Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Covid-19/ Solidarité envers les plus fragiles

Des colis alimentaires et des repas pour les plus fragiles dans les quartiers prioritaires et les sans domicile fixes.

À propos du projet

Banlieues Santé réplique son modèle d'intervention à Marseille afin de répondre à des besoins urgents !

 

 

L’association Banlieues Santé œuvre chaque jour pour la réduction des inégalités sociales de santé se mobilise face à la menace du Covid19 notamment sur les plus fragiles et ne pas faire d’oubliés.

C’est un APPEL À LA FRANCE DU CŒUR contre le Coronavirus et pour n’oublier personne ! Les « oubliés » sont les personnes âgées, précaires, isolées dans les quartiers prioritaires.

Nous lançons l’opération #EnModeConfiné, qui vise à distribuer des colis de première nécessité aux plus fragiles ou repas aux sans abris. Une chaine de solidarité propre !

Face au Coronavirus, Banlieues Santé aide celles et ceux qui ont moins d'accès au système de santé, avec deux actions :

1/ Des vidéos de prévention traduites en plusieurs langues et dialectes par nos professionnel-le-s. Car la barrière de la langue fragilise face à l'épidémie.

2/ Des livraisons de repas aux personnes âgées précaires (quartiers populaires, foyers, etc.).

 

 

Pour permettre le confinement des plus fragiles dans les quartiers et éviter des contaminations plus graves qu’ailleurs. En effet, dans ces quartiers il y a une surreprésentation de personnes atteintes de maladies chroniques, des habitats collectifs d’urgence plus nombreux qui mêlent jeunes/ personnes âgées/ précaires (foyers, centres d’hébergement). Le tout cumulé avec une offre de soins déjà en tension, et un recours aux soins très tardifs de ces personnes.

Pour ne pas que les chaînes de solidarité se transforment en chaînes de contamination, il faut un modèle d’intervention avec des précautions spécifiques et un repérage précis des plus fragiles en angle mort.

Pour ne pas que ces angles mort deviennent les angles vifs de l’épidémie nous voulons confectionner des colis alimentaires de première nécessité avec une fiche sur les préconisations

 

 

Avec La France du Cœur et une application !

Concrètement, en nous appuyant d’abord sur les entrepôts et la logistique des restos du cœur puis des gymnases, des entrepôts mis à disposition par des communes et des entreprises.

Avec de plus petites associations qui connaissent bien le terrain et qui pourront distribuer au plus près des besoins.

En recevant des dons de denrées alimentaires ou en les achetant. En récupérant des camions de livraisons ou en les louant. Avec des bénévoles ou des professionnels. Par tous les moyens nécessaires !

 

Pour une semaine, 50 euros qui couvrent :

  • Achat et réception des dons en denrées,
  • Réparation du colis ( doubles contenants, films , nécessaires)
  • Le travail de repérage des personnes grâce des bénévoles des habitants des communes
  • L’acheminement sur le pas de porte sans contact ( camions , livreurs, )
  • Les conditions d’hygiène nécessaire ( chaîne du froid, désinfectants préconisations en flyers pour les bénéficiaires et bénévoles)
  • Repas préparés et conditionnés

 

 

  • Personnes de plus de 60 ans isolées vivant en foyer de travailleurs, résidences sociales, HLM, résidences autonomie
  • Personnes sans-abri
  • Personnes signalées ou se signalant comme étant dans un besoin impérieux de nourriture sur un territoire ciblé

 

 

Soyez bénévoles, signalez-nous des personnes, donnez-nous des denrées alimentaires, relayez nos vidéos, mettez à disposition des moyens, tenez-vous au courant de notre action, répliquez nos actions sur votre territoire avec votre association…

https://enmodeconfine.org/

 

À propos du porteur de projet

Infirmier pendant plus de 10 ans, Abdelaali constate les inégalités médicales et sociales encore trop présentes. Il s’investit au-delà du soin et réussit à mobiliser de nombreux bénévoles de toutes spécialités pour penser collectivement des solutions innovantes et réduire les ISS.

Il réunit une agglomération de professionnels bénévoles partageant les mêmes aspirations, celles d’innover en dehors des cadres parfois trop rigides de leurs activités professionnelles.

Il crée Banlieues Santé pour structurer cette énergie et développer un réseau unique de fondations, collectivités et bénévoles désireux d’avancer collectivement.

Share Suivez-nous