Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Entre nos lèvres

Un podcast qui raconte les vraies histoires autour de la sexualité (mais pas que).

  • Petit update post-confinement.

    Notre dernière news ici date d'il y a quelques temps déjà (on sait, pardon), mais comme vous devez vous en doutez si vous n'étiez pas en pleine hibernation au fin fond d’une grotte ou en retraite spirituelle dans le désert de Gobi, nous avons quelque peu été coupées dans notre élan. #PasMerciLeVirus

    On était pile-poil sur le point d’aller récupérer nos bougies, quand le confinement a été instauré, et n'avons donc : 1. Pas pu aller récupérer nos bougies (forcément). 2. Pas voulu saturer la Poste ou prendre le risque que vos colis soient perdus — dans l’hypothèse où nous aurions été des ouf hors-la-loi-briseuses-de-confinement pour aller chercher des bougies, ce que nous avons sagement décidé de ne pas faire. Cependant — et le suspense ne sera que de courte durée puisque vous voyez très probablement déjà la photo — aussitôt le confinement levé, aussitôt les bougies récupérées (réflexe plus rapide que celui de Pavlov, c’est qu’on avait hâte). Bref, toutes vos contreparties sont dorénavant bien au chaud chez nous, et nous vous les enverrons au fur et à mesure quand la situation nous le permettra (ça aussi, on a hâte).

    On pense aussi beaucoup à vous rencontrer dans Paris (dans un bel endroit ouvert, histoire de respecter les distances de sécurité et vous faire des bisous de loin) pour discuter avec vous et vous remettre vos cadeaux en avant-première et en mains propres (désinfectées même), pour celles et ceux que ça intéresserait. 

    Malgré tout, si nous n'avons pas pu avancer sur les envois, on a travaillé sur un autre projet dont on vous parlait lors de notre campagne Ulule : les épisodes bonus ! De ce confinement, est née notre petite boîte vocale et sa première série : "Entre nos murs". Une série de trois épisodes où nos auditrices et auditeurs se sont confié.e.s à leurs dictaphones pour nous raconter leur rapport à l’amour, au sexe et l’intimité durant cette période. Et on en est hyper fières ! Note : Pour les écouter, cliquez sur ce lien !

    On vous embrasse très fort et on vous dit à très vite,

    Céline & Margaux

  • Choisissez la bougie !

    On va (essayer de) faire court — pour une fois — on vous envoie cette news pour : 1. Vous tenir au courant de la production de vos contreparties. 2. Vous faire choisir entre deux motifs pour la bougie. On s’est dit que ce serait chouette de vous faire participer ! Pour elle (la bougie, donc), on avait plusieurs idées : une qui reprenait les codes de la papeterie avec notre éternel fond beige et ses aplats de couleurs en peinture, une autre sur notre tout aussi éternel fond carmin avec un de nos dessins — et quand même un peu de peinture.

    Du coup (on fait partie des ces gens qui disent beaucoup "du coup" — pardon), on vous présente ces deux idées, et vous pouvez voter. Note #1 : Les motifs que vous voyez ci-dessous sont comme des bandes qui viendront habiller la bougie, l’encercler (ça va tout autour quoi). Note #2 : Voici le lien pour voter !

    Note #3 : On a lancé et receptionné la production de toutes les autres contreparties ! Il ne nous manque plus qu’à produire la bougie (qui trouvera par ailleurs aussi sa place sur notre future boutique en ligne) et à écrire 1 286 cartes à la main, à peu près — oui, on tient à vous écrire des petits mots à la main. Note #4 : On est aussi en train de préparer la soirée de remerciements qui devrait avoir lieu au mois de mars, et vos contreparties devraient arriver dans ces eaux-là également ! On a hâte. Note #5 : On finit souvent nos textes par "On a hâte".

    On vous aime et à très vite,

    Céline & Margaux

  • Une to-do longue comme le bras (et de l’amour, beaucoup).

    Déjà, pour commencer, on vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse année 2020 (wokay, on a 13 jours de retard, mais techniquement on a tout le mois de janvier — il nous semble). Ensuite, on tenait une nouvelle (énième) fois à vous remercier pour tout ce que vous nous avez permis de faire ces dernières semaines. Sachez qu’il n’y a pas une seule fois où on utilise notre CB pour faire grandir le projet où l’on ne remercie pas les 1 524 contributeurs.rices/l’univers/les astres et les planètes (on est dans notre période astrologie un peu) et on en passe. Mais bref, sans plus tarder, pour vous tenir un peu au courant de ce qui s’est passé côté coulisses chez ENL, depuis la collecte, on a :

    • Acheté le nouvel ordinateur.
    • Pleuré de joie en le déballant, surtout.
    • Dansé, aussi.
    • Acheté le matos pour les enregistrements — aka trois micros de la mort qui tue et un super enregistreur avec plein de boutons (même qu'on a mis toute une journée à comprendre comment ça marchait).

    • Trouvé qu'on commençait à ressembler à des pros.
    • Enregistré plusieurs nouveaux épisodes avec le matos de la mort qui tue.
    • Créé une adresse mail spécialement pour recruter.
    • Réalisé qu'on devenait grandes.
    • Créé une fiche de poste (ou plutôt l'équivalent d'un demi-bouquin de Proust) pour trouver la perle.
    • Trouvé DES perles (Claire, Guillaume, on vous aime).
    • Dansé, encore.
    • Publié deux nouveaux épisodes, ceux de Carline et Albane, qu’on aime d’amour. 

    • Prévu d’enregistrer le 5 décembre.
    • Réalisé que ah oui merde putain c’est vrai c’est la grève.
    • Dit que “Allez balec on tente”.
    • Attendu un taxi pendant deux heures dans le froid.
    • Déclaré forfait.
    • Pas réussi à en enregistrer un autre, du coup.
    • Eu froid.
    • Réussi néanmoins à s’organiser un brunch-d’amour-de-Noël toutes les deux, pour célébrer cette année 2019 de folie (tout de même).

    • Envoyé à TÊTU la liste des 460 abonnements. Ils étaient pas prêts.
    • Commandé les protections intimes pour l’association Règles Élémentaires.
    • Légèrement galéré parce que, clairement, aucun site n’a des centaines de “Serviettes en Coton 100% BIO Non-Irritantes Maxi Long” en stock.
    • Déposé le tout dans une boîte à dons Règles Élémentaires.
    • Newsflash : Ça rentrait pas. 

    • Fait les tirages au sort de tou.te.s les gagnant.e.s des cadeaux supplémentaires pendant le crowdfunding.
    • Fait la carte avec la liste de tou.te.s les contributeurs.rices (c'est un guide des prénoms en fait).
    • Lancé l’impression de la papeterie.
    • Réceptionné la papeterie (on n’était pas prêtes non plus pour la taille du carton et le choix de Sophie entre : un appart type Bagdad pendant un mois ou la séparation définitive avec toutes nos pompes).

    • Préparé les créas pour l'habillage des bougies (d'ailleurs, on va vous faire voter entre deux, on s'est dit que ce serait cool de vous faire participer).
    • Lancé la prod' des bougies (on vous prévient, l’odeur est absolument ouf, on en a cramé une chacune chez nous en moins de deux — PS. Cobaye-Bougie c’est vraiment un chouette job).
    • Fait la commande des livres de poche féministes.
    • Fait le planning de toute la saison 2 du podcast — voire du début de la 3 (si si).
    • Été victimes d'une overdose d’Excel.
    • Fait plein d'autres trucs mais y'a plus de place.

    On vous embrasse fort fort fort et on vous dit à très vite,

    Céline & Margaux

  • 1524 mercis !

    Après une soirée à célébrer — et une semaine entière à hiberner tant que possible (bon, en vrai, on a surtout établi une to-do list (géante) pour la suite) — on revient vous envoyer un petit mot d'amour. Déjà parce qu'on est hyper fières d'avoir enfin le badge “Financé avec succès sur Ulule” (#Consécration), et puis aussi un peu pour vous redire qu’on vous aime — et accessoirement vous tenir informé.e.s de la suite.

    Pfiou, ça fait quelque chose quand on se rapelle des nombreux brouillons (de la version 1 à la version 42) qu'on accumulait dans Google Drive pour préparer cette page Ulule, du stress de la mise en ligne, puis de notre faux-calme face à nos proches quand on répondait “Mais oui, bien sûr, 30 000 c'est possible. On y croit.” 

    On y croyait vraiment, cela dit — même si on se faisait mutuellement flipper l'une l'autre quand on se regardait dans le blanc des yeux avec un (léger) doute qui prenait la forme d'un “T'as vu, faut encore qu'on récolte 16 540€ en 19 jours, c'est chaud, non ?”. Et ça l'était vraiment. Mais on a réussi à le faire avec chacun.e des 1 524 contributeurs.rices que vous êtes. Note #1 : Autre consécration ultime d’ailleurs, selon notre chaperonne Ulule (coucou Lucille), seulement 1% des levées de fonds sur Ulule atteignent les 1 000 contributions (#LaClasseÀMiramas).

    Sinon, pour vous tenir au courant, nous sommes actuellement en train de nous rééquiper en matériel et avons — non sans grande émotion — appuyé sur le bouton “On” du nouveau Mac — qui ne sait pas encore qu'il va chauffer comme un malade toute l'année. Youpi.

    On a aussi fait la liste des — très —  nombreux colis qu'on allait préparer, et lancer quelques éléments en production. On a trop hâte de choisir la senteur des bougies Samo et tutti quanti. D'ailleurs, à ce propos, comme la collecte est finie, on peut vous envoyer l'épisode bonus ! Note #2 : Attention cependant, on vous prévient, la qualité du son est pourrie. Mais genre vraiment pourrie. Genre Aladdin-version-Kev-Adams-pourrie. 

    Dans cet épisode, vous pourrez écouter Lisa Gachet, fondatrice de Make My Lemonade, Mai Hua, color designer et réalisatrice, Lucile Grémion, cofondatrice du Bureau Badass, et Emma Beatson, chanteuse et créatrice du podcast Let’s chatte. Vous verrez, elles sont géniales. On vous conseille de les écouter au calme (donc pas dans le métro, là où il y a plein de bruit — parce que vraiment, hein, sinon, vous n’entendrez rien) et on espère que ça vous plaira quand même. Note #3 : Attention (encore), comme cet épisode est secret, il n’est accessible que par ce lien et disponible uniquement sur SoundCloud.

    On vous embrasse fort et on vous dit à très vite,

    Céline & Margaux

  • Il reste 3 jours — et clairement, vous avez explosé les scores !

    Par Saint-Georges. On a oublié de vous prévenir que l'objectif de nos 30 000€ avait été atteint à J-8 de la fin de la collecte (on est vraiment nulles avec les news Ulule — mais on sait faire des rimes). On a passé tellement de temps — et d'ailleurs absolument TOUT notre temps — à échanger sur Instagram avec la plupart d'entre vous, qu'on a oublié d'envoyer un mail par ici. Pardonnez-nous (surtout toi Lucile), c'est désormais chose faite. Note #1 : Pour celles et ceux qui se le demanderaient, à force, Lucile, c'est la chaperonne de notre campagne chez Ulule.

    Alors merci, merci, merci pour cette mobilisation incroyable, et pour avoir explosé tous les records. Vous êtes plus de 1 400 à nous avoir aidé à réussir cette collecte et, grâce à vous, nous allons pouvoir poursuivre l'aventure (déjà), et la développer (surtout).

    Cela étant, on va vous embêter encore un petit peu (ça va, c'est bientôt fini), il vous reste encore 3 jours pour aider ENL à grandir encore plus ! Plus on dépasse l'objectif, plus notre projet prend de l'ampleur, devient viral, et prouve au reste du monde que ces sujets sont importants et qu'on doit en parler. Et puis, note pas négligeable, si on atteint le palier des 35 000€, en plus de pouvoir produire Mange ta soupe, ce crowdfunding sera la plus grosse levée de fonds pour un podcast en France, et ça, ce serait vraiment la classe. 

    Alors si vous connaissez encore quelques personnes que vous n'avez pas suffisamment harcelées pour cette collecte, il est toujours temps de le faire — le karma vous le rendra, nous aussi, vous connaissez le topo.

    Note #2 : Si vous voulez qu'on reste en contact après la campagne, et recevoir tous les 15 jours cinq recommandations culturelles vraiment super chouettes, on vous invite à vous inscrire à notre newsletter ici (elle est cool et elle spamme pas, promis).

    On vous embrasse fort et encore un immense merci !

    Céline & Margaux