BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Fées mobiles, école de vélo itinérante et rurale

Soutenez-nous, particuliers ou entreprises, pour leur redonner le sourire

À propos du projet

Photo ci-dessus: Eliane Verdun à gauche, professeure de vélo, pendant un cours

Après 3 semaines d'ouverture, le projet des Fées Mobiles a déjà atteint le magnifique palier des 3000€ !
Nous avons encore besoin de vous pour faire avancer le projet. Le nouveau palier à 6000€ nous permettrait d'acheter des vélos supplémentaires, ainsi qu'un vélo électrique pour les femmes âgées.

Continuons l'aventure ensemble !
Merci à tout ceux qui ont déjà contribué, et n'hésitez pas à partager l'information !

Photo ci-dessus: Muriel Boulmier, présidente de l'association Fées du Sport

Beaucoup de femmes ne savent pas faire du vélo, peu d'entre nous le savent!. Ainsi, en Lot-et-Garonne, dans nos villes et nos campagnes, elles se retrouvent isolées, sans moyen de locomotion, sans emploi, sans véritable lien social.

Nous avons décidé d’agir ! Vous pouvez agir à nos côtés !
Comment ? En soutenant le développement de Fées Mobiles, pour créer l’école de vélo itinérante et rurale pour femmes en Lot-et-Garonne… Pour pédaler vers un avenir souriant !


L’idée ?

Grâce au vélo, transport peu coûteux, qui allie activité physique et respect de l’environnement, permettons aux femmes de sortir de l'isolement.
Notre expérience: l'école de vélo créée en 2011, a prouvé son efficacité.

Comment ?

En développant l’Ecole de vélo (associée aux cours de sécurité routière à vélo) de l’Association vers une Ecole de vélo itinérante en zone rurale du Lot-et-Garonne, l’Albret, avec une première étape à Nérac.
L’équipement : les vélos de route pliables adaptés à l'apprentissage et le matériel pédagogique et de sécurité, transportés sur une remorque. Les cours de vélo se dérouleront dans un lieu sécurisé (cours d’école), en différentes phases : maniabilité, équilibre, sécurité, circulation et de code de la route à vélo, le tout pour un paiement unique de 10€ qui vaut pour le temps de l'apprentissage. La première commune étape sera Nérac, au cœur de l’Albret.

Pour qui ?

Les femmes en général, et plus particulièrement celles isolées socialement et/ou géographiquement, des quartiers et/ou sans emploi, aux ressources modestes, mais aussi les personnes âgées.
Celles qui souhaitent renouer avec l'activité, construire ou entretenir le lien avec la famille et les amis, ou simplement faire leurs courses ou leur marché.
Parce qu’elles n’ont pas de voiture, que les transports en commun sont inexistants en zone rurale et/ou en raison de leues ressources trop modestes.

Le vélo ? La grande majorité d'entre-elles n'est jamais monté dessus, ou pour certaines, il y a longtemps. Mais elles n’osent pas le dire, l’avouer. Elles ont tout autant envie de s'y mettre, qu'elles croient qu'elles n'y arriveront pas! Puis vient l'étape du code de la route appliqué au vélo.
Avec suffisamment de contributions, nous pourrons acheter le matériel nécessaire et permettre à au moins 85 femmes par an de bénéficier de l’école de vélo itinérante Fées mobiles.

Annick, qui anime l'association au quotidien, nous présente les vélos pliants

Les bonus pour ces femmes ?

Retrouver une autonomie, un lien social et pratiquer une activité physique tout simplement, voire sportive, avec les bénéfices certains pour la santé, le tout à moindre coût.

       Une possibilité à tous les âges 

Les bonus pour vous contributeurs du projet ?

Participer à ce projet, c'est permettre à nombre de femmes de retrouver une vie comme tout un chacun!

Mais aussi, contribuer à développer la mobilité écocitoyenne, par la pratique du vélo, qui devient simple, accessible, abordable et ... quotidienne.

Pour vous remercier de votre soutien à Fées du Sport, pour créer Fées Mobiles, nous vous proposons également des contreparties (voir colonne en haut à droite).

Jean-Jacques, réparateur vélos amateur et passionné à Fées du Sport, nous présente un vélo plié


L’association Fées du Sport, Une expérience probante :

" C'était un rêve que j'avais depuis l'enfance. J'avais toujours l'impression que j'allais tomber à droite, à gauche. Mais une fois que je suis montée sur le vélo, j'ai cru que je volais " Marie-Julie découvre la magie du vélo, grâce à l’association Fées du Sport

L’association Fées du Sport, crée en 2008 et présidée par Muriel Boulmier, souhaite faire profiter au plus grand nombre de femme de l'expérience avec l’école de vélo créée en 2011. Et l’émotion est souvent au rendez-vous.

A quoi va servir le financement ?

  • Si nous obtenons 3 000€, nous pourrons acheter la remorque indispensable pour transporter le matériel: vélos pliants, matériels de sécurité routière et pédagogique d'apprentissage.
  • Avec 6 000€, soit 3 000€ de plus, nous pourrons acheter des vélos supplémentaires, mais aussi un vélo électrique pour les femmes âgées.*
  • Et, enfin, si nous obtenons la somme supplémentaire de 10 000€, nous serons aux anges puisque cela nous permettra : l’achat d’un véhicule, qui permettra que les bénévoles ne soient plus obligés d'utiliser leurs véhicules personnels, mais au-delà, cette contribution nous permettra de développer le nombre de nos cours de vélo.

À propos du porteur de projet

Qu’est-ce que Fées du Sport ?

   C’est en 2008 que Muriel Boulmier, chef d'entreprise impliquée et cycliste urbaine, a créé l’association Fées  du Sport pour favoriser l’activité physique et permettre l’autonomie des femmes en priorité, par le vélo au quotidien (déplacements loisirs, familles). La pratique et l’expérience ont fait évoluer les objectifs de l’association.

Aujourd’hui, Fées du sport, c’est une équipe soudée, volontaire, dynamique et impliquée, généreuse de son temps :

Présidente :


Muriel Boulmier

Conseil d’Administration :


Michel Mares,              Joseph Pascual,          Cathy Gastou,       Hervé Tovo        Danièle Davin,
Vice-Président             Trésorier
Secrétaire Adj.      Secrétaire          Trésorière Adj.

L'équipe :


Annick Dalle Ave,       Jean-Jacques Peyruchat      
Animatrice                  Réparateur de vélo


Eliane Verdun,                         Christiane Reynes                Daniel Such
Professeure de l'école vélo      Bénévole                              Bénévole


Services civiques :


Maurane Franceries               Morgane  Wolff            Anaïs Gallardo

Et Raymond Poulidor comme parrain de l’école de vélo ! Rien que cela !

C’est aussi un site internet

Une page Facebook

Et une légitimité dans les médias locaux et nationaux : Cliquez ici


Voici les étapes déterminantes de l’évolution de Fées du Sport :

3 FEVRIER 2016 - MURIEL BOULMIER A REMIS LES PREMIERS VELOS 2016 AUX BENEFICIAIRES:
Un beau moment de partage!

2008 : La crise économique s'installe et modifie profondément le besoin exprimé. De l’outil de loisir, le vélo s’est révélé un outil du quotidien (se rendre au travail, faire les courses, se déplacer…). Un besoin sensible pour les foyers sans ou avec une seule voiture. Dans ce dernier cas de figure, le véhicule est majoritairement destiné à l’activité masculine.  
ACTION: Collecte de vélos inutilisés, réparations, remise en état et dons ou prêts

2009 : A l’observation de la situation des candidates au vélo, la sécurité à bicyclette apparait défaillante
ACTION: Création du Diplôme Vélo Citoyen consistant à un test de Sécurité Routière, puis très vite complété par un test de maniabilité

FEES DU SPORT DANS LE MAGAZINE MARIE CLAIRE


2010-2011 : Une majorité des adhérentes ont montré des difficultés ; elles n’avaient jamais fait de vélo ou  n’avaient pas pratiqué depuis longtemps et manquaient ainsi d’assurance.
1ère ACTION: Intensification des tests de maniabilité et mise en confiance
2ème ACTION: Création de l’Ecole de Vélo pour femmes adultes avec Raymond Poulidor comme parrain.

2012 : Le Lot-et-Garonne a une population d'origine rurale et vieillissante qui a sollicité une envie de « refaire » du vélo, nécessitant une remise en confiance.    
ACTION: Extension de l’Ecole de Vélo aux  seniors, dans un objectif de « Remise en selle ». La Commission européenne, dans le cadre de l’année du vieillissement actif, a labellisé l’action comme « Initiative européenne exemplaire ».
Reconnaissance par la Commission Européenne de l’Initiative exemplaire de son action contre le vieillissement.    

2016 :

  • La détérioration de la situation de l’emploi a conduit à la nécessité de soutenir davantage l’activité et l’emploi dans un contexte économique difficile
    1ère ACTION: Convention V’Job avec Pôle Emploi
    2ème ACTION: Sensibilisation à la Sécurité Routière auprès des entreprises et des salariés pour l’utilisation du vélo, trajets domicile/travail
  • Les femmes, dans les quartiers et les communes en milieu rural se retrouve isolées
    ACTION: Décision de créer une école de vélo itinérante

Le fonctionnement de Fées du sport et de toutes ses actions comme V’Job  sont basés sur la contrepartie de l’utilisateur : faire et s’engager dans l’action.