BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Faites le plein de Fantasy !

4 romans de fantasy – 4 auteurs de talents

À propos du projet

À l’occasion des 25 ans de la maison d’édition, Nestiveqnen vous a concocté une petite sélection de romans à (re)découvrir : 4 ouvrages de fantasy proposés par 4 auteurs talentueux découverts par Nesti ! Nous voulons profiter de cette campagne pour embellir ces ouvrages.

Catherine Dufour, Philippe Monot, Didier Quesne, Olivier Boile… voilà de quoi faire tourner la tête à tout bon amateur de fantasy ! Ils sont tous les 4 réunis pour vous faire découvrir (ou redécouvrir) leur dernière production.

À quoi va servir le financement ?

Pour fêter ce 25e anniversaire des éditions Nestiveqnen, nous comptons offrir ce qu’il y a de meilleur à nos romans : insertions d’illustrations, ajouts de nouvelles, refontes des textes et publications d’ouvrages inédits… Mais ajouter des illustrations et des nouvelles demande un coût financier supplémentaire qui n’était pas initialement prévu. C’est pourquoi nous avons pensé faire appel à vous pour rendre ces ouvrages encore plus riches et plus beaux !

 

« Blanche Neige et les lance-missiles » nous revient avec une version remaniée et augmentée. Nous voulons profiter de cette campagne pour ajouter des illustrations N&B des différents personnages

Réédition« Blanche Neige et les lance-missiles » un roman de fantasy humoristique de Catherine Dufour – 252 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 18€

 

Pour le recueil du truculent « Capitaine Providence » de Philippe Monot, nous aimerions ajouter des illustrations en début de nouvelles.

Inédit — « Capitaine Providence », un recueil de fantasy humoristique de Philippe Monot – 324 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 19€

 

Au roman uchronique d’Olivier Boile, « Mort et vie du sergent Trazom » – une histoire déroutante et poignante sur la vie alternative du soldat Wolfgang Mozart –, nous souhaiterions ajouter une nouvelle.

Inédit — « Vie et mort du Sergent Trazom », un roman de fantasy uchronique d'Olivier Boile – 240 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 18€

 

Au roman de Didier Quesne, « D'os et de Chair », nous souhaiterions illustrer par des miniatures N&B cette aventure épique, narrée par une orque de fantasy.

Inédit – « D'os et de chair », un roman de fantasy épique de Didier Quesne – 300 pages – moyen format (13 x 20 cm) –19€

À l’occasion de ce 25e anniversaire de la maison d’édition, nous comptons offrir ce qu’il y a de meilleur pour nos romans : insertions d’illustrations, ajouts de nouvelles, refontes des textes et publications d’ouvrages inédits… Mais ajouter des illustrations et des nouvelles demande un coût financier supplémentaire qui n’était pas initialement prévu. C’est pourquoi nous avons pensé faire appel à vous pour rendre ces ouvrages encore plus riches et plus beaux !

Aussi, si le financement participatif aboutit, les romans et recueils se verront enrichis d’illustrations originales ou de nouvelles. De plus, il permettra aux contributeurs de recevoir les ouvrages directement chez eux au moment de leur parution et d’acquérir des marque-pages exclusifs.

Nous vous avons préparé une petite sélection d'ouvrages pour chaque auteur :

  • Un ouvrage inédit ou remanié par l'auteur
  • Un ouvrage découverte pour aller plus loin

  • Réédition : « Blanche Neige et les lance-missiles » – Tome 1 de la série Quand les dieux buvaient – un roman de fantasy humoristique de Catherine Dufour – 252 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 18€

Tous les contes commencent par « il était une fois » et finissent par « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Oui mais et après ? Et si le règne de Blanche Neige avait été une horrible dictature ? Et si le miroir magique était devenu gâteux ? Et si Peau d’Âne était tombée amoureuse du prince de Cendrillon ?

Épuisé depuis plusieurs années et seulement disponible en poche, « Blanche Neige et les lance-missiles » va bénéficier, à l’occasion des 25 ans de Nesti, d’un petit coup de nettoyage : dépoussiérage, réécriture, ajout d’une préface de l’auteure, voici de quoi faire rutiler et briller cette nouvelle édition qui sera, nous l’espérons, agrémentée d’illustrations originales.

Profitez-en pour opter pour cette nouvelle édition : augmentée, remaniée et peut-être illustrée ! l’ouvrage aura une place de choix sur vos étagères ! Et offrez l’ancienne édition que vous aviez déjà : vous ferez toujours un heureux, tellement ce livre est plein de bonne humeur.

Si le financement participatif nous le permet, nous comptons ajouter une galerie de portraits des personnages truculents.

  • Découverte : « L’immortalité moins six minutes » – Tome 0 de la série Quand les dieux buvaient– un roman de fantasy humoristique de Catherine Dufour – 256 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 18€

Pour bien comprendre ce monde où les dieux sont alcooliques, nous vous proposons d’acquérir la préquelle de la série Quand les dieux buvaient : tome 0 – « L’immortalité moins six minutes ».

 

  • Inédit : « Capitaine Providence », un recueil de fantasy humoristique de Philippe Monot – 324 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 19€

« Pourtant à cette époque, Tibère Octavius Valiante dit Providence, était déjà tout sauf un pirate ordinaire. Il se montrait indifférent tant à l'iconographie qu'aux usages de son statut. Jouir du butin importait moins que l'abordage nécessaire pour l'obtenir. Le luxe, l'opulence et les richesses s'appréciaient à leur juste valeur, laquelle s'avérait toujours moindre que celle du frisson qu'occasionne le péril, comme se tenir sur un pont démâté au cœur d'une tempête nocturne. Une santé qui confinait au surnaturel le tenait à l'écart des nombreux dangers sanitaires inhérents au monde marin, du scorbut à la gangrène en passant par l'alcoolisme et l'abus de narcotiques, les mutilations, les traditionnelles diminutions anatomiques ou les virus exotiques que transmet souvent le besoin d'amour carné – lequel ne figurait pas au menu de ses prétentions. »

Des nouvelles truculentes, exaltantes, pleines de pirates et de monstres marins. Le tout servi par la plume inimitable de Philippe Monot, entre humour, érudition et évocations d’une beauté sans nom !

Si le financement nous le permet, nous comptons confier l’illustration des nouvelles à Rolland Barthélémy.

Voici une illustration que Rolland Barthélémy a esquissé, suivant les instructions de Philippe Monot, alors qu'ils travaillaient ensemble sur le recueil, avant le décès de Philippe.

  • Découverte : « Frère Aloysius et le petit Prince », un roman de fantasy humoristique de Philippe Monot – 320 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 18€

Vous ne connaissez pas le premier succès de Philippe Monot « Frère Aloysius et le petit Prince » ? Il est temps de rattraper cet oubli.

 

  • Inédit : « Mort et vie du sergent Trazom », un roman de fantasy uchronique d'Olivier Boile – 240 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 18€

Dans cet univers uchronique, le grand compositeur Wolfgang Mozart ne rencontre pas le succès : ses œuvres sont ignorées ou d’autres s’en arrogent la paternité. Une seule solution pour Mozart : s’engager dans l’armée…

Si le financement nous le permet, nous comptons ajouter la nouvelle « Il menait le Chœur des Cieux » à cette édition. Dans cette nouvelle, Mozart (encore lui) décide de quitter le Paradis où il exerce la fonction de maître du Chœur des anges et demande à revoir la Terre… Quelle drôle d’idée !

  • Découverte : « Medieval Superheroes », un roman de fantasy humoristique d'Olivier Boile – 312 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 19€

Vous êtes plutôt humour ? Découvrez « Medieval Superheroes » : quand les superhéros du XIVe siècle débarquent dans le XXIe siècle pour essayer d’y mettre un peu d’ordre…

À noter que cet ouvrage s'ouvre sur la galerie de portraits des différents super-héros de l'histoire, 8 pages de pur régal, réalisées par Alfonso Pardo Martinez.

 

  • Inédit : « D'os et de chair », un roman de fantasy épique de Didier Quesne – 300 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 19€

Une épopée épique narrée par une femelle orque, dans un monde de fantasy où les humains sont des prédateurs sans foi. Avec ce roman, nous découvrons une autre version de l'histoire racontée par la femelle orque, en complément à « De Chair et d'os » du même auteur (voir ci-dessous).

Si le financement nous le permet, nous comptons confier l’illustration de miniatures à Carolina Sans Cuende.

Voici un exemple des magnifiques miniatures de Carolina Sans Cuende (celles-ci ont été réalisées pour le roman « Le Maître-Nécromant » de Carmen Messmer).

 

  • Découverte : « De chair et d'os », un roman de fantasy épique de Didier Quesne – 372 pages – moyen format (13 x 20 cm) – 20€

Découvrez « De chair et d’os », l’autre versant de cette histoire, racontée par Yves, un humain tout à fait ordinaire du XXIe siècle qui pensait participer à un simple jeu de rôle grandeur nature… mais qui s’est retrouvé embarqué dans cette incroyable épopée…

Un peu dans la même idée que les films-miroirs de Clint Eastwood « Mémoires de nos pères » (point de vue américain) et « Lettres d'Iwo Jima » (point de vue japonais), ces deux romans-miroirs de Didier Quesne nous présentent une même aventure narrée par deux personnages que tout oppose : un humain du XXIe siècle perdu dans un monde de fantasy et une femelle orque appartenant à ce monde de fantasy.

 

 

Catherine Dufour a commencé à écrire des poèmes à l’âge de sept ans. Cinq ans plus tard, elle apprend que les poètes finissent tous trafiquants d’armes : elle jette ses poèmes et commence à écrire des nouvelles. Vingt ans et quelques prix plus tard, elle découvre Terry Pratchett : elle balance 3,5 kg de nouvelles à la poubelle et recommence tout à zéro.

En 2001, paraît son premier roman : « Blanche Neige et les lance-missiles » aux éditions Nestiveqnen. Suivront les autres volumes de sa série de fantasy humoristique Quand les dieux buvaient.

Son site :  https://kat.mecreant.org/

 

 

Après des études aux Beaux-Arts et à la Faculté de Lettres, Philippe Monot obtient un diplôme de bibliothécaire et un Deug Métier du Livre. Il sera le responsable du rayon SF / BD de la librairie Goulard, à Aix-en-Provence, pendant vingt-cinq ans.

Il est l’auteur de trois romans, dont le premier ouvrage « Frère Aloysius et le Petit Prince » est paru en 2000. Il a également dirigé une anthologie, tous publiés aux éditions Nestiveqnen.

Philippe nous a quittés le 11 juillet 2019 à Aix-en-Provence, alors qu’il travaillait sur son recueil « Capitaine Providence » et sur la suite de sa série Sardequins.

 

 

Vendeur le jour, agent secret la nuit, Olivier Boile trouve également le temps d’être passionné par la BD, la littérature et l’Histoire.

Comme beaucoup de geeks de sa génération, il s’est d’abord intéressé aux « Livres dont vous êtes le héros ». Puis, au tournant du siècle, le démon de l’écriture le saisit pour de bon, et ne le lâchera plus.

Il est l’auteur de plusieurs romans (tous parus aux éditions Nestiveqnen) et d’une centaine de nouvelles s’inscrivant dans les littératures de l’imaginaire : fantasy, fantastique, science-fiction… « Medieval Superheroes » est son premier ouvrage paru à nos éditions, c'était en 2012.

Son site internet : https://olivierboile.wordpress.com/

 

 

Chercheur et professeur de géologie à l’université de Dijon, Didier Quesne parcourt le monde à la recherche de strates (on ne sait pas trop si c’est du Cambrien ou du Trias…).

Ne se définissant pas comme un auteur, mais plutôt comme un conteur, Didier Quesne nous apprend que pour élaborer ses histoires, il s’inspire autant de ses lectures et de ses voyages que de ses réflexions. Auteur humaniste et passionné, il défend des thèmes comme la place de la femme dans la société, le rapport à l’autre ou la bestialité qui réside en chacun d’entre nous.

Il est (déjà) l’auteur de douze romans, tous parus aux éditions Nestiveqnen. Son tout premier roman « Étrangère » est paru en 2001.

 

Graphiste et Illustrateur de bandes dessinées, Rolland Barthélémy a aussi travaillé pour de nombreux magazines, dont les fameux Casus Belli, Lanfeust Mag ou Jeux & Stratégie. Lui-même rôliste, il est à l’origine de l’identité graphique de plusieurs jeux de rôles : Rêve de dragon, Ambre, Te Deum pour un Massacre…

Rolland Barthélémy et Philippe Monot s’étaient rencontrés à Aix-en-Provence pour parler de « Capitaine Providence ». Tous les deux rôlistes, ils appréciaient mutuellement leur travail. Rolland dispose des descriptions (personnages et monde) pour pouvoir mener à bien ce travail d’illustration, malgré la disparition de Philippe.

Ce serait un parfait hommage que nous pourrions rendre à Philippe : réaliser l’ouvrage comme il l’imaginait !

Essai réalisé par Rolland Barthélémy pour la nouvelle « L'Évangile selon Providence » de Philippe Monot

 

Son trait délicat et minutieux, magnifié par sa connaissance parfaite de l’Art Nouveau, fait que chaque œuvre de Carolina Sans Cuende se transforme en petits bijoux de fantasy.

Elle sait mieux que quiconque rendre les modèles féminins, comme le prouve la magnifique couverture réalisée pour « Le Maître-Nécromant » de Carmen Messmer. Elle a même relevé le défi de rendre belle une orque de fantasy pour la couverture de « D'os et de chair » de Didier Quesne. Une véritable gageure !

Carolina Sans Cuende vit en Espagne, à Barcelone. En plus de l’illustration, elle excelle dans l’émail et la création de bijoux.

Voici l'esquisse de la couverture qu'elle est en train de réaliser :

Voici quelques exemples de miniatures qu'elle a réalisées pour « Le Maître-Nécromant » du roman de Carmen Messmer :

À propos du porteur de projet

Nestiveqnen est une maison d’édition spécialisée dans les littératures de l’imaginaire (S-F, fantastique et fantasy).

Fondée en 1994 (et oui ! Il y a 25 ans !) à Villeurbanne, Nestiveqnen a fait ses premières armes dans la publication de jeux de rôle (scénarios, livres de règles, aides de jeu sous la forme de romans). Entourée d’auteurs et de scénaristes talentueux, la société a opéré un changement de politique éditoriale pour axer ses activités sur le roman et la revue.

En 1999, naissait la collection de romans et d’anthologies grand format consacrée aux « littératures de l’imaginaire » : science-fiction, fantasy et fantastique, et en 2000, la revue Faeries, première revue consacrée exclusivement à la fantasy.

En 2003, après un détour par la capitale, Nestiveqnen s’installe à Aix-en-Provence.

À ce jour, Nestiveqnen comptabilise environ 230 titres dans des domaines aussi variés que les jeux de rôles, les romans, les revues, les calendriers ou les livres d’art.

Share Suivez-nous