BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

En Roue Libre

Court métrage

À propos du projet

"En Roue Libre" est un court métrage écrit et réalisé par Adèle Bouvier, étudiante en cinéma à l'École de la Cité.

Ce film d'une durée de 15 min sera tourné en Bretagne entre le 10 et le 18 mai 2019.

LE SYNOPSIS

"En Roue Libre" raconte l'histoire d'une rencontre, celle de Malo et Léna.

Alors que Malo travaille à la station service de ses parents en campagne bretonne comme tous les week-ends, Léna débarque et se fait pincer par la gérante en train de voler. Pris d’empathie pour cette jeune fille qui ne semble que s’attirer des ennuis, Malo l’aide à s'échapper. Ils vivront alors le temps d’une journée un road trip rempli d’aventures. 

NOTE D'INTENTION

Ce film est né d'une volonté de retranscrire ces rencontres éphèmères d'un été qui nous apportent parfois beaucoup plus que ce que l'on imaginait au départ. Une énergie, une liberté, un sentiment assez étrange : l'impression que l'on est en train de vivre un moment fort dans notre vie. Que ce soit à travers une rencontre, un paysage : à cet instant quelque chose nous touche et l'on se sent en accord avec le monde.

C'est cette sentation d'harmonie, de liberté qui m'a motivée à écrire cette histoire, celle de Malo et Léna, deux jeunes très différents, qui le temps d'une journée et d'une soirée feront un bout de chemin ensemble et sortiront grandis de cette expérience.

 

 

                                

"Voyager, c’est grandir. C’est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l’âme."   
Marc Thiercelin

Le road trip a été beaucoup représenté que ce soit au cinéma ou en littérature. Grand fantasme contemporain, il symbolise la recherche de liberté, la quête de soi à travers ce voyage et une sorte d'anti-conformisme dans notre société.

Malo et Léna sont embarqués malgré eux dans ce road trip. Ils n'ont pas choisis la route, elle s'est imposée à eux tout comme leur rencontre, au fil du hasard. Néanmoins ce road trip fait de plus en plus sens au court de l'histoire pour ces deux personnages esseulés, et il faut l'avouer, un peu perdus dans leur vie. Le temps passé sur cette route et les épreuves sur leur chemin leur permettront d'apprendre à se connaître l'un et l'autre, et de mieux se connaître eux-mêmes. 

 

      

La jeunesse est une période trouble pour beaucoup de monde : entre le monde de l'enfance et le monde des adultes, c'est un âge où l'on doit choisir ce que deviendra notre vie, notre futur et se lancer dans l'inconnu. Envie de s'émanciper sans avoir de responsabilités. De vivre, et de continuer à s'amuser comme des enfants tout en étant considéré comme un adulte. La jeunesse est belle dans ses contradictions. 

 

      

Malo et Léna représentent cette contradiction. 

Malo a dix-huit ans, il vient de finir le lycée et ne sait toujours pas quoi faire. Ses parents comptent déjà sur lui pour reprendre le commerce familial de la station service en l’y formant tous les week-ends, et de toute façon dans la région que pourrait-il bien faire d’autre ? Il se laisse porter par le courant. 

Léna, elle au contraire, refuse qu’on choisisse pour elle, ce qu’elle veut, elle, c’est vivre. Alors ce n’est ni ses parents, ni les études, ni quoi que ce soit qui la retiendront pour vivre ses aventures. Pas très sociable, elle a tendance à être agressive et sur la défensive aux premiers abords. Elle n’a pas la langue dans sa poche et n’a peur de rien. Elle ne sait pas où elle va mais est en quête d’autre chose : de liberté tout simplement.

Leur rencontre va bousculer Malo un peu trop ancré dans son confort et lui ouvrir les yeux sur le monde des possibles. 

La Bretagne est riche en paysages : entre la campagne verdoyante et les embruns marins, Léna et Malo découvriront ces décors sauvages et la route deviendra le terrain de jeu de leurs aventures. 

 

 

 

 

 

A quoi va servir le financement ?

L'équipe du film est composée d'une douzaine de bénévoles motivés à mettre à bien ce projet, mais pour permettre son accomplissement nous avons aussi besoin de votre aide !

La grosse moitié du budget servira donc principalement à accueillir notre équipe dans de bonnes conditions (logement, repas, transport). Le reste du budget sera consacré à servir la vision artistique du film : du matériel pour une belle image et un son de qualité, les achats ou locations des costumes, accessoires et décors qui permettront de créer l'ambiance du film. Les autres frais couvriront les éventuels frais d'assurances et imprévus qui arrivent régulièrement en tournage, ou les frais d'inscription du film en festival !

C'est une somme conséquente mais les petits ruisseaux font les grandes rivières, et avec votre participation nous pourrons donner jour à ce beau projet !

 

À propos du porteur de projet

L'ÉQUIPE DU FILM 

Et bien d'autres encore à venir !