BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Ecole Filante

Une école Montessori en Nouvelle Calédonie !

À propos du projet

Nouvel objectif de 150% !!

Dire qu'on craignait d'avoir été trop ambitieux... C'était sans compter sur votre enthousiasme ! Merci !!!
Maintenant que la cagnotte est acquise pour le matériel, il nous reste quelques jours pour aller chercher ensemble le reste du financement nécessaire pour le potager, le coin bibliothèque, les toilettes sèches et le coin repas. Grâce à vous on y croit !


On vous dit mille mercis pour les enfants, on vous embrasse... Et ça fait un paquet de bisous !

LE PROJET

Le projet de L’École Filante résulte de la réflexion d’un groupe de parents partageant des valeurs éducatives communes. Ces personnes se sont organisées en mai 2015 en association loi 1901, l’association Une Autre Ecole, pour créer une école autonome à effectif réduit, proposant une pédagogie alternative qui met l’enfant au centre de ses apprentissages. L’objectif est de créer un lieu où les enfants se sentent à l'aise et sont encouragés à atteindre leur plein potentiel en développant leur confiance, l'autonomie, la curiosité, la motivation et la responsabilité de leurs actes.

Le projet pédagogique est fidèle à la pédagogie Montessori et aux principes de la discipline positive. L’École Filante offrira en outre aux enfants un environnement bilingue anglais-français.

L'école prévoit d'accueillir à la rentrée scolaire 2016, 17 enfants en âge préscolaire (3 à 6 ans) réunis dans une classe unique avec deux éducatrices salariées de l’association. 

Cette structure de petite taille permettra ainsi d'évaluer la demande pour ce type de pédagogie et de tester le fonctionnement participatif.

L'école sera ouverte à toute demande d'assistance à la création de structures similaires en Nouvelle-Calédonie ou au Vanuatu, et offrira un soutien aux structures existantes souhaitant s'inspirer de l'expérience.

Vous pouvez consulter notre site internet en suivant ce lien : http://www.lecolefilante.nc/.

photo 1: membres fondatrices de l'Ecole Filante

Comment sera gérée l’Ecole filante ?

L’École Filante sera la première école associative de Nouvelle-Calédonie créée et gérée par les parents. Elle fonctionnera grâce à la participation active et bénévole des parents aux côtés d'une équipe pédagogique diplômée, expérimentée et employée par l’association. Les parents s’organiseront en commissions (hygiène, ateliers, communication, garderie, bricolage-jardinage, projet 6-9 ans, etc.) et s’investiront dans l’école en contribuant à la vie de celle-ci. Réciproquement, l'école accompagnera les parents dans leur démarche de parentalité bienveillante.

Comment s'organiseront l'école et la classe ?

Pour la rentrée 2016, l’école disposera d’une « ambiance » 3-6 ans uniquement. Nous travaillons à l’ouverture en 2017 de l’ambiance 6-9 ans, mais tout reste à faire !

En effet, une classe Montessori regroupe les enfants par tranches d'âges : 3-6 ans, 6-9 ans, 9-12 ans, etc. La mixité des âges permet aux plus petits de progresser plus vite avec le soutien des plus grands, ce qui valorise en retour ces derniers par la confiance qui leur est accordée.

Chaque matériel est présent dans la classe en un seul exemplaire ce qui permet d’éviter la compétition inutile entre les enfants et favorise l’entraide, la solidarité et la tolérance. L’enfant choisit librement son matériel et peut y passer le temps qu'il souhaite. Les enfants ont le droit de chuchoter et de se déplacer dans la classe, tant que l'ambiance de travail est respectée.

Illustration 1. la classe dans sa configuration actuelle

Dans une classe Montessori, il n'y a pas de bureau pour l'enseignant, lequel est avant tout un observateur attentif des besoins et intérêts individuels de chaque enfant. 

Illustration 2. Aménagement prévu pour la classe

Illustration 3 : projet d'aménagement pour le jardin

Quel est l’intérêt de la pédagogie Montessori ?

La pédagogie Montessori repose sur un principe simple : les enfants sont naturellement attirés par les apprentissages. Il suffit de leur proposer un environnement adapté pour stimuler leur désir d'apprendre de façon autonome. L’éducation Montessori a fait ses preuves ; on compte actuellement plus de 22.000 écoles Montessori dans le monde !

A ce jour, cette pédagogie n’est proposée dans aucune école sur le territoire Calédonien. L'engouement des parents et des professionnels de la petite enfance autour des membres fondateurs du projet, confirme qu'il existe pourtant un réel besoin sur le territoire.

La pédagogie Montessori est maintenant validée par les recherches les plus récentes en sciences cognitives, qui nous permettent de connaître parfaitement les mécanismes de l’apprentissage chez l’enfant :

  • tout d'abord, pour apprendre, l'enfant doit être attentif, et pour cela il faut qu'il soit intéressé,
  • deuxièmement, l'enfant doit être engagé activement, il doit avoir envie de faire une activité parce qu'il y voit un intérêt et non parce qu'il y est contraint,
  • troisièmement, l'enfant doit immédiatement savoir s'il s'est trompé ou non dans son exercice,
  • enfin, l'enfant a besoin de pouvoir répéter l'activité autant de fois que nécessaire pour la maîtriser.

A quoi va servir le financement ?

A acheter du matériel Montessori !

En effet, cette pédagogie repose essentiellement sur l’utilisation d’un matériel spécifique et adapté. Les objets sont en bois et de belle conception afin d’attirer naturellement les enfants vers de nouveaux enseignements et faciliter l’apprentissage. Ils contiennent tous un système de contrôle autonome de l'erreur. L’investissement de départ pour leur acquisition est donc conséquent (estimé à 13 000 euros pour l’ambiance 3-6 ans), même s’ils sont vite rentabilisé par leur utilisation et leur durabilité !  

Avec les fonds que nous espérons obtenir via cette campagne, nous privilégierons lachat du matériel pour l’ambiance 3-6 ans qui ouvre ses portes en février 2016.

Si nous dépassons nos objectifs, nous pourrons acquérir du matériel pour l’ambiance 6-9 ans que nous souhaitons vivement pouvoir mettre en place à compter de la rentrée 2017 !

À propos du porteur de projet

L'équipe fondatrice est composée d'un petit groupe de personnes. Voici leurs histoires...

Membres fondatrices : de gauche à droite, Sylvie, Heidi et Ophélie

Heidi : Présidente de l'association "Une autre école"

Je suis issue d'une famille qui appliquait les principes d'éducation bienveillante. J'ai eu un parcourt dans des écoles Freynet et Montessori, puis j'ai fait l'"école à la maison", avant d'intégrer une école d'ingénieur.

Devenue ingénieure, j'ai voyagé pendant 10 ans pour construire des infrastructures dans le monde entier, tout en apprenant les langues et cultures des pays où je vivais. Je suis maintenant traductrice technique.

A la naissance de ma fille, en 2013, je me suis aperçu que ce qui était une évidence pour moi, en termes d'éducation, ne l'était pas pour tout le monde et j'ai eu envie de créer une école où ma fille soit éduquée selon les principes qui me sont chers.

Mon parcours m'a donné la capacité de croire que l'on peut réaliser ses rêves si l'on s'en donne les moyens et je souhaite que cette école en donne la preuve à nos enfants pour qu'eux aussi se sentent capables de réaliser leurs rêves.

Ophélie: Secrétaire de l'association

J’ai grandi en Guyane, en Corse et sur l’Ile de la Réunion, puis ai vécu dans le Sud de la France où j’ai étudié, pendant plus de 10 ans, la qualité des zones littorales au sein d’un Institut de Recherche sur le milieu marin. Depuis 5 ans, je réside en Nouvelle-Calédonie, où j’ai donné naissance en 2013 à mon fils. Depuis, j’ai la chance de ne plus travailler et de profiter de mon temps libre pour le voir grandir, me consacrer à son éducation et à des projets qui me tiennent à cœur !

Nous nous sommes rencontrées en 2012 avec Heïdi dans un cours de yoga prénatal, et son optimisme sur notre capacité à créer une école associative m’a gagné. Etant convaincue que la transition écologique et sociale passe par l’éducation et des initiatives locales et citoyennes, je suis très heureuse de participer à ce projet qui sème en Nouvelle-Calédonie la graine d’une éducation différente, qui ne se fonde pas sur l’angoisse de l’échec mais sur l’enthousiasme d’apprendre, qui invite les enfants à la coopération et les aide à acquérir confiance en soi et autonomie !

Thierry : Trésorier de l'association

Docteur en écologie marine, je réside en Nouvelle-Calédonie depuis 5 ans où je pilote des programmes de recherche dans le domaine de l’environnement et l'aquaculture au sien d'un institut de recherche en sciences marines. J’ai souhaité épauler ma compagne Ophélie lors de la création de L’Ecole Filante en apportant mon soutien à l’association en tant que trésorier. J’ai découvert la pédagogie Montessori suite à la naissance de mon fils, et elle me semble parfaitement adaptée à cette phase merveilleuse de la petite enfance, période fondamentale pour la construction de la personnalité. J’éduque mon fils dans la bienveillance, et souhaite une continuité entre la famille et l’école.

Sylvie :  Responsable du projet 6-9 ans

Ayant eu une scolarité sans encombre dans le cursus traditionnel, le cas des élèves en situation d’échec ou en souffrance à l’école m’a très tôt interpelée. J’ai toujours été convaincue par certaines méthodes d’éducation alternative. Aujourd’hui orthophoniste, je reçois à mon cabinet des enfants qui auraient besoin pour s’épanouir qu’on valorise leurs compétences acquises en attendant que les autres se mettent en place, en fonction du profil de chacun.

A la maison, mon compagnon et moi-même pratiquons l’instruction en famille et la pédagogie Montessori  avec nos enfants, le temps que la plus jeune ait l’âge requis pour intégrer l’Ecole Filante et que la structure dédiée aux 6-12 ans soit ouverte pour la plus grande.

En ce début d’année, j’ai suivi une courte formation Montessori, à l’usage des orthophonistes, qui m’a inspirée plus largement.  J'ai très vite pris la décision d'oeuvrer pour la fondation d'une école Montessori en Nouvelle-Calédonie et j'ai rejoint Heidi et Ophélie sur ce chemin joyeux de l’Ecole Filante, pleine d’enthousiasme .

Je souhaite que l'Ecole Filante ouvre sereinement ses portes en 2016 et puisse accueillir un plus grand nombre d'enfants ultérieurement.