BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Etude Vernis sans PE (perturbateurs endocriniens)

Analyse 12 marques de vernis pour comparer leur effet sur la santé

À propos du projet

Découvrons les marques de vernis à ongles ayant le moins d'effet sur la santé et faisons bouger le monde de ces petits flacons, mignons mais loin d'être innofensifs pour pouvoir continuer à en porter s'en être préoccupée.

1 femme sur 4 met du vernis régulièrement, ce qui fait que nous avons tous dans notre entourage (famille, amis ou collègue) une personne qui utilise du vernis à ongles. Nous voyons même de jeunes adolescentes ou des petites filles avoir leur propre flacon pour un usage fréquent.

Des marques se spécialisent pour proposer des gammes de vernis enfant ou bien encore « compatible avec la grossesse » ; mais savons-nous vraiment ce qu'il y a dans nos vernis à ongles ?

SAVONS NOUS QUEL EFFET LE VERNIS A SUR NOUS OU NOS ENFANTS ?

Le projet d'étude #vernissansPE a pour objectif d'évaluer l'effet des vernis à ongles sur la santé.

Envie de continuer à mettre du vernis et d'arborer des ongles colorés ? Pour vous la manucure c'est un moment détente ou d'échange entre amies ? Un chouchoutage bien mérité ou encore un attrait féminin que vous ne souhaitez pas arrêter ?

Bonne nouvelle ! Une méthode d'analyse nous permet de savoir si un cosmétique a des effets sur notre système hormonal. Il s'agit du test OEDT développé par le laboratoire Ephyla avec l'Université de Bretagne Sud.

Nous sommes là pour faire ressortir les meilleures alternatives, en espérant qu'une partie des marques analysées ne présente aucun effet perturbateur endocrinien. Ainsi, en encourageant et en soutenant les meilleures marques, le consommateur mais également le marché des vernis à ongles pourront évoluer vers des formules plus respectueuses de la santé et de l'environnement.

Problématique

Avez vous déjà essayé de lire l'étiquette sur vos flacons de vernis?

Avez-vous déjà remis en question ou cherché des réponses sur la composition des vernis qui sont sur le marché?

Le vernis à ongles est à la fois le pire cosmétique et le moins bien renseigné. Dès l'ouverture du flacon, nous sentons déjà la chimie lourde et le peu d'études existantes viennent attester que nos laques sont la bête noire de notre trousse de beauté.

Le manque d'information scientifique sur le sujet fait qu'il y a peu de médias et journalistes qui peuvent relayer l'information. Sans information que peuvent-ils bien dire ?

Un problème d'étiquette... et de revendications

Sur cette image composée de logos, saurez-vous reconnaître quels sont les logos rattachés à des organismes sérieux et indépendants, de ceux dessinés par le graphiste et le responsable communication ?

Sachez que les seuls labels officiels sont les labels bio allemands BDIH et Natrue, la mention Slow Cosmétique, celui concernant le test sur animaux, le "cruelty free & vegan" et logo inflammable (obligatoire pour les vernis laques). Tout le reste est de l'auto-proclamation qui n'est vérifiée que si l'envie prends à certains journalistes ou organismes de vérifier ces revendications. Dans ce visuel, seulement 6 logos sont gage de sérieux et d'indépendance sur 15, et il en existe justement de nombreux autres aussi variés que non examinés.

Le visuel et le paragraphe précédent concernent uniquement les logos et labels apposés sur les vernis à ongles; Cela ne concerne pas le monde des cosmétiques d'hygiène et maquillage visage où il est plus facile de trouver des produits certifiés par des labels officiels comme Cosmebio, Demeter, Nature et Progrès etc

Solution- Prendre les choses en main

J'ai décidé de mettre en place cette étude avec une équipe d'experts mais aussi avec vous, nous, ensemble.

La science participative se développe et ses outils avec. Dans ce cas précis, deux outils simple mais efficaces que sont le sondage et le financement participatif.

Pouvoir acheter et consommer ces flacons en connaissance de cause


L'étude vernissansPE va apporter des réponses scientifiques à ce vide sur la thématique des vernis à ongles; Les résultats de l'étude vont apporter des réponses à nos questions; pour nous aider dans notre démarche d'achat que ce soit pour acheter pour soi-même ou pour offrir. Nous aurons la possibilité de connaître des vernis à ongles sans perturbateurs endocriniens oestrogénique.



Cette étude a également vocation à montrer notre intérêt aux industriels, législateurs et médias, chacun ayant son rôle à jouer pour faire bouger les produits, les lois et l'accès à l'information!

Méthode

Cette campagne va financer l'analyse en laboratoire de minimum 12 marques de vernis à ongles afin de savoir si ces différents flacons ont un effet perturbateur endocrinien lorsqu'on les applique sur nous.

La méthodologie OEDT (Oestrogenic Endocrin Disruptor Test ) signifie: Test de Perturbateur Endocrinien Oestrogénique

Le test est même assez précis pour nous détailler si:
-l'effet est oestrogénique, anti-oestrogénique ou compétiteur
-l'effet est nul, faible, modéré ou fort

3 catégories représentant différentes familles de formulation vont permettre de comparer les effets et de peut-être interpréter des effets selon la liste des listes d 'ingrédients

Solidarité

Pensez à vos proches qui pourraient utiliser ces résultats pour les aider à se protéger des perturbateurs endocriniens. Que vous portiez du vernis ou non, en finançant l'étude vous aidez ces personnes à qui vous tenez ainsi que de nombreuses autres.

Pensez également à toutes ces femmes qui portent ou utilisent du vernis à ongle tous les jours du fait de leur travail. Cela concerne les manucuristes évidemment mais également la majorité des femmes qui travaillent dans l'accueil (hôtesses de l'air, hôtesse événementiel, vendeuses, etc).

Ces personnes sont par leur métier, obligées de porter et/ou de manipuler du vernis à ongles.

Cette étude est l'occasion de montrer ce à quoi elles sont exposées et d'ainsi faire bouger le marché.

Femmes enceintes/ Femme atteintes du cancer

La grossesse est une période très sensible à bien des égards,

"Il existe une fenêtre de sensibilité bien précise au cours du 1er trimestre de développement du fœtus pendant laquelle l'exposition simultanée à des doses faibles de plusieurs perturbateurs endocriniens, laisse entrevoir un risque pour le futur appareil génital et reproducteur de l'enfant", précise Bernard Jégou, directeur de l'Irset, chercheur Inserm, directeur de la recherche de l'Ecole des Hautes études en santé publique

Les marques savent que les femmes souhaitent faire particulièrement attention pour leur bébé et font état de compositions « allégées » en toxines ou bien même un positionnement « compatible pour la grossesse » prétenduemment  sûr pour les femmes enceintes. Là encore, nous restons dans le déclaratif et aucune preuve ou étude n'est venue réellement rassurer sur l'usage des vernis pendant cette période.

Le cancer est un fléau malheureusement de plus en plus répandu et même si les éléments cancérigènes et plus risqués ont été retirés des vernis (tout du moins de la législation), nous en sommes encore aujourd'hui à évaluer l'effet des perturbateurs endocriniens. Cela dit, nous savons déjà que les perturbateurs endocriniens peuvent induire un cancer, alors autant les détecter et les éviter le plus tôt possible.

L'objectif est mettre en avant ce qu'il se fait de mieux afin d'écarter les alternatives plus risquées.

Programme calendrier

Juin à Septembre a eu lieu un grand sondage pour récolter l'avis des participantes, il y a eu plus de 500 personnes qui ont voté pour les marques qu'elles souhaitaient voir analysées.

Octobre sert à récolter le budget nécessaire pour financer l'étude et ainsi payer le laboratoire d'analyse spécialisé dans les perturbateurs endocriniens.

Novembre, les vernis seront envoyés, analysés et les résultats seront dévoilés pour la fin du mois.

Ensuite ? Vous pourrez faire vos achats de noël avec des informations concrètes. Si vous aviez prévu d'offrir un coffret vernis, vous saurez réellement ce que contient votre cadeau.

Evidemment la portée et l'utilité de ces résultats va bien au delà de vos emplettes de fin d'année. Les résultats vous serviront de guide d'achat.

Si la collecte est un succès nous pouvons imaginer évaluer les vernis à ongles sur d'autres effets que les perturbateurs endocriniens oestrogéniques ou étendre l'analyse aux dissolvants, crèmes pour les mains ou soin des cuticules. A vous de nous dire si cela vous intéresse ! 

A quoi va servir le financement ?

La majeure partie des 6 000€ va financer le laboratoire d'analyse Ephyla.

Les frais annexes sont la commission Ulule, les taxes, la communication, les produits et leur envoi.

Marques à analyser

Ces 12 marques réparties en 3 catégories ont été choisies via un sondage qui a eu lieu de Juin à Septembre avec plus de 500 participantes. Les résultats ont été pondérés par l'équipe scientifique pour avoir une représentativité des sous catégories de formulation.


Vernis laques conventionnels

1er      O.P.I
2ème  Kiko
3ème  Yves Rocher
4ème  Essie


Vernis bio/ bio-sourcés et issus de marque bio

1er     Aroma-Zone
2ème Boho
3ème Avril
4ème Logona


Vernis à base d'eau

1er      Claire's
2ème  Suncoat
3ème  Acquarella
4ème  SOPHi

Vous utilisez une ou plusieurs de ces marques? Tant mieux pour vous, les résultats seront disponibles à partir de fin Novembre 2017.

Vous n'en connaissez pas beaucoup? Surtout dans la catégorie bio ou à base d'eau?

Je vous invite à consulter ces articles du blog:

-Explication des 3 catégories
-Comparaison vernis laque/ vernis à l'eau
-Les vernis à l'eau durables pour adulte
-Vernis à l'eau qu'est-ce que c'est?
-Le retour du vernis bio avec Logona

Et si nous dépassons le budget ?

Génial !! De nouvelles marques pourront être analysées, ce qui sera intéressant pour vous et améliorera l'intérêt et la crédibilité scientifique. A chaque tranche de 400€ supplémentaire récolté, nous ajouterons une marque ou une teinte en plus dans l'analyse.

Si vous n'aviez pas retrouvé votre marque préférée dans les 12 marques sélectionnées vous aurez peut-être la bonne surprise de la retrouver finalement analysée.

Suivez donc l'actualité de l'étude.

Contreparties

Il y a volontairement aucun vernis à ongles parmi les contreparties pour l'indépendance de l'étude et pour que les personnes qui ne portent pas de vernis puissent contribuer. Hommes et femmes peuvent trouver leur bonheur dans les contributions, il y a même des produits pour bébé.

Une partie des contributions aura lieu sur Paris et sera donc disponible pour les personnes de l'Ile de France, à moins que vous vous déplaciez sur la capitale.

Il est possible de prendre à la fois la soirée des résultats et une autre contribution que vous pourrez récupérer lors de cette soirée (sauf contrepartie événementielle).

À propos du porteur de projet

Cécilia a créé « C'est s'il y a » il y a 5 ans suite à la recherche d'informations sur la composition des vernis à ongles. Elle s'est alors rendue compte de la rareté de ces informations, notamment scientifiques. Pourtant son intérêt est né lors de l'explosion des décorations des ongles (nail art) qui a au même moment augmenté le nombre de vernis par personne et l'âge de départ pour l'usage régulier des vernis à ongles de plus en plus jeune.

Intéressée par les sciences et l'art, elle souhaite mettre à profit ses connaissances et sa méthodologie pour aider les femmes dans leur consommation des vernis et du soin des mains.

Le blog , né en 2013 a pour but de donner des informations et des solutions pour réduire l'impact des manucures et du soin des mains sur la santé et l'environnement. Actuellement, c'est le seul site francophone spécialisé dans cette approche éthique des vernis, accessoires et autres produits cosmétiques pour mains et ongles.

Actions menées

Cécilia a animé plusieurs ateliers et prises de paroles pour présenter l'impact des vernis à ongles, comparer les marques et proposer des solutions dans la limites des informations disponibles. C'est pour pouvoir apporter de nouvelles informations et s'appuyer sur des éléments fiables que Cécilia a mis en place ce projet.


Salon Bien-être et médecine - Janvier 2017

Soyons fort(e)s pour découvrir la face cachée des vernis à ongles

L'équipe et partenaires

Le projet est mené par une équipe spécialisée dans les cosmétiques, la formulation et la cosmétologie.

Les associations Générations Cobayes et Slow Cosmétique soutiennent fortement ce projet qui rentre dans leurs objectifs de proposer des solutions aux problèmes de santé.

Découvrez les différents partenaires et leur rôle ici:

Suivre l'aventure

Vous pouvez retrouver les informations et l'actualité de l'étude sur le blog de Cestsilya. ainsi que sur les différents réseaux sociaux facebook, instagram.

FAQ