Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Eliott et les loups - Le film

des loups, des hommes, des ours... what else ?

À propos du projet

Un film ? Sur quoi ?


Eliott et les loups parle d’hommes et d’animaux sauvages, d’un petit village où l’ours donne rendez-vous aux habitants la nuit tombée et d’une famille qui part sur la piste des loups.

C’est l’histoire pleine de conclusions d’un affût non concluant face à un lampadaire. Eliott et les loups est un documentaire animalier qui parle surtout d’humains.

L’histoire derrière l’histoire

Eliott et les loups a d’abord été un livre. Il racontait l’expérience de Fabien, photographe animalier et de sa famille qu'il a embarquée durant plus d'un an dans les Abruzzes (Apennins centraux, Italie) pour observer des loups. Eliott, alors âgé de 3 ans et demi, et haut d’autant de pommes, avait fait ses premiers affûts avec son photographe animalier de père, et vu un loup avant de savoir lire. 



Trois ans plus tard, la famille, agrandie d’une petite sœur, repart sur ses propres traces et sur celles des grands prédateurs avec le projet de faire un film sur le microcosme si particulier d’un Parc National connu pour avoir la plus forte concentration de loups en Europe.

Tous les DVD seront livrés dans une pochette cartonnée recyclée ou issue de forêts gérées durablement

Pour chaque DVD précommandé ici, 1€ sera reversé à l'ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages).

À quoi va servir le financement ?

Sans grande surprise, le financement......... finance le film !

C’est à dire le temps des gens qui ont décidé de consacrer une partie non négligeable de leur espérance de vie sur Terre à la réalisation de ce contenu culturel, avec l’espoir qu’il émeuve ses spectateurs, les mette en joie, les fasse réfléchir. Le financement sert l’intention de ce documentaire finalement, celle de faire cheminer l’Humanité vers des lendemains qui chantent...



De manière beaucoup plus triviale :
- Avec 10 000 € : les deux Clément qui travaillent sur le film depuis un an sont payés, ils peuvent recommencer à s’alimenter. 
- Avec 15 000 € : on a plus de moyens pour les finitions du film (qui sera déjà super bien), par exemple on embauche un compositeur pour nous faire une BO aux petits oignons. On peut aussi faire la version anglaise et italienne. Les frais de tournage ne sont plus uniquement assurés par la tirelire de Fabien. 
- Avec 20 000 € : les frais de tournage sont couverts (déplacements, hébergement, alimentation), La tirelire de Fabien est épargnée, il arrête carrément de perdre de l’argent. 
- Avec 25 000 € : miracle ! Le temps que Fabien consacre à des projets artistiques est maintenant rémunéré. 
- Avec 30 000 € : c’est le budget initial du film. L’amortissement du matériel est couvert. Toute l’équipe est presque au SMIC. 
- Avec plus : si vous insistez, ce ne sont pas les projets qui manquent !

À propos du porteur de projet

En fait ils sont trois : 

Fabien Bruggmann est photographe animalier, ça fait 30 ans qu’il fait ce boulot, dans le froid, derrière son filet d’affût, à attendre. Au fil des années, sa fascination s’est focalisée sur le loup, ce symbole de cet autre monde (sauvage) sur lequel nous faisons si souvent l’impasse mais qui se rappelle à nous et à ce que nous sommes. C’est lui qui a eu l’initiative du film.

                           © Neil Villard

Clément Couturier est réalisateur de documentaires animaliers. Sorti de l’IFFCAM, il sait affuter, filmer, monter, dire avec des images et imager ses dires. Il a une légère obsession pour les sons de la nature et préfère souvent rester dans le froid à écouter bramer les cerfs plutôt qu’au chaud à descendre des bières. C’est lui qui est derrière la caméra et aux manettes de la salle de montage. 



Clément Osé raconte des histoires avec des mots, des photos et des textes, il voyage. C’est lui qui écrit le film. Il connaît mal l’univers du documentaire animalier et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a embarqué. Il s’improvise preneur de son sur le tournage et sera aussi la voix off. 

Share Suivez-nous