Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

La Ligue des écrivaines extraordinaires

5 romans écrits par 5 écrivaines, pour révéler les agentes de la Ligue

  • Arrivage frais

    Par les osselets de la muerte, les fleurs de février sont arrivées !

    Un bouquet d’écrivaines et de monstres juste à temps pour le tendre rendez-vous avec ma cousine Démona… N’est-ce pas une attention charmante d’offrir à ses bien-aimées et ses chéris tant de cœurs sanglants à la Saint-Valentin ?

  • La ligue approche !

    Mes étranges lecteurs,

    Je prends la parole un court instant pour vous annoncer une merveilleuse nouvelle. La formation de la ligue est imminente, déjà leurs aventures ont toutes été écrites, et les scribes s'évertuent à sublimer la mise en page pour captiver vos yeux, et capturer vos âmes.

    Nous espérons une livraison entre mi-février et fin février. Dans les temps donc.

    Réjouissez-vous, étranges lecteurs, réjouissez-vous.

    Pendant que la joie demeure encore possible. Car bientôt, elle s'envolera. Bientôt, une nouvelle saison de l'étrange va s'abattre sur vos riantes contrées, un nouveau Ulule pour une saison de l'effroi, où vous pourrez retrouver vos enquêteurs de l'étrange dans des nouvelles inédites ainsi que de nouveaux aventuriers, baroudant à la frontière du réel...

  • Merci, merci, merci !

     

    Merci à vous qui avez contribué, à vous les romancières, à vous les éditeurs.
    Et merci aux écrivaines extraordinaires d’avoir existé pour grandir notre imaginaire, pour la culture que vous nous avez transmise à nous tous.

    Le sort a joué en notre faveur, pour notre collection, pour notre équipe entière, grâce aux souscripteurs qui nous ont accordé leur confiance en finançant les cinq premiers titres.
    Début 2020, nos premiers soutiens recevront leur cinq romans dans le bel étui… mais notre aventure ne s’est pas terminée hier soir, La Ligue des Écrivaines Extraordinaires reviendra l’automne prochain avec sa relève, plus forte grâce à votre engagement.

    Comme vous vous en doutez, le financement participatif de la Ligue des écrivaines extraordinaires s’est achevé dans l’allégresse. Je tente d’oublier la vision d’enfer de Démona et du Maître de l’étrange enlacés dans un tango indescriptible qui dura de minuit à l’aube, un mixte de la Famille Adams, Beetlejuice et On achève bien les chevaux

    Je suis très heureuse d’avoir parcouru cette étape primordiale de notre lancement avec vous toutes et tous,

    Christine Luce, directrice de la série

  • JOUR - 2 !

     

    Demain, la Ligue naîtra après un mois de gestation en votre compagnie : 5 écrivaines extraordinaires, 5 romans pulps, un étui illustré, 5 autrices et une relève programmée.

    Vampires, Savants fous, Loups-garous, Momies, Trolls, Créatures lovecraftiennes, Mutants...

    Vous pouvez encore inviter vos proches à rejoindre notre fête des littératures de l’imaginaire, nous en serions toutes et tous heureux, plus on est de fous, plus on s’amuse !

    L'équipe entière

  • Découvrez la Ligue des écrivaines extraordinaires : Laurianne Gourrier : Selma Lagerlöf contre les Trolls



     

    Pourquoi la Ligue ? J’ai une fibre féministe qui vibre (trop) souvent, j’aime la littérature, celleux qui l’ont faite et la font encore, j’aime l’idée de jouer avec de grands noms pour en faire de grands personnages. Les complotistes nous apprennent qu’« ils » sont partout, la Ligue démontre que ce sont « elles » qui veillent.
    Et puis, le principe de "faire sérieusement quelque chose qui ne l’est pas tant que ça" est particulièrement réjouissant, non ?

    Pourquoi Selma Lagerlöf ?
    La première chose que m’évoquait son nom est un double souvenir d’enfance. D’une part, le dessin animé gentillet et son générique tenace, évoquant un garnement qui avait quitté son village, et ses parents, et ses amis (ne me remerciez pas de vous l’avoir rappelé, je partage avec plaisir). D’autre part, un vieux livre rouge dans la bibliothèque familiale, relié d’un tissu poussiéreux qui portait mystérieusement le même titre… Le nom de Lagerlöf a pour moi une odeur de madeleine.
    En plus de cela, quand on se penche sur son œuvre, il y a de quoi trouver cette postérité sacrément injuste. Première femme prix Nobel de littérature, quand même ! Ses contes fantastiques font écho aux grands auteurs français ou anglo-saxons, le dépaysement scandinave en plus, loin du didactisme poussif qui parsème les aventures de Nils Holgersson. Et tâcher de comprendre qui était la femme derrière l’autrice devient vite passionnant, il faut creuser et fouiller pour aller au-delà de ce qu’on trouve en quelques clics. Elle m’a surprise quand j’ai découvert que, malgré son éducation très chrétienne, elle avait vécu des amours passionnées avec d’autres femmes, ce que sa correspondance a dévoilé longtemps après sa mort.

    Pourquoi les trolls ?
    Parce qu’ils sont grognons, bruts de décoffrage, et présents partout. Les grandes puissances chtoniennes, au cerveau lent et poussif, ne dorment que d’un œil, et si leur réveil prend du temps, il est spectaculaire et mortel pour les créatures fragiles que nous sommes. Ils sont anciens, ils sont sauvages, ils sont violents et loin du polissage des civilisations. Il y a quelque chose de punk en eux, ils sont anarchistes et capables de tout selon les folklores, aussi bien d’apparaître comme des géants de pierre que comme des êtres qui peuvent se confondre avec les humains… ils ouvrent des possibilités illimitées. Et n’ont vraiment aucun raffinement.

    Laurianne Gourrier

     

    Selma Lagerlöf contre les Trolls

    L'histoire étrange : Enfant, Selma Lagerlöf se découvre une capacité étrange lors de sa rencontre avec le tomte de la maison : elle perçoit l’invisible au commun des mortels. Alors qu’elle grandit dans son village près de la forêt, sa tante guérisseuse l’initie aux mystères des créatures fantastiques et surtout de son peuple le plus terrible, les Trolls. L’un d’eux, moqué pour sa petite stature parmi ces géants, deviendra d’ailleurs son ami.
    Grâce à ses connaissances et son attachement à la vie secrète de la nature indomptée, quand les hommes provoqueront par sottise et ignorance la colère des monstres de pierre, la jeune écrivaine pressentira l’horrible désastre avant qu’il se produise.
    Enrôlée dans la Ligue, Selma tentera l’impossible pour éviter la catastrophe.