Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

EN VRAI

court-métrage d'une vingtaine de minutes

À propos du projet

Bonjour et Bienvenue sur la cagnotte de mon court-métrage.

En un clic, un don, vous permettez à une jeune femme de réaliser son rêve: réaliser son propre court-métrage.Vos dons permettront de mener à bien mon projet. 

Chaque don est utile! Qu’il soit petit ou grand, nous attendons le vôtre avec impatience !

Afin que vous y voyez plus clair, voici le pitch du court-métrage:

Ballotté de foyers en foyers, Elias se retrouve à la rue, il assiste alors à la violente agression de Mia, une influenceuse reconnue dans le monde de la mode. 

 

Mon projet s'intitule "En Vrai". Il met en avant deux sujets d'actualité :

Tout d'abord, les jeunes qui grandissent en foyers et qui dans ce contexte, doivent évoluer. Plus jeune, j'ai cotoyé des amis issus de foyers. Pour certains, le foyer fut une issue au contexte familial toxique dans lequel ils étaient. A peine sortie de l'enfance, les jeunes de foyers rencontrent de nombreux obstacles comme la maternité dès le plus jeune âge pour les jeunes filles et d'autres tombent dans la violence et la prostitution. L'une de mes amies proche qui a grandit en foyer, m'a toujours expliqué à quel point, il est difficile de grandir et surtout de s'epanouir.

Pour me rapprocher le plus de la réalité, j'ai passé une après-midi dans un foyer en compagnie d'éducateurs afin d'oserver, de comprendre et d'échanger avec eux. 

Par la suite, aborder les influenceurs m'a paru évident car j'ai déjà collaboré avec certains d'entre eux, par conséquent je m'estimais apte à en parler.  

Pourquoi avoir décider de lier les deux milieux?

Ces deux milieux qui semblent opposés s'adressent pourtant à un même type de public: la jeunesse. Il est intéressant de se demander si la mixité sociale peut s'effectuer entre les deux mileux et surtout comment? C'est l'objectif que je me suis fixée pour ce court métrage. Mais également prouver que peu importe le milieu social dont on est issu, il n'y a pas de fatalité et qu'il est possible de rêver et de réaliser ce dont on rêve. J'ai déjà réalisé un documentaire sur cette thématique, en voici la bande annonce. 

Je suis déterminée à poursuivre sur cette voie et développer ce thème dans mon court-métrage.

Nous avons déja le soutient et la collaboration de l'Association 1000 Visages ainsi que celui de la Cité du Cinéma.

Aujourd'hui je sollicite votre aide pour permettre à ce film de se réaliser!

 

À quoi va servir le financement ?

100% d'atteinte du projet

L’équipe du tournage étant bénévole, je souhaite leur offrir les meilleures conditions de tournage. La collecte servira à financer le tournage comme la location du matériel, les costumes et accessoires, une table régie ainsi que le  défraiement de l’équipe.

 

Si on dépasse les 100%

L'argent supplémentaire permettra d’ajouter du budget pour les autres dépenses telles que:  

+ La rémunération symbolique de l'équipe 

les décors

+ La Post-Production

Les inscriptions en festivals

    J’ai pour ambition de faire vivre le film un peu partout en France et pourquoi pas en Europe à travers les festivals.

À propos du porteur de projet

Je m'appelle Eya Ayari, j'ai 18 ans et je fais du cinéma. J’ai eu la chance de débuter dans ce milieu à l'age de 15 ans à la Cité du Cinéma. 

J'ai tout d'abord commencé avec la société "Les Studios de Paris"  à la découpe numérique.Nous avons éffectués plusieurs éléments de décors pour une publicité Chanel, "Scènes de ménage" ou encore pour le dernier "Mission Impossible". 

Encore à la Cité du Cinéma, j'ai travaillé pendant plus de 3 mois  pour la société de production "Alien Production" au poste d'assistante de production. Cela m’a permis de travailler sur  plusieurs projets tels que des clips ainsi qu’un documentaire intitulé «Timeless Beauty » produit par la télévision chinoise.

J’ai suivi des cours de cinéma en classe de réalisation  auprès de l’association 1000 Visages. Association crée par la réalisatrice Houda Benyamina. De ce fait j'ai pu être assistante réalisateur sur plusieurs  clips et courts-métrages. J'ai également  participé au projet inter-résidence en tant que 1ere assistante sur le court-métrage "Déeses" réalisé par Léa Sarra.

 J’ai récemment participé en production  au tournage d’un long-métrage franco-amerciain intitulé « Stillwater » réalisé par Tom McCarthy.

Enfin, j’ai été assistante costume sur un long-métrage intitulé « Pourquoi je vis » réalisé par Laurent Tuel.

 

Share Suivez-nous