BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Expo à New York "La guerre des Fées"

Une expo pour illustrer l'entrée en guerre des fées contre les hommes, pour les sauver...

À propos du projet

Le projet :

Grâce au soutiens que vous m'apporterez, voici un aperçu des toiles que je pourrais exposer à l'Agora Gallery à New-York.

Je vous explique plus bas les origines de ce projet, les raisons du choix de ce thème, quelques explications à propos du style que j'emplois, qui je suis, et ce que je vous propose en échange de votre soutiens...

tarpons(cliquez l'image pour agrandir) "New Tarpons" Acrylic sur toile 92cm / 73 cm

torchades(cliquez l'image pour agrandir)  "Torchadés" Acrylic sur toile 100 cm / 82 cm

fou(cliquez l'image pour agrandir)  "La fée et le Fou" Acrylic sur toile 73 cm / 60 cm

poubelle(cliquez l'image pour agrandir)  "Mer poubelle" Acrylic sur toile 73 cm / 60 cm

j’ai soumis un portfolio de mes œuvres à l’Agora Gallery,  qui les a retenues, et me propose d’exposer.

L’expo va durer 3 semaines. Les artistes doivent payer la location de l'espace et l'installation ainsi que des frais de représentation pour les services publicitaires et promotionnels assurés par la galerie. Le niveau de promotion, dans les magazines et sur le web, est élevé!
   (- un listing dans les revues- annonces publicitaires - communiqués de presse- cartes postales- marketing d’art- présentation aux clients- relation publique personnalisée- souscriptions auprès de musées- annonces sur Internet- participation à une exposition collective- vernissage d'ouverture- parution en ligne sur les sites Internet du magazine et de la galerie...etc)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Pourquoi cette expo ?


  Le milieu des arts visuels à New York est immense, il comprend plus de 500 galeries de toutes sortes, fréquentées par les professionnels, collectionneurs et amateurs du monde entier. La compétition est très forte, pour percer ce marché!
J’ai la chance d’avoir été repéré par le NY Arts Magazine , c’est une des plus importantes revues d’art sur New York. Il me propose de participer à une expo à Brodway (!!!) dans sa galerie, la Brodway Gallery.
Cependant, c'est une expo de groupe, et je ne pourrais présenter qu’une seule toile... Cela fait beaucoup de frais pour une seule toile.

Alors, encouragé par l’invitation du NY Arts Magazine, j'ai donc cherché à exposer dans une autre galerie.

J’ai beaucoup entendu parler de l’Agora Gallery qui propose aussi des expos de groupe. On peut lire au sujet de cette galerie... "exposer à L’Agora Gallery est un must pour un artiste". J’ai soumis un portfolio à l’Agora Gallery, qui les a retenues, et me propose d’exposer.

Je ne pourrais participer aux deux expos, (Broadway et Agora) d’autant que les dates ne correspondront pas... 
Alors, j’ai choisi l’Agora Gallery qui va me permettre de présenter au minimum 4 toiles, les frais sont  importants, mais cette galerie est très fréquentée, et j’ai plus de chance d'intéresser d’autres galeries.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

L’inspiration de mes toiles :

Le thème (l’origine du message) :

La planète est en danger! Tout le monde s’accorde à le dire. Pollutions, destructions, exterminations, surexploitation, déchets, etc...

bandeau

"L'homme est un danger pour l'homme", c’est bien connu!
 Et il est effectivement son principal prédateur et aussi celui qui détruit son propre cadre de vie.
 L'homme est le seul animal sur terre à détruire son habitat.
Il détruit les forêts, la mer, les insectes ... Le problème est qu'il ne pense pas que la forêt et la mer lui fournissent l'oxygène dont il a besoin et que ce sont des régulateurs de pollution.

L'apprenti sorcier est-il en train de laisser s'emballer la machine...
 Le point de non-retour a-t-il été atteint???

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Le message ( ce que racontent mes peintures ) :


  C’est cet homme qui est un danger pour lui-même qui me fascine...
Mais les images de ses actes de violence ou de destruction sont abondamment traités en photographie... J’avais envie de tenter une autre approche que celle du simple “témoin visuel”.
Une démarche plus à la façon des peintres narratifs du XV eme siècle, qui transposaient l’histoire sainte dans l’histoire contemporaine, en exaltant les événements de l’Évangile dans une atmosphère de splendeur chevaleresque...
Ma démarche est aussi en accord avec celle apparue dans les années 60, “la Figuration narrative”. Les peintres s’intéressent aux mythologies quotidiennes (politiques, sociales, morales) et traitent la narration de manière singulière : s’inspirant d’ images véhiculées par la presse, le ciné, la pub ou la bande dessinée...

J’aime explorer les ressources de la narration, en empruntant souvent la voie de la fiction.

“Mes dernières toiles mêlent donc les fées aux destructions causées par les humains.”

Elles tentent d’intervenir, mais certaines se laissent aussi prendre aux pièges que semblent avoir tendu les hommes. Le message est clair, “ les fées sont en danger! ”.

Pourtant, les fées sont connues pour leurs pouvoirs surnaturels...  dont l’instrument a toujours été la baguette magique.
Les pouvoirs de cette baguette magique semblent s’être amenuisés... Les fées l’ont remplacé par une épée.
Serait-ce la preuve que le point de non-retour a été atteint ???

Les petites fées sont dorénavant entrées en guerre, et leur premier combat va être livré pour la sauvegarde des océans.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Pourquoi les fées ont-elles choisi la mer pour premier combat?

Parce qu’il y a 3,5 milliards d’années, la vie est apparue en mer. Et l’homme qui lui, apparaît il y a à peine 3,5 millions d’années, ne s’en rappelle déjà plus...

Force est de constater, qu’entre l’Homme et la Mer, il y a hélas, une incroyable histoire de désamour! La preuve absolue en est que nous avons moins investi dans la recherche océanographique depuis notre apparition sur terre, qu’en quelques années pour les premiers pas sur la lune de Messieurs Neil Armstrong et Buzz Aldrin à bord d’Apollo 11.

Je voudrais citer ces quelques lignes de Joseph Conrad.

“Le Miroir de la Mer”

Malgré tout ce qui a été dit de l’amour que certaines natures ont – du rivage – professé ressentir pour elle; malgré qu’on l’ait tant de fois célébrée en prose comme en vers, la mer n’a jamais été une amie pour l’homme…
Impénétrable et sans cœur, la mer n’a rien livré d’elle-même à ceux qui ont brigué ses précaires faveurs. Différente en cela de la terre, elle ne peut être subjuguée au prix d’aucune patience et d’aucun effort. Malgré sa fascination qui a fait de tant d’hommes la proie d’une mort violente, son immensité n’a jamais été aimée comme l’ont été les montagnes, les plaines et même le désert…

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon Style :
Mon style est depuis toujours très narratif et réaliste. Si j’ai décidé, dernièrement, d’introduire des fées dans mes toiles, c’est pour donner plus de force aux thèmes que j’aborde. Le réalisme de ma peinture contraste avec le monde d’illusion dans lequel on a l’habitude de rencontrer les fées. 
La féerie, mêlée à mon style réaliste, permet d'échapper à une trop grande dramaturgie. On se sent, bien sûr, plongé dans un univers proche des dessins animés ou d’illustration de conte pour enfants, mais le sens profond de ce que je montre est cependant grave et bien loin de la magie du monde des fées.

Mon travail en cours :
Le thème de la toile à laquelle je travaille en ce moment est “Une petite sirène est morte”... 
Prisonnière d’un filet dérivant et échouée sur le rivage. Deux petites fées, qui ont tenté en vain de la sauver, se lamentent à ses côtés. Les fées ont revêtu des costumes de guerrières. La magie ne fonctionne plus, le temps du combat est arrivé.

sword

(La toile est en cours, il n'y a pas encore de photos de grande taille.)


Le thème de la toile suivante sera : “Marée noire”. Une petite fée, qui tentait de venir en aide à un bel oiseau de mer englué dans la masse visqueuse et noire, vient de se laisser, elle aussi, prendre au piège. On sent qu’elle et l’oiseau ne pourront s’échapper... Il est trop tard.
J’ai toujours trouvé très expressives, ces images d’oiseaux, condamnés, prisonniers de ces nappes noires et  nauséabondes. Je n’imagine cependant pas une toile représentant cela. Des photos sont plus appropriées.


Mes petites fées permettent de “lire” ces images différemment. Mes peintures nous extraient de l’illusion des contes, et la toile nous parle... différemment.

Alors, bien sûr, tout cela est si peu contre cette violence, ces destructions... mais je me dis que mes toiles  parlent à ceux qui les contemplent, et que "mot" après "mot"... ne dit-on pas que "les petits ruisseaux forment les grandes rivières"...

... Votre soutient va permettre à mes toiles d'aller "parler" à New-York... et peut-être ailleurs...

A quoi va servir le financement ?

 L'expo va durer 3 semaines.

Les artistes doivent payer des frais de représentation pour les services publicitaires et promotionnels assurés par la galerie. Le niveau de promotion est élevé!
Je présente plus bas le détail des différents services proposés.
La galerie propose 3 forfaits. Basic, Standard, et Premium.
Ces forfaits proposent différentes surfaces d’exposition. 


La formule “Basic” est la plus abordable 2400 €, et me permet de présenter 4 toiles.

C’est une chance exceptionnelle qui m’est offerte! Malheureusement, ma situation financière actuelle ne me permet pas de payer les frais demandés, ni l’hébergement voyage etc... Je me suis consacré uniquement à ma peinture ces derniers mois, et je n’ai pas fait de ventes...
Vous pouvez avoir un aperçu de cette galerie sur son site http://www.agora-gallery.com

Le budget total est de 4900 €

Il servira à :
    •    principalement la location de l'espace et l'installation (éclairage)
    •    l'essentiel de la communication sera normalement fait par l'organisateur du salon.
    •    transport des oeuvres (aller et retour) et formalités douanières
    •    billet avion
    •    Logement sur place

Aidez moi à réunir ce budget pour que je participe à cette expo, et pour que l’on sache que les petites fées ont commencé à livrer ce combat!

Grâce à vous, mon projet peut se concrétiser, et je compte bien vous remercier le mieux possible. 
Bien entendu, vous serez les premiers bénéficiaires.
Vos participations seront suivie d'une rétribution de qualité et de valeur.
Les tirages sont faits sur des supports de grande qualité. Que ce soit sur papier d’art ou sur toile. Je veille à ce que le résultat soit le plus fidèle possible avec les originaux.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

+++ LES BONUS +++

Chaque soutient, quelqu'en soit le montant
(de 5 à 1000€), recevra en supplément des contreparties que je propose, les bonus suivants!

+ Une dédicace personnalisée  (envoyer votre nom par mail) au dos de chaque reproduction, print, poster ou repro sur toile.

+ Votre nom cité en tant que partenaire sur mon blog, mon site, et la page FaceBook (si vous le désirez)

+ une carte d'invitation à l'exposition

+ Vous  avez envoyé une promesse de soutient à mon projet, et vous êtes peut-être peintre débutant. Vous aimeriez avoir un avis sur votre travail, ou des conseils pour établir vos prix, ou bien d’autres conseils (techniques, idées, materiel, etc)
La communication entre artistes est toujours intéressante et formatrice. Posez moi vos questions par mail, et je m’engage à y répondre.
Bien sûr, je ne peux pas m’engager à répondre 40 pages à chaque demande! Mais je ferais de mon mieux pour que vous soyez satisfaits de cette correspondance.

À propos du porteur de projet

Rémy-Laurent Kraft - Artiste peintre

papouf
" Toujours prêt à défendre ce en quoi je crois, ne serait-ce qu'avec une simple brosse! "

Vous pouvez faire une petite visite à mon site. 

- Dans la partie “GALERY” vous pourrez y découvrir quelques unes de mes toiles.

- Dans la partie “BOOK” vous pourrez voir mes principales expos et récompenses dans différents salons.

Je suis né en Algérie en 1953. Mes parents, comme beaucoup de “Pieds Noirs” d’origine modeste ont fuit ce pays au moment de l’indépendance, j’avais neuf ans.
Depuis cette époque, je me sent un “exilé”...
Cette époque a laissé en moi l’étrange impression d’un immense vide, mais aussi celle de posséder une sorte de chapeau de magicien duquel sortent continuellement des souvenirs, des images, odeurs, bruits...
C’est cet étrange “contraste” qui me guide sans cesse. Il est un des “outils” qui m’aident à combler ce vide qu’a créé l’exil.

Cette notion de “contraste” est indissociable de mes créations, et de ma vie même.
Je ne peux nier l'influence qu’ont eu mon passé, et cette guerre que j’ai connu très jeune. Ça n’est donc pas un hasard si les thèmes que je traite en peinture parlent directement ou indirectement de la violence des hommes. Ça n’est, bien sûr, pas aisé. 
Le Flamenco et la corrida qui ont été un de mes thèmes, illustrent bien ce travail. L’esthétique et la magnificence des costumes ne sont là que pour habiller, “maquiller” cette violence si profondément ancré dans la culture des hommes.

Le thème des fées prend la suite... Avec toujours cette gravité qui contraste avec la “fantaisie” du sujet peint.