BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Effondrement

La première BD d'Alexis, l'auteur de la chaîne Youtube "L'Actu Animée".

  • Des nouvelles de la BD, de l'éco-village et nouveau projet !

    Bonjour tout le monde !                                                                                                                          

    Je tiens déjà à vous remercier pour tout votre soutien au fil des semaines. Je manque de temps pour répondre à tout le monde mais j’essaie de lire chacun de vos messages. Ils me motivent plus que jamais et pour un projet aussi conséquent qu’une bande dessinée, ils m’aident à tenir le rythme, alors merci !

    Vous êtes nombreux à me poser la question suivante :

    « J’ai déménagé (ou je vais déménager) avant de recevoir la BD, comment faire ? »

    Aucun problème. Tant que la BD n’est pas expédiée, vous pouvez à tout moment modifier votre adresse. La base de données d’Ulule est automatiquement mise à jour.


    Pour modifier votre adresse, cliquez sur :
    L’icône de votre profil en haut à droite de l’écran > Paramètres > Adresses de livraison

     

    La BD

    J’ai un rythme de travail extrêmement soutenu qui ne faiblit pas du tout avec le temps. Par conséquent, la BD avance bien. Très bien ! J’ai terminé le line d’une cinquantaine deplanches et certaines sont déjà partiellement colorées (en particulier les décors qui me permettent de définir l’ambiance et les tonalités d’une page).

    Techniquement, je dessine plus vite et mieux. Quand je regarde mes premières planches, la différence est flagrante : c’est fou les progrès que l’on fait en dessinant de nombreuses heures quotidiennement pendant plusieurs mois. Encore une fois, le travail prime sur tout le reste ! S’il y en a parmi vous qui dessinent, surtout, ne lâchez rien !

    Du coup, je perds un peu de temps en redessinant d’anciennes vignettes qui ne me plaisent plus mais ce n’est pas grave… Priorité à la qualité !

    L’écovillage


    J'y ferais bien pousser quelques vignes...

    Cet été, je comptais enfin acheter le lieu destiné à devenir le plus autonome possible. J’ai passé deux semaines à visiter entre 1 et 3 maisons / terrains / hameaux par jour. C’était très intense, très épuisant et ça n’a malheureusement rien donné.

    Entre les agents immobiliers qui ont l’air de découvrir les lieux en même temps que vous et les propriétaires pas vraiment coopératifs (c’est à se demander si certains souhaitent vraiment vendre leur maison), aucune visite ne s’est terminée sur une promesse de vente. Soit les maisons étaient beaucoup trop vétustes, soit les terrainsinexploitables. C’est fou ce que les photos sur le net peuvent être trompeuses !



    Cette maison était accompagnée d'un magnifique étang de 2000m², malheureusement le terrain était difficilement accessible et beaucoup trop éloigné de l'habitation.

    Ce n’est que partie remise puisque j’y retourne cet hiver avec un budget plus important puisque 2 personnes supplémentaires vont rejoindre le projet plus tôt que prévu ! Bien que je sois impatient de déménager, c’est un mal pour un bien car ça me laisse le temps d’avancer au maximum sur la BD.

    L’argent


    Ça y est, après 4 mois d’attente j’ai enfin pu récupérer les fonds récoltés lors de la campagne Ulule ! Il y a eu quelques milliers d’euros perdus à cause de comptes bancaires ou Paypal de certains contributeurs vides, mais ça s’est globalement très bien passé.

    En décidant de m’auto-éditer, j’ai clairement sous-estimé le temps et l’énergie que prennent toutes ces histoires d’argent, de paperasse, de fiscalité, de création de société… Tu pars faire une BD et tu te retrouves à passer tes nuits devant un tableau Excel !

     

    Je ne me voyais pas tout gérer seul, j’ai donc eu la chance de trouver un excellent expert-comptable qui a pris mon projet de BD et de création d’éco-lieu très à cœur. Il a d’ailleurs contribué au projet en précommandant la BD, un bonjour à lui s’il lit ce message !

    Projet à venir

    En ce moment, mon cerveau bouillonne. Des tonnes d’idées de projets me viennent à l’esprit et j’en ai assez de toujours les remettre à plus tard. « Celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer. »

    C’est pourquoi j’ai commencé à travailler sur l’un d’eux en parallèle de la bande dessinée. Toujours sur le thème de l’autonomie et de la résilience, je ne sais pas quand est-ce qu’il verra le jour (cette année très certainement), mais vu les messages que vous m’envoyez, je suis sûr qu’il vous plaira !

     

    A bientôt !

  • Où en est le projet « Effondrement » ?

    Bonjour à toutes et à tous !

    Cela fait maintenant 2 mois que le projet « Effondrement » s’est clôturé avec succès, je vais donc vous raconter un peu tout ce que j’ai fait depuis le 22 avril dernier !

    Avant toute chose, je vais répondre à 4 questions récurrentes que je reçois plusieurs fois par jour de votre part :


    « Je n’ai toujours pas été débité, est-ce normal ? »

    Ma première société (SARL) me permettant d’encaisser les fonds récoltés sur Ulule est en cours de création. Vous connaissez sans doute la lourdeur et la lenteur de l'administration française... C’est donc normal si vous n’avez pas encore été débité (seule une partie d’entre vous l’a été pour le moment). Elle devrait être validée d’ici peu !


    « Je n’ai toujours pas reçu la BD, pourquoi ? » / « Quelle est la date de sortie prévue ? »

     

    Comme précisé sur ma chaîne Youtube et sur la page Ulule, la BD est en cours de création. J’ai estimé qu’il me fallait environ un an et demi pour la produire seul, la date de livraison est donc prévue pour avril 2020. Je vais faire tout mon possible pour tenir les délais que je me suis imposés !

     

    « J’ai soutenu le projet à hauteur de 27€, je vois pourtant qu'il est spécifié « pas de contrepartie sélectionnée » sur ma fiche. Est-ce une erreur ? »

    Vous avez été nombreux à soutenir le projet en oubliant de sélectionner la contrepartie souhaitée. Pas de panique, j’ai contacté Ulule et ils m’ont proposé d'attribuer la contrepartie à 27euros (à savoir la BD) à toutes les contributions qui n'ont pas de contrepartie. Vous n’avez donc rien à faire, pas besoin de m’envoyer de message : vous aurez bel et bien votre BD !

    Ce qui m’a pris le plus de temps, ce sont malheureusement toutes les tâches administratives. Prendre rendez-vous avec des experts-comptables, des banquiers, discuter avec eux du projet, du futur, ouvrir un compte professionnel, communiquer avec le staff d’Ulule, créer une société pour mon activité artistique et pouvoir encaisser les fonds récoltés, créer une deuxième société pour la gestion de l’éco-village… Bref c’est lourd, long, compliqué mais malheureusement inévitable.
    C'est également sans compter quelques imprévus, en particulier les récents soucis de santé de ma mère qui font que je dois m'occuper activement de mes parents et régulièrement des enfants de ma soeur. Je ne vous dis pas ça pour me plaindre ni pour vous raconter ma vie mais simplement pour que vous ayez un peu connaissance du contexte dans lequel j'ai du travailler depuis 2 mois !

     

    La BD

    Le mois et demi de campagne Ulule étant particulièrement intense, j’ai pris le luxe de m’offrir un peu moins de deux semaines de vacances dans le Var. Je n’ai cependant pas pu m’empêcher de profiter de ce temps libre pour travailler sur la BD. C’est ce qui arrive lorsque la frontière entre « travail » et « plaisir » devient floue !


    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

    Sur le trajet, je me suis arrêté à Baume-Les-Messieurs, un magnifique village du Jura dans lequel se déroule une grande partie de la BD « Effondrement ». J’ai pu prendre de nombreuses photos de références, voir, sentir, toucher et surtout explorer des lieux que j’avais intégrés à mon histoire uniquement par mes recherches internet.

    Je suis donc revenu avec une grande quantité de notes, de photos et de vidéos qui me permettront de rendre l’univers de la BD « Effondrement » d’autant plus crédible et réaliste ! Ceux qui s’y sont déjà rendus auront le plaisir de retrouver la célèbre cascade des Tufs (une des plus belles de France), la Grotte de Baume et bien d’autres surprises !


    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

    Par la suite, passer des jours à randonner dans le Verdon entouré de rivières turquoises sous un magnifique ciel bleu ensoleillé, ça m’a donné un sacré coup de boost !  J’ai eu de nombreuses nouvelles idées pour rendre l’histoire plus complexe, plus profonde, avec quelques éléments perturbateurs qui, je l’espère, sauront vous tenir en haleine. Je suis donc revenu sur le script et le story-board de ma BD. L’histoire finale n’en sera que plus intéressante !


    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

    Enfin, en dehors de mes vacances, j’ai beaucoup dessiné en terminant le line (les « contours », sans couleur) d’une vingtaine de planches. Difficile pour moi de bosser autant sans trop vous en montrer histoire de ne pas gâcher la surprise !    


    L’éco-village

    J’ai déjà pas mal discuté avec mon expert-comptable pour encadrer légalement ce projet qui s’annonce fantastique. Les premières démarches de création de la SCI sont entamées.


    Petit passage au potager du Château de Cormatin sur le chemin du retour. Ça a été pour moi une grande source d’inspiration pour le futur éco-village que je prépare. De très bonnes idées sont à se réapproprier parmi les techniques ancestrales.

    Je sais précisément dans quelle région l’éco-village verra le jour et j’ai déjà fait de longues recherches immobilières. D’ici 1 à 2 mois, je m’y rendrais avec les 2 personnes qui m’accompagneront dans ce projet afin de visiter toutes les maisons repérées et d’acheter celle qui validera un maximum de nos critères prioritaires.
     

    J’ai également reçu le soutien de plusieurs éditeurs qui, pour m’encourager et m’aider dans la création de ce nouveau lieu écologique m’ont envoyé gracieusement quelques-uns de leurs livres traitant entre autres de :

    • L’écoconstruction
    • La permaculture
    • Le design
    • La rénovation
    • Le jardinage
    • L’agroforesterie
    • L’élevage
    • Etc…

    Je vous les présenterais au fur et à mesure à travers diverses notes de lecture sur Ulule et sur mes comptes Instagram, Facebook et Twitter ! Je suis actuellement en train d’en lire un qui s’annonce être une référence absolue. Je sais d’avance qu’une fois installé, ce sera mon livre de chevet tant il regorge d’informations utiles et percutantes !

    Sur ce, je vous laisse. J’en profite pour vous remercier une nouvelle fois de me permettre de vivre une telle aventure et de mener à bien des projets qui me tiennent à cœur depuis tant d’années.

    A bientôt !

  • Plus que quelques heures avant la fin... et nouvelle vidéo !

    C'est à peine croyable, mais le seuil des 300 000 € (2 000%) vient d'être franchi, un IMMENSE merci à toutes et à tous pour votre énorme soutien ! J'essaie de répondre à un maximum de monde mais c'est tout simplement impossible pour moi de suivre le rythme. Heureusement, j'ai réussi à terminer juste avant la fin de la campagne Ulule une nouvelle vidéo dans laquelle je réponds à vos questions.

    Il ne reste plus que quelques heures pour commander la BD et emmener le projet le plus loin possible !
    Bon visionnage et encore merci pour tout !

  • Planche de BD terminée !


    Cliquez sur l'image pour l'agrandir


    Je vous présente en exclusivité la toute première planche terminée de ma bande dessinée "Effondrement". Je compte la montrer dans ma prochaine vidéo, mais je me suis dit que ce serait sympa de vous en faire déjà profiter !

    J'espère que le rendu vous plait et qu'il donnera peut-être envie de commander la BD à ceux qui ne l'ont pas encore fait. (Attention, il ne reste plus que 3 jours pour le faire ! )
    Je précise qu'il s'agit de la planche numéro 26, du coup ce que vous voyez est totalement hors contexte puisqu'il se passe plein de chose avant. C'est donc normal si vous avez du mal à comprendre ce qui se passe, c'est vraiment pour vous montrer le style avant tout !

    Si c'est le cas, n'hésitez pas à partager le projet sur vos réseaux sociaux ou auprès de votre entourage !

    J'attends vos avis avec impatience !

  • Les armes à feu

    Ce que vous voyez sur la photo, ce sont mes tout premiers tirs au .22LR, la grosse cible au pistolet à 25 mètres, la petite cible au fusil à 50 mètres.

    S'il y a bien un sujet sensible sur internet, c'est celui des armes à feu ! J'ai pourtant été agréablement surpris par vos réactions suite à ma dernière vidéo "Comment devenir survivaliste".
    Une arme ne peut pas être "bonne" ou "mauvaise", c'est avant tout un outil et c'est ce qu'on en fait qui peut être jugé. Un couteau peut aussi bien servir à cuisiner qu'à égorger. L'oppression, la haine, la torture ou les meurtres n'ont pas attendu l'apparition des armes à feu pour exister, et si celles-ci disparaissaient du jour au lendemain, la violence, elle, serait toujours présente.

    Certains ont du mal à comprendre comment je peux à la fois encourager les gens à faire de la permaculture et à manipuler des armes. Le droit à une alimentation et à un cadre de vie de qualité me paraît pourtant tout aussi légitime que le droit à une défense personnelle adaptée. D'autres pensent que seules l'armée et la police devraient être armés. L'histoire ne manque pourtant pas d'exemples nous montrant qu'un trop grand déséquilibre entre le pouvoir de l'Etat et le pouvoir du peuple peut mener à des atrocités sans nom.
    Bien sûr, les forces de l'ordre jouent un rôle utile et très important, mais ne suffisent malheureusement pas à l'échelle individuelle. Une agression, un viol, ça dure généralement très peu de temps. Le temps que la police débarque, il sera trop tard. Et pourtant, nous avons tous relégué (consciemment ou non ) ce que nous avons de plus précieux, notre vie, à un organisme qui ne pourra quasiment jamais être là à temps.

    En parlant d'équilibre, l'arme à feu a l'immense avantage de mettre tout le monde sur un pied d'égalité. Que peut faire une jeune femme face à un homme de 90kg ? Un jeune homme face à un couteau ? Un couple face à une bande ? Une vieille dame face à un voleur ? L'arme à feu nous permet de répondre à ces questions.

    Bien sûr, il ne s'agit pas de mettre une arme entre toutes les mains et de ne pas oublier que son but reste avant tout de tuer. Forcer les gens à porter une arme pour qu'ils puissent se défendre, ça n'aurait aucun sens, ce serait même dangereux. Mais empêcher les gens qui souhaitent assurer leur sécurité et celle de leurs proches de pouvoir le faire, c'est tout aussi dangereux. Posséder une arme, c'est avant tout un choix personnel, le choix d'un outil.