BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

elsa

Une plateforme numérique de perfectionnement en lecture

  •  Vous devez être identifié pour laisser un commentaire

    Se connecter

  • michel-174

    Certes la 1ère des 3 phases de 6500 euros est couverte à 100% et les158 contributeurs peuvent se réjouir de leur engagement... .Mais nous devons en 16 jours enregistrer encore 12 110 euros (750/jour) pour atteindre les 3 fois 6500 euros et pouvoir financer la mise en ligne des 3 séries A,B et C. de cette Plateforme numérique ELSA -WEB
    Pour atteindre cet objectif il faudrait des centaines, des milliers de contributeurs et que ceux-ci démultiplient l'information dans leur entourage et leurs réseaux !
    Ce n'est pas impossible si nous nous employons à rappeler l'enjeu de cette opération : jusqu'à présent ELSA en logiciel a été utilisé par 5 millions de jeunes ! Ce n'est pas rien mais avec ELSA-WEB il s'agit de permettre à des millions de jeunes et moins jeunes d'accéder à une lecture performante dans de bonnes conditions numériques avec une licence annuelle à prix modique.
    L'enjeu est considérable : apprendre à mieux et bien lire pour vivre mieux et bien ! Ce n'est pas un enjeu humanitaire mais humain tout simplement : l'accès à une lecture performante est bien aujourd'hui une nécessité
    MOBILISONS - NOUS en confiance et sans modération !

  • christelleboulanger

    C'est maintenant que les 100% sont atteints qu'il faut continuer... Pour aller jusqu'au bout de ce qu'un entrainement à la lecture savante implique vraiment: un approfondissement théorique interactif, développé au plus près des besoins de chaque stagiaire!!!

    Alors, participez encore et encore, pour que cette plateforme de perfectionnement en lecture permette à chacun de s'emparer de sa propre lecture savante!

  • thierryop

    Pourquoi, en ce mois nouveau, de nouveau je vais participer.

    Parce qu'au niveau des enjeux, c'est du sérieux.
    C'est du lourd.

    L'enseignement habituel de la "lecture", c'est la soumission du cerveau au rase-mottes de l'œil sur les syllabes et les improbables sons de l'écrit. Prélèvement mécanique et systématique. Prélèvement insensé. Pourvoyeur d'illettrés.

    Il faut déposer le joug.
    Cesser de se heurter au mur des sons.
    Il faut libérer l'intelligence.
    Regarder l'architecture.

    Et ce, seulement en laissant le cerveau faire ce qu'il fait dans tout le reste de son activité : il envoie ses sens à l'exploration du monde, construit par anticipation des scenarii en allant chercher des indices pertinents, en les structurant pour les rendre signifiants, s'adapte et adapte sa façon d'embrasser le monde.

    Pour la lecture, c'est pareil.
    Pourquoi le monde adulte, le monde pédagogique ne serait-il pas capable de comprendre ce que mes CM1-CM2 comprennent en le vivant quotidiennement avec ELSA ?
    Que lire, c'est embrasser de vastes portions de lignes et en permanence en juger la cohérence et la pertinence avec les anticipations multiples et probables construites au fur et à mesure qu'on avance dans le texte.

    Comprendre et accepter que le cerveau est capable de traiter avec exactitude des prélèvements de l'œil contenant de grandes parties floues. Et ce, parce que la probabilité de leur sens est tellement forte qu'il n'y a pas besoin d'aller y voir plus en détail.

    Il faut que l'ELSA actuellement en ligne soit complété des séries qui permettent de s'entraîner à voir grand, à voir large, à voir sûr. Qui permettent de muter de la taupe à l'aigle.
    Il faut que tout le Monde puisse en bénéficier.

    Voilà pourquoi.

  • michel-174

    M. Plée
    Arrêtons les querelles de méthodes, les lamentations...Apprendre à lire de manière très performante demande du temps et implique de nombreux entraînements;
    Cette version Web d'ELSA prend pleinement en compte ces deux indicateurs fondamentaux. .
    L'enjeu est considérable : permettre à des millions de jeunes et de moins jeunes , dans la Francophonie de s'entraîner librement et progresser de telle sorte qu'ils puissent devenir lecteurs c'est à dire citoyens en mesure de comprendre et maîtriser leur vie en ce monde.
    DIFFUSEZ cette Plateforme ELSA dans vos réseaux, votre entourage, près de vos amis
    NE VOUS CONTENTEZ PAS de votre contribution financière.
    Rendez possible l'accès du plus grand nombre, idéalement de tous, à la lecture
    ENFIN !!!!

  • bcurtet

    Se perfectionner en lecture alors qu'on sait déjà lire ? Il faut pourtant y aller, pour voir, comme on va dans une salle de gym ou faire un footing. Au moins pour entretenir la forme. Mais là, non seulement on se perfectionne, mais on voit surtout la lecture d'un tout autre point de vue, pour soi et pour tous les citoyens, y compris ceux qui aspirent à l'être sur les bancs de l'école.... De nouvelles raisons de faire souscrire.

  • mireille-31

    Presque 2000 euros en 2 jours... On peut raisonnablement espérer que cette version 2 d'elsa va voir le jour !
    Avec elle, l'entraînement ne sera que plus performant ! Ces élèves travailleront simultanément les stratégies de compréhension des textes,mais aussi leur perception des mots et ensembles de mots.
    Dans l'Etat de l'école 2015 (http://cache.media.educatio...), on lit qu'un peu plus de 17 %des jeunes gens testés(17 ans ou plus) présentent des difficultés en traitement automatisé de la lecture.

  • thierryopillard

    Mes élèves utilisent ELSA.
    Je constate l'amélioration de leurs techniques de lecture, mais surtout leur rapport aux textes et à la littérature en général, plus critique, plus fin.
    Ce qui m'intéresse dans ce projet, c'est qu'ils puissent continuer à s'entraîner et à travailler sur des textes en dehors de l'école, le soir ou pendant leurs vacances, où qu'ils se trouvent.
    Les francophones et francophiles du monde entier pourront faire de même, étudiant chinois en français à Pékin, comme collégien français expatrié avec ses parents.