BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Eclat

Luminaire

À propos du projet

Verre fusionné, plaqué noir, enlèvement de matière par taille et bouchardage

 

    Au détour de l’atelier de conception et d’assemblage des lustres de la Maison de cristal Baccarat, je me suis trouvée nez à nez face à un grand lustre d’environ deux mètres de diamètre sur lequel étaient en train de travailler deux personnes. Il est intéressant de voir d’aussi près, le nombre de choses qui composent un seul ensemble. Chaque pampille y joue un rôle clé, le squelette en verre soutenant celles-ci se développe dans l’espace avec une telle ampleur que cela en devient presque provocateur. Son symbole et sa valeur dans l’Histoire de l’art et la place qu’il détient au sein de l’opinion publique sont deux points sur lesquels j’ai eu envie de discuter et travailler.

 

   Dès lors, pour ce projet, ma volonté première a été de m’inscrire dans le domaine du luminaire en jouant avec les codes traditionnels du lustre.     

                      

                     

                         

                           Dessins (vue de face, profil, dessus) 1/10, taille réelle: 120X100cm

 

    J’ai choisis par goût et par style artistique ce qui me parle le plus personnellement et qui semble judicieux aujourd’hui : du doré sablé pour la structure et un verre plaqué noir travaillé jusqu’au transparent à certains endroits.  La forme graphique de la structure est simple, linéaire et fine afin de mettre en avant les carrés de verre.

 

    Ce choix esthétique métal/verre, or/ noir, est un rappel de nos chères Années Folles, période durant laquelle chaque matière était mise en valeur dans un raffinement décoratif bien particulier. C’est justement cette flatterie des matières que je recherche dans l’ensemble du luminaire. Une recherche esthétique soucieuse et systématique est donc posée pour chacun des composants : noir uni et brillant du verre, lignes claires et élancées de la taille, un éclat sans concession du bouchardage, un assemblage des pièces métalliques travaillé intelligemment pour cacher tout usinage afin qu’il ne reste que la ligne structurelle du luminaire.

 

    Ma volonté de créer un décalage entre chaque « convention traditionnelle» du domaine du lustre se matérialise de la façon suivante :

- Les pampilles des lustres, éléments phares, deviennent ici les éclats de verre créés par le bouchardage sur les carrés de verre noir qui accaparent la lumière et la renvoie. Un jeu d’absorbeur et de réflecteur se met alors en place.

- Ensuite, j’ai choisi délibérément que la lumière ne viennent pas du luminaire directement. Je veux mettre en scène celui-ci pour rappeler que même s’il est acheté et utilisé pour illuminer un espace, il est aussi et avant tout choisi pour son charisme spatiale, presque comme une sculpture. Dès lors, il est pour moi important de revenir sur cette notion et de faire de mon luminaire une sculpture presque scénographiée.

Maquette 1/10

A quoi va servir le financement ?

   Je suis au bout de ma formation en tant que Créateur Verrier au Cerfav. J'ai décidé de créer un luminaire pour un de mes projets de fin d'année et l'école ne peut pas entièrement financer mon prototypage. J'ai un potentiel d'édition future pour ce projet et voir des déclinaisons possibles dans la décoration d'intérieur.

    Je mêle ma conception artistique, mes savoir-faire verriers et les compétences d'un serrurier de qualité.

    J'ai créé autour de mon luminaire des déclinaisons possibles en utilisant mes produits verriers. Ce sont des carreaux de verre travaillés à froid que je souhaite donner en contrepartie de votre générosité qui sera pour moi un tremplin.

- 1er palier: 10€ ----> une illustration A5 d'un carreau  "Pampille"

- 2nd palier: 30€ ----> un carreau travaillé "Pampille"

- 3e palier: 50€ ----> un carreau travaillé "Pampille" et monté d'un socle de présentation en métal pour votre décoration intérieure

- 4e et dernier palier: 100€ ----> un carreau travaillé "Pampille" et monté sur socle avec une source Led pour une belle lampe de chevet ou de table

                                                        

                                           

À propos du porteur de projet

« Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail. »

Léonard de Vinci

 

Recherche d’absolu, recherche de nous-même et de nos possibles.

 

 

    Je m'appelle Angélique Pascal, j'ai 28ans et je suis créateur-artisan verrier.

    J'ai baigné dans les domaines de l'Histoire, la Culture et l'Art depuis petite. J'ai toujours été sollicitée dans le sens d'apprendre et le seul moyen pour moi de synthétiser tout ce que je "mangeais" était et est de créer. C'est pour moi de l'ordre de l'évidence.

    Mes études sont principalement théoriques. La pratique a été pour moi de l'ordre de l'autodidacte. Mais celles-ci ont été une riche nourriture intellectuelle et visuelle. Je peux facilement m'amuser à faire des ponts sur ce que j'ai vu, expérimenté, appris (sur les bancs de l'université, aux musées, aux galeries, dans la rue, aux détours de rencontres,…). C'est faire sans cesse des références esthétiques ou philosophiques et jouer avec les codes stylistiques. Voilà ce sur quoi s'assoit mon travail.

    Cela fait quelques années maintenant que le verre m'accompagne et c'est pour cela que ces deux années au Cerfav en tant que créateur verrier sont pour moi un accomplissement personnel technique et artistique.

    J'ai trouvé aujourd'hui quel medium principal servait au mieux mon inspiration et voici la synthèse de mes savoir-faire, mes compétences et mes recherches philosophiques à travers un de mes deux projets de fin de formation "Créateur Verrier", effectuée au Cerfav.

 

 

https://www.facebook.com/angelique.pascal.90

https://www.cerfav.fr/

https://www.cerfav.fr/actus/212-expo-kiss-my-glass-createurs-verriers-promo-25.html

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet