BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Aidez L’Epicier de nos Villages

Laurent à besoin de vous !!!

À propos du projet

Laurent a lâché son travail en usine pour venir en aide aux villages ruraux qui ont fermé le rideau de leur dernier commerce.

Il sillonne les petites routes de 15 communes pour aller à la rencontre des villageois.

Un vrai service à la personne pour ceux qui ne peuvent plus se déplacer. L’épicerie, les produits d’hygiène, les fruits, les légumes, le miel (en bio et en local) ; tout leur arrive désormais à domicile.

Le klaxon retentit sur la place du village, le rideau se lève sur le sourire des épiciers : et c’est encore une belle rencontre humaine et un vrai service rendu à nos villageois.

Pourtant, au bout de quelques mois, le camion ambulant de Laurent réclame des améliorations pour continuer sa mission : un réfrigérateur neuf et des linéaires d’étagères plus modernes.

Au total, un budget de 4000 € est sollicité pour mieux équiper le camion-magasin de Laurent et ne pas priver sa fidèle clientèle d’un service qui lui est déjà devenu indispensable.

A quoi va servir le financement ?

Au fil des mois, et suite aux demandes diverses de mes clients liées à leurs habitudes de consommation, il me faut donc apporter des améliorations à l’intérieur du camion :

- Installation d'étagères supplémentaires 
- Installation d'un réfrigérateur (spécial camion) 

Coût total estimé : 4000€

J’ai déjà engagé des frais pour une révision complète avec des modifications sur le groupe froid existant du camion, ce qui a engendré des dépenses non prévues sur mon budget de départ.

À propos du porteur de projet

 

Pour en savoir plus sur Laurent, le porteur de projet : 

   Avec sa formation de mécanique générale, Laurent Pérez travaille pendant 2 ans dans des entreprises issoldunoises : COMECA et SICMA. Puis il rejoint un autre secteur phare d’Issoudun, la maroquinerie (Louis Vuitton) où il travaille pendant 30 ans.


   Aujourd’hui, à 52 ans, Laurent veut changer de vie pour retrouver de vrais contacts humains, rendre service aux villages désertés par le commerce et jouer la carte d’une alimentation saine et locale.   En quelques mois, son camion est devenu un vrai lieu de rencontre et d’échanges ; un camion cependant auquel il faut apporter des améliorations (réfrigérateur, étagères…) pour que continue la belle aventure de « L’Epicerie des villages ».

https://www.facebook.com/lepiceriedesvillages/?ref=br_rs

 

Share Suivez-nous