BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Elodie Kimmel - deuxième EP

Aventures d'une éclosion intempestive

À propos du projet

Amis que je connais et que je ne connais pas encore,

Bienvenue !

Je débarque ici, après avoir connu les aventures explosives d’un premier EP*, arpentant actuellement la scène de l’Opéra de Nantes comme chanteuse dans une pièce géniale de Monteverdi, pour partager avec vous la venue au monde de mon second EP. Exciiiiiting.

 *format musical plus long qu'un single mais plus court qu'un album ;)

Un EP, nouvel EPisode EPiphénomène, comme l’épopée, épanouie et un peu épique.

EP comme épure.

                                        « Le monde est plein de voix qui perdirent visages                                                                        Et tournent nuit et jour pour en demander un », écrit J. Supervielles

Depuis l'âge de 10 ans, ma voix est folle de musique classique et des performances qu’elle lui impose, mais elle rencontre aussi d'autres visages: aux commandes de ma main qui a souvent la gigotine*, ma voix se met à écrire, écrire, puis en tandem avec mes oreilles elle compose… jusqu’à pondre des portées impromptues de chansons.

*gigotine : syndrôme d’un membre ou d’un corps entier enclin à gigoter de manière chronique

Mon premier enregistrement s’est gravé derrière les fagots, au Studio du Faune près de la forêt de Brocéliande. Une expérience dingue mais aussi très enfantine, car je découvrais tout du fabuleux monde des musiques amplifiées. C’était très drôle. Le plus cocasse a été toute cette période de conversations pour nous traduire mutuellement, Franck Picci, Cédric Affre et moi-même: les deux premiers parlaient la langue du jazz quand j’avais, de mon côté, un vocabulaire 100% classique. Finalement tous ces mondes se sont bel et bien rencontrés puis harmonisés pour donner vie à 5 titres.

Pendant ce temps-là je continuais à chanter à l'opéra : Théâtre de Champs-Elysées, opéras de Lille, Toulon, Dijon, Nantes, Rouen, Angers…

Et puis j’ai fait voyager mes chansons au Sunset-Sunside, au bateau El Alamein, à la Philharmonie de Paris…

Après l'envolée de mon 1er EP, ma voix est finalement venue me réclamer un petit frère : au fil des voyages, des rencontres, des découvertes scéniques et esthétiques, une envie irrésisitible s'est faite sentir de chercher de nouveaux sons et de nouvelles atmosphères musicales...

Ma voix a donc fait la danse du ventre pour charmer les mots, partant dans des mondes de solitude, d’amour, de cités, de femmes, de colère, de légèreté, de détermination. La couvée s'est multipliée. Moi, dans tout ce fatras, je cherche à trier les œufs et à en faire mon prochain album.

Voilà donc qu’un second EP pointe son nez : 6 nouveaux titres dont le texte cherche à percer les cœurs et dont l’esthétique oscille entre gospel, électro, trip-hop et chanson à texte. Il faut dire que je cherche des influences absolument partout : j’adore passer de Sting à Ravel ou de Laura Mvula aux musiques traditionnelles, ou encore de Dhafer Youssef à James Blake. Je ne vais pas vous faire toute la liste …

Autour du nid, d’autres experts s’affairent pour donner corps aux prochains opus : Myriam Eddaïra à la console, Cédric Affre à la batterie et Jean-Michel Charbonnel à la basse.

A quoi va servir le financement ?

 J'ai besoin de vous et de votre soutien pour mettre au monde ce petit 2ème!

Vos dons permettront de couvrir les postes suivants :

prise en charge partielle du studio - 1500€

shooting des photos destinées à la presse - 500€

Premier objectif à atteindre : 2000€

Si vous chouchoutez la couvée, l’argent financera ce qui suit :

Si on arrive à 3000€ :

droits de SDRM (société pour l'administration du droit de reproduction mécanique)

graphisme de l'album

Si on atteint 4000€ :

making of de l'album

financement partiel du premier clip

Si on atteint 5000€ :

financement du premier clip

promotion intensifiée de mon nouvel EP

Si on atteint 8000€ :

attaché(e) de presse pour une promotion plus efficace

financement d'un deuxième clip

Si on arrive au-delà de 10000€ :

organisation de la prochaine tournée

organisation d'un concert exclusif dans un lieu insolite pour remercier chaque donateur de sa générosité ;)

... mon délire, mon péché mignon... mon fantaaaasme : le design d'une tenue de scène originale signée d'une créatrice de mode !

Les chevaux sauvages © Elodie Kimmel - 2016

À propos du porteur de projet

Si j’étais une loop machine*, on trouverait probablement ça sur la notice :

Modèle brunette, 1m55, origine Paris, yeux bruns pétillants – attention, prototypes inflammables, deux mains-dix doigts, deux pieds-dix orteils, facile à transporter, pièces détachées fabriquées à l'ENM de Villeurbanne, au CNR de Lyon, à la Haute Ecole de Musique de Genève, au Royal College of Music de Londres, à Glyndebourne et à Marseille. 

* machine dont je me sers très régulièrement en concert: une boucle (loop en anglais) est une séquence musicale enregistrée pour être répétée indéfiniment, et qui pour mon cas permet d'utiliser ma voix comme instrument harmonique accompagnant mes chansons ;)

Pour recharger la batterie, jouer des playlists musicales éclectiques. Quelques suggestions :

« all this time » de Sting
"La llorona" de Lhasa De Sela
Variations Goldberg de Bach
Concerto en sol de Ravel

Pour préserver la durée de vie de votre machine :

 • Faire jouer la machine le plus souvent possible sur scène, en intérieur ou en extérieur (le modèle n’étant pas 100% waterproof, éviter de le laisser trop longtemps sous les grosses averses)
• User l’humour en répétition (modèle rire-auto-ressourçant)
• Stimuler son imagination neuro-numérique
• L’emporter sur les Machines de l’Ile à Nantes
• La laisser régulièrement au repos dans une pièce lumineuse. Grâce à l’énergie solaire votre robot composera proses et mélodies surprenantes

Pour trouver plus d’infos sur le specimen :

https://www.facebook.com/elodiekimmelofficial

https://www.instagram.com/elodiekimmel

https://www.deezer.com/fr/artist/12088178

"Menue, gracieuse, Elodie remplit l'espace avec une présence et une voix sublimes" R. Spagnoli

"Musique, paroles, interprétation, tout est magnifiquement poétique et joyeux dans ce projet" D. Burger

Et puis... que serais-je sans ceux qui m'entourent???

Portrait des musiciens-autour-du-nid :

Cédric Affre. C’est d’abord une rencontre dans un bistrot près de la gare St Lazare. Je découvre alors un musicien qui n’a pas peur de se lancer avec enthousiasme dans mon aventure alors qu’il ne me connaît ni d’Eve ni d’Adam (que de ma musique, quoi) et qu’il a bien d’autres jams à fouetter. Cédric est un batteur hors pair. Il a très vite ajouté sa pierre à l’édifice de mon premier EP et des live qui ont suivi. Sorti de la Music Academy International de Nancy et du Centre des Musiques Didier Lockwood, Cédric à joué aux côté de Pierrejean Gaucher,  Melody Makers, Demi Evans, Yannick Robert, Guylain Deppe, Zappe Zappa, LaFontaine et le Gaucher, Blues & Beyond 4tet, Dimitri Naïditch, Human Universal Music, Bobby Rangell, Cortex, Jean-Marie Ecay, trio avec Laurent Meyer et Jean-Michel Charbonnel, Quintet Origin, Captain Mercier…

Myriam Eddaïra. Une fôm doubout* à la tête du Studio d’Ikken, dont l’expertise et la charte d’éthique valent le détour. Il faut dire que sa carrière aussi vaut le détour: ingénieure du son et réalisatrice arpentant les studios depuis qu’elle a quitté l’ENS Louis Lumière, ayant collaboré avec de grands noms de la musique, (Marianne Faithfull, Barbara, Jean-Louis Aubert…) elle a plus d’un tour dans sa poche, multiplie ses compétences et soutient à présent mes couvées en tant que manager. C’est elle qui sera derrière la console en Novembre prochain… autant dire qu’elle va incarner le rôle de sage-femme pour mon petit dernier!

*se dit, en créole, d’une femme tête de proue au fort tempérament.

Jean-Michel Charbonnel. C’est un coup de fil chaleureux, une conversation joyeuse où nous découvrons avec joie les passerelles communes que nous aimons fabriquer entre musique classique, jazz et pop. Se déploie alors une personnalité riche d’une basse électrique, d’une contrebasse, d’un archet vibrant et de dix doigts qui adorent danser le pizzicato*. Ce musicien collabore régulièrement avec Didier Lockwood, Billy Cobham, Jean-Marie Ecay, Carine Bonnefoy, Charlier/Sourisse, Laurence Allison, Jean-Marie Marrier, Jean-Jacques Milteau… Au final il a donc plus de dix cordes à sa basse et 4 albums à son actif.

*Trouble Obsessionnel Compulsif de l’index et du majeur qui consiste à pincer une corde dès lors qu’elle est tendue contre une caisse de résonnance (comme une contrebasse par exemple)