'association auront alors pour vocation de financer les interventions en milieu scolaire, mais aussi les autres activités de l'association (production du rapport annuel, soutien aux victimes d'homophobie...). 

Nos dépenses

Pour produire et diffuser un jeu de sept familles, trois postes de dépenses sont à prévoir.

  • 5300€ : le salaire de l’illustratrice. Isabelle Follador doit réaliser 42 cartes, 1 plaquette explicative, et une affiche du projet.
  • 2000€ : édition des jeux. Nous allons l’imprimer à 500 exemplaires pour démarrer.
  • 200€ : frais postaux, pour envoyer les jeux et des lots pour nos contributeurs et nos contributrices bien aimé-e-s !

Nos recettes

Nous avons prévu plusieurs sources de financement :

  • 500€ de dons d’associations strasbourgeoises : Festigay, qui organise la marche des visibilités, et Pélicanto, chorale LGBTI pêchue et fantasque ! Déjà récoltés !
  • 5000€ de crowdfunding
  • 2000€ de subventions à des institutions publiques et privées

Le jeu a vocation à être vendu sur nos stands, lors de nos divers événements et manifestations, à hauteur de 10€. Les recettes permettront de financer nos activités, et nos projets.

À propos du porteur de projet

Site de SOS homophobie 

Page Facebook de l'association 

Blog d'Isabelle Follador

FAQ

Poser une question Signaler ce projet