BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Accès aux études pour les Touaregs au Niger

Après notre création en 2000 d'une école primaire en brousse... les premiers élèves passent leur bac

  • PRECISION

    L'adresse des contributeurs peut être envoyée tranquillement comme message, puisqu'ils sont réservés à IMANE et non  publics (les commentaires par contre le sont sur le site).

    Cordiales salutations,

    Françoise Tüscher

  • ADRESSES POUR RECUS FISCAUX ET CONTREPARTIES

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • UN GRAND MERCI A TOUS LES CONTRIBUTEURS !!!

    Les responsables de l'association Imane, les adhérents de longue date, mais surtout les étudiants touaregs vous sont reconnaissants de leur permettre d'avancer collectivement vers une appropriation de la culture.

    Vous recevrez en janvier les contreparties que vous avez demandées.

    Mais en attendant, voici des NOUVELLES DE LA REALISATION DU PROJET : des étudiants déja bacheliers à Agadez et Niamey ont commencé le travail d'enquête sur les formations après le lycée. Ils sont en train de réunir les données sur la base de leur propre expérience quand ils ont cherché à faire des études supérieures ou professionnelles, ils font circuler les informations en réseau, s'informent auprès des canaux officiels et travaillent aussi dans les cafés internet pour les quelques informations qu'on y peut trouver.

  • MERCI, PREMIER OBJECTIF ATTEINT, ON PEUT AMORCER LE DEUXIEME;;;

    Comme je l'explique dans le projet, si nous dépassons les 3 000 €, nous pourrons aussi verser de petites bourses d'études aux étudiants du supérieur (licence et maîtrise) et donner à ces étudiants plus âgés des moyens pour suivre personnellement les plus jeunes dans leur orientation.

    Pour vous remercier, voici des femmes d'Agadez qui chantent et un garçon qui danse pour faire faire sa cour à une fille:

  • NOUS SOMMES ENCORE PLUS PROCHES DU BUT !

    87% = nous allons y arriver !!  Avec un petit coup de pouce de votre part, peut-être un envoi à quelques amis autour de vous, c'est plus sûr...

    Nous serons très heureux d'envoyer la bonne nouvelle aux responsables du projet là-bas, aux collégiens et lycéens et aux jeunes plus âgés mobillisés aussi. En retour, nous vous enverrons de leurs nouvelles.

    Nous bénéficions à Paris de l'aide d'un étudiant, Mohamed, originaire de Goffat (où est née notre école primaire de brousse) : il est inscrit en Master 1 de Paléontologie au Museum d'Histoire Naturelle, après avoir passé plusieurs licences à Niamey. 

    Il aimerait pouvoir enseigner à la future université d'Agadez ou travailler avec les équipes internationales qui viennent faire des fouilles dans le désert du Nord Niger.

    Grâce à lui, nous arrivons à garder des contacts personnalisés avec les plus jeunes, collégiens, lycéens ou déja engagés dans des études professionnelles. Mohamed est aussi l'initiateur du Festival de la Jeunesse d'Agadez...

    Sur cette photo, on le voit avec sa gandoura bleue et lunettes de soleil pendans ses études de géologie au Niger.

    Il sera présent dans les prochaines réunions d'adhérents et sympathisants à Paris.

    Il sera aussi à Gap fin décembre, si quelques-uns du coin souhaitent discuter avec lui, n'hésitez pas à me le demander.

    A bientôt, cordiales salutations,

    Françoise