BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Eco-Trip Ile Maurice

Votre partenaire écologique pour des vacances uniques

À propos du projet

Eco-Trip Ltd est un réceptif fraîchement arrivé (et premier en son genre) sur l’île Maurice et qui se spécialise dans le tourisme durable. Dans le jargon touristique, le réceptif est l’opérateur qui accueille les voyageurs quand ils arrivent à destination et les assiste durant leur séjour sur place. Le réceptif fait également la liaison auprès des acteurs hôteliers et s'occupe, entre autres, de réserver l’hôtel choisi par le voyageur en fonction de son budget et de ses préférences. A l’île Maurice il existe plusieurs réceptifs historiques qui se partagent les 1.2 millions de touristes qui visitent l’île chaque année (1,357,000 touristes attendus d'ici fin 2017, soit une augmentation de 10%). Ces entreprises sont ainsi des opérateurs traditionnels et proposent la "carte postale" île Maurice depuis l'essor touristique de l’île, il y a plus de 40 ans de cela.

Boutique mauricienne (épicerie)

Aujourd’hui, l’île qui ne fait que 68km du Nord au Sud et 45Km de l'Ouest à l'Est, se retrouve avec un parc de plus de 150 hôtels de haut standing et de deux fois ce nombre en résidences touristiques de toutes catégories. Qui plus est, la compétition entre les destinations similaires (Maldives, Seychelles etc…) sur les gros marchés pourvoyeurs de clients, notamment l'Europe, a poussé les opérateurs locaux à leurs limites en termes d'offres et de tarifs. L’île Maurice est aujourd'hui sujette à des offres "all-inclusive" qui cantonnent les touristes aux gros hôtels, où ils se retrouvent dans un vivier touristique avec des excursions "traditionnelles" suivant un parcours "classique" qui n'évolue que peu depuis des années.

Cuisine mauricienne

Quant aux opérateurs extérieurs (restaurants, boutiques artisanales, excursionnistes), ils ne bénéficient guère ou très peu des revenus touristiques de l’île. Qui plus est, ce tourisme "catalogue" a le désavantage de laisser pour compte les nombreuses richesses naturelles qu’offre l’île. C'est exactement là qu’Eco-Trip Ltd vient se positionner en proposant une alternative à ce tourisme de masse, en remettant en avant tout le concept de destination exclusive et en rapprochant les visiteurs des Mauriciens et des coins peu visités de l’île, le tout dans un esprit écologique

Un opérateur durable se définit par les mesures qu'il applique dès la conception de son modèle économique, son développement et de ses opérations à terme. Certaines de ces mesures se définissent comme suit :

  1. Ses infrastructures sont construites en utilisant des matériaux recyclés ou non-polluants ;
  2. L'opérateur produit son énergie électrique ou une partie de celle-ci par des méthodes propres (solaire, éolienne ou toute autre source d’énergie propre) ;
  3. Une gestion adéquate de l’utilisation de l’eau, en évitant les formes de gaspillage ;
  4. Les hôtels, odges et maisons d'hôtes produisent une partie de leurs besoins alimentaires dans un potager aménagé en pratiquant une culture totalement bio-diversifiée ;
  5. En encourageant le commerce équitable et en employant une main-d’œuvre de proximité dans les villages et villes où ils sont implantés.

S'ajoute à cela des offres d’excursions écotouristiques avec nos différents partenaires locaux. Ces acteurs sont de plus en plus conscients de l'importance de dynamiser ce secteur économique afin d’en faire bénéficier un plus grand nombre de locaux. Ils sont mis en avant sur le site internet d'Eco-Trip, et nous organisons les séjours de nos clients avec eux, par courriels ou par "chat" sur notre plateforme de discussion en ligne ou sur nos profils de réseaux sociaux.

Eco-Trip accorde une attention particulière au respect de l’écosystème mauricien, qui s’est grandement fragilisé avec le développement de l’industrie touristique. De ce fait, nous avons introduit un « Programme de Compensation Carbone » invitant nos clients à mettre une plante en terre lors de leur séjour sur l’île. Ce programme permettra sur le long-terme de régénérer les espaces de forêts indigènes, et compense en partie l’émission de carbone d’un voyage à l’île Maurice.

Echoppe (Bazar) mauricien

Eco-Trip a fait le choix d'être, dans un premier temps, domicilié dans un incubateur d’entreprises et ce afin de minimiser les coûts pendant sa phase de développement (qui a duré 9 mois). Durant cette période, nous avons prospecté et visité les partenaires hôteliers et les différents excursionnistes qui font partie du "catalogue produit" et nous avons conçu et développé la plateforme internet. S’en est suivi le parcours (du combattant) administratif pour l’obtention d’une licence de Tour-Opérateur. Eco-Trip a obtenu sa licence d’opération, de la part des autorités Mauriciennes, en Novembre dernier et est aujourd’hui listé en tant qu’opérateur touristique officiel.

Il ne nous manque aujourd'hui que des financements pour compléter notre investissement et être opérationnels à 100%. Vous retrouverez ci-dessous ce à quoi va nous servir l'argent que nous espérons récolter aujourd'hui. Nous comptons sur vous pour nous aider à avancer dans ce projet original et écologique. Chaque contribution compte. Merci également de partager ce projet au plus grand nombre, et à bientôt sur notre belle île Maurice :-)

"Imaginez que l'île Maurice fût créée d'abord et que le paradis le prit pour modèle", Mark twain

Sur le Tourisme Durable : 

"L’Organisation des Nations Unies a proclamé 2017 l’Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, en reconnaissance du potentiel énorme de l’industrie touristique, qui représente environ 10% de l’activité économique mondiale, à contribuer à la lutte contre la pauvreté et à favoriser la compréhension mutuelle et le dialogue interculturel, qui sont au cœur de la mission de l'UNESCO."

Extrait du message d'Irina Bokova, Directrice Générale de l'UNESCO : "Le tourisme représente également un potentiel direct et indirect, pour la mise en œuvre du programme de développement durable à l'horizon 2030. Les données de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) montrent le rôle clé du tourisme dans la création d’emploi et la génération de revenus pour les communautés locales, correspondant environ à 1 emploi sur 11 dans le monde. C’est pourquoi l’UNESCO s’engage si fortement pour une meilleure reconnaissance du rôle de la culture comme accélérateur et facilitateur de développement durable et pour stimuler l’économie créative comme moteur de croissance et d’innovation."

Vous pouvez retrouver plus d'informations à ce sujet sur le site internet de l'UNESCO. 

A quoi va servir le financement ?

Afin d’opérer dans les meilleurs conditions, des investissements sont aujourd’hui nécessaires ; c’est la raison pour laquelle nous nous tournons vers vous pour cette campagne de crowd-funding et nous espérons que notre projet saura vous séduire.

Pour boucler notre budget, il nous manque aujourd'hui 25 000€, que nous divisons en 3 objectifs : 

1er objectif : 7 000 € - qui nous permettra d'optimiser notre site internet (actuellement en maintenance), de financer notre campagne marketing online et offline ET la rénovation et mise à l'eau d'un bateau (déjà acquis) pour les excursions en mer proposées par Eco-Trip ;

2ème objectif : 10 000€ (soit un total récolté de 17 000€) - qui nous permettra d'installer et d'équiper nos locaux et d'acheter un véhicule à faible émission de CO2 ou hybride ;

3ème objectif : 8 000 € (soit un total de 25 000€) - qui complètera notre fonds de roulement pour les premiers mois de lancement. 

Détail des dépenses prévisionnelles : 

  • Budget marketing en ligne ET achat d’équipements pour les randonnées et autres excursions organisées par Eco-Trip (VTT, cordes, masques snorkelling, gilets de sauvetage, etc...) ;
  • Trousse de premiers secours et équipements de sécurité ;
  • Outils de communication ;
  • Location d'un bureau physique + équipements pour les premiers mois d’opération ET achat d'un véhicule de seconde main à faible émission de CO2, qui servira notamment pour le transport des touristes ;
  • Rénovation et mise à l'eau du bateau (déjà acquis) pour les excursions en mer ;
  • Fond de roulement pour les premiers mois d’opération.

À propos du porteur de projet

Patricia est une fervente écologiste, née en Espagne et domiciliée à Barcelone. Elle a un Master en « Gestion événementielle » de l’Universitat Autonoma de Barcelone et ce sont ses études qui l’ont amenée à faire un stage à l’île Maurice en 2014. Patricia est également passionnée de voyages et a, entre autres, visité les Etats-Unis, la Thaïlande, l’Afrique du Sud et les grandes villes d’Europe. Avec son partenaire Cederix, ils ont commencé à découvrir les îles de l’Océan Indien, notamment la Réunion et bientôt l’île Rodrigues, qui feront également partie des destinations mises en avant sur la plateforme Eco-Trip. Lors de son séjour à l’île Maurice, elle a souhaité collaborer sur un projet de Tourisme Durable et c’est tout naturellement que les deux amis ont décidé de s’associer pour ce projet ambitieux. Le fait qu'elle soit domiciliée en Europe est un avantage sur lequel les deux partenaires souhaitent capitaliser afin de mener à terme leur projet de réceptif sur l’ile Maurice et plus tard dans les îles des Mascareignes.

Cederix a été l'un des premiers étudiants du département « Tourisme » de l’Ecole Hôtelière de l’ile Maurice en 1997. Il a fait ses débuts dans le métier en tant que Guide et Représentant d’Agence en occupant ces postes pendant une dizaine d’années. En 2008, quand la crise économique a éclaté, il a fait un virage à 90° et a rejoint un important groupe de presse locale pour collaborer au lancement de leur plateforme digitale. Aujourd’hui, cette plateforme (lexpress.mu) est le site d’information en continu le plus visité de l’île. En 2011 il a participé au lancement du magazine Touristique "Détente", et a dirigé les 10 premiers numéros de la revue, en tant que rédacteur et commercial. En 2014 il est appelé à rejoindre le plus important groupe événementiel de l’île en tant que Responsable des Ventes et des projets MICE. Il y rencontre sa partenaire – Patricia. Ayant la même vision d’un développement durable dans le secteur touristique à Maurice, c'est tout naturellement que l’idée de lancer Eco-Trip est née.

Facebook : Eco-Trip Mauritius

Websiteecotrip.io (en maintenance)

Instagram@ecotripmauritius

FAQ

Poser une question Signaler ce projet