Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Entreprises Récupérées

Un documentaire animé

  • Le projet avance!

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • Un dernier MERCI !

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • Chilavert et Alé Alé

    Voici quelques photos d'une imprimerie mythique Chilavert (qui accueille en son sein un centre culturel et un collège) et du restaurant Alé ALé en pleine récupération.

    Une anecdote croustillante :

    Lors de l'occupation de Chilavert, les forces de l'ordre bloquèrent l'accès de l'usine. Par solidarité, un voisin a cassé le mur de sa chambre pour permettre aux ouvriers d'entrer dans l'usine et continuer la production.

  • MUCHAS GRACIAS !!

    Nous avons appris en pleine semaine de tournage intensive la bonne nouvelle : NOUS AVONS DÉPASSÉ LES 100% ! L'OEUF EST PLEIN !

    Et l'aventure continue pendant encore 12 jours.

    Tout ça, c'est grâce à vous contributeurs. Nous faisons et allons tout faire pour ne pas vous décevoir.

    Pour l'instant les rencontres que nous avons faites augurent de bonnes choses...

    Voici quelques photos des personnes interviewées et d'une partie abandonnée de l'usine IMPA (un lieu extraordinaire où se mèlent les machines à aplatir l'aluminium, les ateliers culturels, une université populaire,...)

  • Photos d'une usine récupérée !

    Chers contributeurs, nous avons atteint les 90 %. C'est fantastique ! Mais 6000 euros n'est vraiment que le minimum pour nous défrayer un peu et effectuer le montage. Si nous dépassions cette somme, cela nous permettrait d'enrichir le film de belles séquences animées. Si vous connaissez des gens dans votre entourage intéressés par le sujet, n'hésitez pas à leur parler de notre projet.

    LA ESPERANZA DE MONTE GRANDE

    Les ouvriers de La Esperanza de Monte Grande ont accepté de répondre à nos questions. Cette usine qui produit des extracteurs d'air est tombée en faillite en 2009. Les salariés ont alors décidé de reprendre l'usine en s'organisant sous forme de coopérative. Après quelques années très difficiles, ils ont réussi à faire repartir leur entreprise et pour rien au monde, ils ne travailleraient à nouveau pour un patron.