Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Effondrement

La première BD d'Alexis, l'auteur de la chaîne Youtube "L'Actu Animée".

  • Pandémie de coronavirus : quelles conséquences ?

     

    Conséquences sur la ferme

    Comme je vous l’annonçais lors de mon précédent message, je viens de faire l’acquisition d’une jolie ferme de 3 hectares dans le Périgord ! Comme pour n’importe quelle transaction immobilière, il faut attendre 2 mois (ou 3 si on demande un crédit) entre l’instant où l’on signe le compromis de vente et celui où l’on nous donne les clés. Pour ma part, je devais emménager fin avril. Mais ça, c’est ce qui était prévu AVANT qu’une pandémie ne se déclare et mette la France entière à l’arrêt…

    Ce qui se passe en ce moment met à genoux l’administration française qui est déjà suffisamment longue et lourde en temps normal. J’ai malheureusement appris que le Greffe du Tribunal d'Instance près de chez moi était fermé à cause du Coronavirus. Par conséquent, mon dossier se retrouve bloqué et je n’ai aucune idée de la date à laquelle je pourrais emménager. C’est terrible de se faire ainsi couper l’herbe sous le pied, mais je n’ai pas le choix, il faut que je prenne mon mal en patience.

    Manque de chance, c’est la première année où je ne prépare pas de potager puisque je voulais le faire dès mon arrivée dans le Périgord… Heureusement que je ne comptais pas entièrement sur le potager de cette année pour pouvoir me nourrir.

     

    Conséquences sur la BD

     

    En effet, le survivalisme ne se limite pas au jardinage, mais englobe plusieurs points fondamentaux à notre vie et notre bien-être : eau, nourriture, santé, énergie, connaissance, défense et lien social. Mes années de réflexion et de préparation me permettent aujourd’hui de traverser cette crise sanitaire sans que mon quotidien n’en soit impacté. Je continue donc à travailler chaque jour sur la BD !

     

     

    Après de nombreuses retouches et réécritures, j’ai définitivement achevé le story-board. En conservant un rythme de travail aussi soutenu, je pense pouvoir terminer le dessin de toutes les planches (103 !) d’ici une vingtaine de jours. Ensuite, je reviendrais sur certaines planches : en un an de dessin intensif, j’ai progressé tellement vite que je dois absolument retravaillercertaines vignettes réalisées au début du projet et qui ne me plaisent plus du tout. Viendra ensuite la phase de la mise en couleurs : la mise en place des tons, des atmosphères, des ambiances, la mise en volumes des personnages et des décors… Une étape qu’il me tarde de commencer !

     

     

    Sur ce, je vous souhaite un bon confinement. Si vous vous ennuyez, n’oubliez pas mon site https://autonomieparleslivres.com/ qui met à votre disposition mes fiches de lecture sur les livres traitant de près ou de loin de l’autonomie et du survivalisme !

    Un grand merci et un immense respect au personnel médical qui se démène en ce moment-même pour sauver de nombreuses vies, ainsi qu'à ceux en première ligne : caissières, aides à domicile, policiers, gendarmes, etc…

    A très vite !

    Alexis

  • J’ai trouvé ma ferme !

    Après tant d’années, tant d’efforts, de travail, de persévérance, d’acharnement… J’ai l’IMMENSE joie de vous annoncer que je vais être propriétaire d’une jolie ferme de 3 hectares dans le Périgord !

     

     

    La ferme

    La maison en pierres date de la fin du XIXème siècle et fait 140m². Elle possède déjà un poêle à bois, un four à bois, un beau parquet massif et elle est habitable de suite : élément indispensable pour me permettre de travailler et de terminer la BD dès que j’aurais emménagé.

    A sa gauche se trouve une petite grange attenante en pierres de 40m² qui, une fois restaurée, deviendra mon atelier de bricolage. De l’autre côté se trouvent accolées à la maison deux petites dépendances en pierres d’une cinquantaine de mètres carrés qui ont autrefois servies de poulailler et d’endroit pour stocker le matériel.

     

     

     Le terrain de 3 hectares est composé en grande partie de prairies et d’une petite partie boisée. Il possède une source déjà busée avec un système d’irrigation principal pour le jardin. Concernant les fruitiers déjà en place, on y trouve des pêches, des noix, des châtaignes, des mûres, des framboises et du sureau... De quoi se faire plaisir dès la première année ! Il y a également des bananiers, bien qu’ils ne fructifient pas. (Un jour je produirais mes propres bananes, laissez-moi juste un peu de temps !)

     

     

    Après avoir mis 4 ou 5 coups de fourche à différents endroits du terrain pour voir un peu la composition du sol, j’ai eu l’agréable surprise d’y voir des dizaines de vers de terre ! La terre est à tendance acide et absorbe très bien l’eau. Le léger dénivelé me permettra d’irriguer par la gravité.

     

     

    La région

     

    Pourquoi le Périgord, en Dordogne ? Il faut savoir que depuis des années, c’est en Corrèze que je souhaite m’installer : une qualité de l’eau, de la terre et de l’air exceptionnelle, des prix peu élevés, un climat doux, l’absence de centrale nucléaire, peu de sites SEVESO, aucun sentiment d’insécurité, des gens agréables et accueillants…

    Mais comme vous le savez, j’y ai déjà effectué de nombreuses visites l’année dernière et je n’ai trouvé aucun lieu qui corresponde vraiment à mes exigences. J’ai donc légèrement élargi mon périmètre de recherches et ce fut une véritable révélation : c’est dans le Périgord que je m’enracinerai et développerai du mieux que je peux un éco-lieu productif, résilient, beau et agréable à vivre.

    Au-delà de tous les critères que je vous ai cités précédemment, la Dordogne est un département extrêmement riche d’un point de vue culturel, archéologique et historique. Et personnellement, une région constellée de grottes préhistoriques et de châteaux tous plus impressionnants les uns que les autres, dans laquelle on y mange et on y boit bien, c’est une cerise sur le gâteau bien plus alléchante que tout ce que j’aurais pu espérer !

     

     

    Un dernier mot pour vous remercier sincèrement, vous qui avez contribué à mon projet et m’avez permis d’acheter cette ferme sans que je sois contraint de m’endetter auprès d’une banque. Sachez que je garde la tête froide et lorsqu’on me donnera les clés d’ici deux petits mois, je n’aurais qu’un seul objectif à l'esprit : vous dessiner la meilleure BD que je puisse vous faire.

     

    Merci !

  • Pas de nouvelles… bonnes nouvelles !

     

     

    L’année 2020 est déjà bien entamée et je fais face à une recrudescence du nombre de messages pour savoir où en est la BD, chose parfaitement normale et compréhensible puisque je donne (très) peu de nouvelles alors que celle-ci doit sortir d’ici quelques mois.

     

    J’ai toujours eu un rapport difficile avec les réseaux sociaux. Combien de fois me suis-je dit qu’il fallait absolument que je partage telle photo sur Instagram, telle vidéo sur Facebook ou telle anecdote sur Twitter. Puis le temps passe (trop) vite, les évènements s’enchaînent et je passe à autre chose en laissant mon idée tomber dans l’oubli.

     

      Pour ma BD “Effondrement”, c’est à peu près pareil : j’adore ce que je fais, je n’hésite pas à recommencer mes dessins plusieurs fois jusqu’à ce que le rendu me satisfasse VRAIMENT, j’y travaille chaque jour comme un acharné. Pour vous dire, j’ai même dessiné le 24 et le 25 décembre (mais j’ai quand même réussi à célébrer les fêtes de fin d’année avec mes proches, rassurez-vous, ce n’est qu’une histoire d’organisation !). Le problème, c’est que je ne communique pas dessus.  

     

    Premièrement, parce que j’ai envie de vous gâcher le moins possible la surprise et le plaisir que vous aurez en découvrant chaque planche sur laquelle j’ai passé tant de temps. Par conséquent, je veux vous en montrer le moins possible.

     

    Deuxièmement, parce qu’écrire un post comme je le fais actuellement, ça me prend du temps qui ne sera pas utilisé dans la réalisation de la bande dessinée.

     

    Troisièmement, parce que les réseaux et moi, ça fait deux !

     

    Cependant, je sais aussi qu’en voulant auto-publier cette BD sans passer par un éditeur, j’ai pris bien plus de responsabilités que le simple fait de devoir dessiner une centaine de planches. Il est également de mon devoir de communiquer avec vous un minimum, d’autant que j’ai parfaitement conscience de la chance phénoménale que j’ai puisque même si je reçois tous les 1 ou 2 jours un message pour me demander si c’est normal qu’ils n’aient toujours pas reçu la BD, l’IMMENSE majorité d’entre vous se montre extrêmement bienveillante, tolérante et compréhensive.

     

    Je vais donc prendre mes responsabilités et vous donner dorénavant davantage de nouvelles, d’autant que les circonstances vont prendre une toute autre tournure dans les semaines qui viennent puisque je pars...  

     

    ... en quête d’une ferme !

     

     

     

    Après avoir analysé une multitude de caractéristiques : climat, précipitations, ensoleillement, composition du sol, qualité de l’eau, qualité de l’air, insécurité, risques bactériologiques, chimiques, nucléaires… Unerégion française sortait du lot. Je m’y suis rendu début août 2019 pour prospecter et acheter une ferme dans le but de la rendre la plus autonome possible. Malgré les innombrables visites, aucune ne s’est avérée satisfaisante. Plutôt que d’acheter un bien à contre-coeur, j’ai préféré reporter le projet à début 2020.  

     

     

     

    Ça y est, nous y sommes ! Ce coup-ci, j’ai légèrement élargi mon périmètre de recherches et pour ne rien vous cacher, je le sens bien ! Dans les semaines qui viennent, je vous dirais si oui ou non j’ai enfin trouvé mon bonheur, et lorsque le compromis de vente sera signé, je vous dirais dans quelle région de France j’ai décidé de m’installer.

     

    Je vous dis donc à bientôt et vous donne rendez-vous pour ce qui sera sans doute le jour le plus important de ma vie !

     

    Alexis

  • Apparition dans le tome 2 de la BD « Tubonia »

    Bonjour tout le monde !

    Si vous ne le savez pas encore, « Tubonia » est une BD qui, comme la mienne, a été financée et disponible en précommande via Uule. Le premier tome a eu un succès faramineux (plus de 26 000 contributeurs), amplement mérité au vu de la qualité du dessin et de la quantité de travail effectué (et je suis bien placé pour savoir tout ce qu’exige la réalisation d’une BD !).

     

     

    Pour résumer brièvement l’histoire, Tubonia transpose le monde de YouTube dans un univers médiéval fantastique. Les YouTubeurs appelés Tuboniens sont de puissants chevaliers qui dirigent de grandes cités peuplées de Viouveurs.

    Bonne nouvelle : ils ont lancé la campagne pour le deuxième tome et je vais y figurer en tant que personnage secondaire !

     

     

    Pour vous résumer brièvement l’histoire, celle-ci est en partie centrée sur le tournoi de la Flamme d'Agorytme : un tournoi annuel, présenté par ZeratoR (alias Zède le Présentateur) où les Tuboniens des 4 coins du royaume s'affrontent dans un octogone pour tenter de remporter la flamme d'Agorytme. Une flamme magique qui, bien positionnée sur le plus haut édifice de la cité, attire au loin des Viouveurs de tout le royaume, faisant alors grossir le domaine (chaîne YouTube) du Tubonien victorieux. (Cette flamme représente les recommandations et les tendances YouTube, le logo de cet onglet étant d’ailleurs une flamme.) Pendant le déroulement du tournoi, le mage Absol enquêtera sur la cause des agissements anormaux de Didi Chandouidoui (alias Saint Douidoui), ce qui l’amènera à découvrir une menace encore plus grande que la précédente...

     

    J’ai hâte de voir à quoi ressemblera mon personnage, je vous le montrerais lorsque son design sera finalisé ! Si vous voulez vous procurer la ou les BD Tubonia, il ne vous reste plus que quelques heures, alors faites vite !

       

    Rendez-vous sur leur page de campagne Ulule :

    https://fr.ulule.com/tubonia-tome-2/

     

    J’en profite pour vous dire que je reviens vers vous très rapidement afin de vous montrer quelques extraits de la BD « Effondrement » en exclusivité. J’avance extrêmement bien, je travaille dessus chaque jour comme un moine, réveil à 6H, productivité au maximum ! Je continue à greffer régulièrement de nouvelles idées au scénario et concernant le dessin je progresse et je gagne en rapidité d’exécution. J’ai hâte que vous puissiez en voir davantage.

    A bientôt !

  • Nouveau projet disponible : l'Autonomie par les Livres !

     

    Depuis plusieurs années, je lis énormément de livres sur l'autonomie, la permaculture ou le survivalisme.

     

    Je suis arrivé à un rythme d'environ un livre par semaine. Pour ne pas oublier au bout de quelques semaines les deux tiers de ce que je venais de lire, j'ai pris pour habitude de rédiger des fiches de lecture résumant autant que possible l'intégralité du contenu de chaque livre lu.

    Trouvant dommage de garder pour moi seul tout ce travail et ce condensé de connaissances utiles à tous ceux qui s'intéressent à l'autonomie, j'ai décidé d'en faire un blog. Après plusieurs semaines de travail acharné en parallèle de ma BD (souvent le soir et les weekend), je peux ENFIN vous dévoiler l'adresse de mon tout nouveau site :

     

     

    https://autonomieparleslivres.com

     

    Les fiches sont classées dans 17 catégories (artisanat, construction, défense, permaculture, santé...) et j'y ajouterai une nouvelle fiche par semaine ! Ce blog « L’autonomie par les livres », c’est le blog que j’aurais rêvé de connaître lorsque j’ai commencé ma démarche. L’autonomie est un sujet très vaste qui nous demande une vie entière d’apprentissage alors j'espère sincèrement que ma pierre ajoutée à l'édifice vous aidera dans votre quête de résilience et de liberté !

    Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne lecture !

    (PS : Je n'ai pas pu m'empêcher d'insérer dans ce post quelques images inédites de la BD "Effondrement", en espérant que vous appréciez !)