BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Enchantement

un film documentaire sur l'accouchement et la maternité

À propos du projet

Mille merci à tous pour votre soutien, la campagne est une réussite

et Enchantement continue maintenant son voyage ! 

Pour toutes celles et ceux qui souhaiteraient se procurer Enchantement,

vous pouvez désormais le faire directement sur Vimeo en suivant ce lien : 

https://vimeo.com/ondemand/enchantement

Pour commander des goodies, contactez-moi directement par mail : [email protected]

Le film documentaire ENCHANTEMENT nous invite à plonger au coeur de l’expérience transformatrice de la maternité. On y découvre un accouchement physiologique, en maison de naissance, filmé et partagé de bout en bout, et entrecoupé d’images de la grossesse et de moments partagés avec l’enfant quelques semaines après la naissance. En donnant ainsi à voir la maternité comme un continuum, ENCHANTEMENT aborde différents thèmes :

Pour suivre l'actualité du film, rendez-vous sur la page Facebook

Proposer un autre regard sur l’accouchement et la maternité

Accueillir un enfant représente une grande joie, et pour la femme devenant mère, une expérience intense et transformatrice. Pourtant, ces moments si particuliers de la vie des femmes sont souvent racontés et mis en image en mettant l'accent sur les difficultés et les traits négatifs (par exemple, dans les films comiques sur la grossesse et ses « petits tracas » mais surtout dans la quasi intégralité des scènes d’accouchement au cinéma, caricaturales et axées sur la douleur, souvent tournée en ridicule). 

Ces récits ainsi que les pratiques aujourd'hui dénoncées de violences obstétricales dans le milieu hospitalier contribuent à créer une culture de la peur de l'accouchement, présenté comme un moment difficile voire traumatique de la vie d'une femme. 

Il y a ainsi un grand besoin pour les femmes (occidentales en particulier) de développer un nouvel imaginaire positif autour de l'accouchement et de la maternité. La meilleure "préparation" dans ce sens serait de recevoir les témoignages joyeux et exaltés d'autres femmes, pour mieux pouvoir se projeter positivement dans ce moment si intense. C'est ce que le film ENCHANTEMENT souhaite proposer en images :

- en offrant la possibilité de plonger dans le vécu d'une femme en train d'accoucher

- en englobant la grossesse et les premières semaines de vie de l’enfant

- et ainsi en montrant l’expérience de la maternité dans sa globalité comme un passage riche et exaltant. 

Ariane & Ariane, deux femmes, deux soeurs d'âme, deux voix pour le film ENCHANTEMENT 

Je m’appelle Ariane et je suis devenue la maman de Thalia le 10 juin 2015. Cette expérience m’a tant profondément transformée que j’ai formulé le souhait de la raconter à travers un film. Impossible de « remonter le temps » pour me filmer enceinte et pendant mon accouchement, j’ai osé imaginer « il faudrait que je rencontre mon alter ego, une ‘Ariane’ bis pour la filmer… ».

Au printemps dernier, de passage au Québec, j’ai lancé un appel à participation sur Facebook qui m’a permis de rencontrer… Ariane, enceinte de Marie-Lune et dont la date d'accouchement était prévue le 10 juin 2017. Ce « non-hasard » des prénoms, des dates… notre rencontre était comme une évidence. Au fur et à mesure des premiers tournages et de nos longs échanges, des liens se sont tissés, la connexion s’est confirmée. C’est alors tout simplement et naturellement que j’ai trouvé ma place lors de la naissance de Marie-Lune, un accouchement puissant et vibrant dont le souvenir m’émeut encore. 

Tout est alors devenu limpide… Ariane serait l’unique « personnage » du film et nos voix s’entremêleront pour conter nos vécus du devenir mère, à travers son témoignage et ma narration, pour partager notre vision commune de la maternité, de la féminité, de la naissance. 

L'affiche du film 

Un mandala poétique et délicat pour symboliser l'énergie maternelle et de l'enfantement 

Disponible en mini-affiche A4 pour chez soi ou en affiche A3 pour les cabinets de Femmes Sages

"Womber Woman"

La "mascotte" du film, un personnage féminin qui tire son pouvoir magique de son ventre, de son utérus... pour revendiquer fièrement notre puissance de femme !

Disponible en tote-bag ou en carte postale 

Si les goodies vous plaisent beaucoup et que vous souhaitez en commander plus que ce qui est proposé dans les contreparties (pour offrir à toutes les participantes d'un blessingway par exemple), n'hésitez pas à me contacter directement pour que nous puissions organiser un envoi sur-mesure. 

Les goodies seront envoyés au mois de juin 2018. 

Le conte de la femme source de vie avec Isabelle Challut

Lors de mon passage au Québec, j'ai eu la chance de pouvoir créer en collaboration un film court avec Isabelle Challut, formatrice en accompagnement à la naissance et référence dans ce domaine. En parallèle de la sortie de son livre "Rituels de femmes pour réenchanter la maternité", nous avons diffusé ce joli conte vidéo dont le texte est extrait du livre. 

Pour se procurer le livre d'Isabelle (qui est une petite merveille), c'est par ici

Vos témoignages - la vidéo surprise

Tout au long de la création du film, j'ai publié des appels à témoignages sur les différents thèmes abordés dans le film. J'ai alors pu recueillir vos nombreux témoignages et récits d'accouchement. Des extraits tirés des témoignages reçus seront intégrés dans une vidéo bonus au film pour unir nos voix et raconter notre vécu enchanté de l'accouchement et de la maternité. 

A quoi va servir le financement ?

L’objectif principal : financer la production du film = 4 000 euros

Le film est 100% auto-produit, l’ensemble des frais de production ont donc été avancés par la réalisatrice. L’objectif minimal de cette campagne est de rembourser cette avance de frais. Soit : 

1800 euros : frais de tournage au Québec (printemps-été 2017) = location de matériel de tournage, déplacements

1200 euros : post-production sonore pour mieux plonger dans l’univers intime de la naissance

500 euros : frais de communication (création des visuels, création des goodies, publicité)

500 euros : frais de campagne Ulule (commission Ulule, frais d’envoi en France)

L’objectif amélioré : diffuser plus largement le film = 8 000 euros

Après la sortie sur internet, Enchantement aimerait aller à la rencontre du public, notamment par des projections publiques dans des festivals spécialisés, ce qui va engendrer de nouveaux coûts de déplacement. Après la sortie francophone, Enchantement devrait être traduit pour être diffusé à l’international. Cela engendrera également des coûts que la campagne peut permettre de préfinancer. Soit : 

2000 euros : traduction du film en anglais et en espagnol, création des sous-titres, frais de communication pour la sortie internationale

2000 euros : présence dans des festivals spécialisés pour présenter le film

L’objectif rêvé : rémunérer la réalisatrice = 12 000 euros

Bien sûr, l’auto-production, c’est aussi l’intégralité du travail de la créatrice du film : écriture, réalisation (tournage et création du film), post-production, diffusion. Aujourd’hui, je suis multi-tâches et Enchantement ce sont des heures par centaines, de travail, de réflexion, de lâcher prise, de doute, de joie… C’est aussi mon premier long-métrage documentaire et pouvoir me rémunérer serait la plus belle façon de pouvoir dire : ça y est, c’est mon métier.

4000 euros : mon premier salaire de réalisatrice !

L’objectif incroyable : commencer à produire le prochain film = au-delà de 12 000 euros…

D’abord, si on dépasse un tel objectif c’est que le film connaît une diffusion très large et que beaucoup de mamans pourront se l’approprier pour définir leur propre voie d’Enchantement, et ça c’est la plus belle récompense possible. Alors évidemment, ça donne envie d’aller plus loin et de déjà mettre en route la suite : une chaîne Youtube spécialisée ? un nouveau film sur le quatrième trimestre ? Les projets sont déjà dans les cartons… Avec un pré-financement, c’est l’histoire qui continue !

À propos du porteur de projet

Je suis Ariane de Rafael, l'auteure et réalisatrice du film ENCHANTEMENT. J'ai 30 ans, je suis maman d'une petite fille de bientôt 3 ans et actuellement enceinte à nouveau. Je vis dans le sud de la France, à Cannes. J'ai passé 5 mois au Québec en 2017 au cours desquels j'ai pu tourner ENCHANTEMENT.

Donner naissance à ma fille fut pour moi une seconde naissance. J'ai vécu la grossesse puis l'accouchement comme un passage, un voyage vers une nouvelle version de moi-même. Tout au long de la grossesse, j'ai eu des sortes de flashs, des visions que j’ai accueillies comme étant de précieux ressentis sur l’univers et sur notre nature humaine. La naissance de ma fille fut comme un point d’orgue, le moment des révélations : la rencontre avec mon enfant, la rencontre avec moi-même, avec une puissance créatrice. 

J’ai découvert le plaisir de filmer il y a 6 ans et c’est progressivement devenu mon moyen d’expression privilégié. Autodidacte, j’apprends encore. Pour moi, créer un film, c’est mettre en lumière une personne, une information, une énergie et aussi se faire guide, proposer une vision, son interprétation sensible du réel. ENCHANTEMENT est mon premier long-métrage documentaire, comme une évidence, un prolongement de mon expérience.

Pour découvrir mon univers, vous pouvez vous rendre sur mon site internet : www.arianederafael.com

La maman que nous suivons dans le film ENCHANTEMENT est Ariane Michaud-Duhamel.

Ariane a 32 ans, elle est maman de deux ravissantes jumelles de 8 ans et de Marie-Lune, née le 19 juin dernier sous le regard bienveillant de ma caméra. Ariane s’implique dans le champ de la naissance respectée depuis longtemps et elle est notamment membre active du Groupe MAMAN (Mouvement pour l'Autonomie dans la Maternité et pour l'Accouchement Naturel). Elle est actuellement étudiante sage-femme. Elle vit au Centre-du-Québec. 

Au printemps dernier, Ariane a répondu à l’appel à participation que j’ai lancé au Québec. En acceptant de participer au film, elle a souhaité témoigner et nous permet ainsi de partager l’intimité de sa nouvelle expérience de maternité. Je l'ai filmée enceinte, puis le 19 juin 2017, quand Marie-Lune est venue au monde, et enfin de retour chez elles quelques semaines plus tard.  

Le conjoint d’Ariane et père de Marie-Lune est Keven. Sa présence et ses actes le jour de la naissance de leur fille étaient sécurisants, chaleureux et il imprègne également le film ENCHANTEMENT. En tant que père, il a toute sa place au sein du film bien que celui-ci soit prioritairement orienté sur l’expérience maternelle.

Enchantement ne serait également pas ce qu'il est sans la générosité et la bienveillance de toutes ces femmes : 

Les autres personnes ayant accepté de participer au film autour d'Ariane : Mélanie, sa sage-femme et Martine, la seconde sage-femme, Jeen Kirwen, sage-femme pionnière du Québec et maîtresse de cérémonie du blessingway d'Ariane, ainsi que toutes ses amies et camarades étudiantes sages-femmes présentes lors du blessingway

Isabelle Challut, avec qui j'ai eu le grand bonheur de créer le court-métrage "la femme source de vie" et qui véhicule une si belle vision de la maternité et de la vie

Veronica Gonzalez Vanek, qui a magnifié le son du film en post-production. 

Veronica Herrera Koubi, dont on peut entendre la voix et le tambour enchanteurs dans la bande annonce et les génériques du film. 

Fiona McKerrell, qui a imaginé et donné vie à Womber Woman !

Et mon amie Diane Chauveau, qui a créé la douce et poétique affiche d'Enchantement :)

FAQ